A la découverte de Gerson, la cible de l’OM

 A la découverte de Gerson, la cible de l’OM
Depuis quelques jours, la rumeur prend de l’ampleur sur la Canebière. En effet, Gerson Santos Da Silva, milieu de Flamengo, est annoncé avec insistance dans la cité phocéenne. Brillant sur ses terres brésiliennes, l’Europe attend de le découvrir après un premier passage où il est passé inaperçu.

Pablo Longoria et Jorge Sampaoli, arrivé en mars, ont coché un nom convoité pour renforcer l’effectif marseillais. Perçu comme le goat du milieu de terrain de Flamengo au Brésil, club dans lequel il évolue désormais, Gerson est la priorité du président afin de construire un groupe qui répondrait aux exigences du coach sur le terrain.

Une première expérience en Europe

Gerson

Alors qu’il sort de deux saisons avec Fluminense, Gerson tape dans l’œil des cadors européens. En 2016, le brésilien décide de faire le grand saut vers l’Europe et plus précisément à la Roma qui a dépensé la jolie somme de 18,6 millions d’euros. Alors âgé de 19 ans, énormément d’espoirs sont placés en lui.

Sous les ordres de Luciano Spalletti, il est cantonné à un rôle de remplaçant en championnat, avec quatre petites rencontres dont deux titularisations pour sa première saison, Gerson profite de la Ligue Europa pour trouver du temps de jeu, dans une position d’ailier droit qu’il occupait parfois au Brésil.

Lors de la deuxième saison, Gerson va jouer davantage de matchs grâce à l’arrivée de Di Francesco sur le banc romain. Il va disputer 30 matchs dont 6 en League des Champions mais son rendement sera trop insuffisant car il va inscrire 2 petits buts sur la saison. La saison suivante, la Roma décidera de le prêter à la Fiorentina où il enchainera les matchs avec 40 apparitions au compteur. Ses statistiques seront encore insuffisantes : 3 buts pour autant de passes décisives. Le milieu brésilien décide, en 2019, de rentrer au pays et signe en faveur de Flamengo.

Une belle armoire à trophées

Gerson

Son retour au pays est un franc succès. Depuis son arrivée à Flamengo, Gerson a glané 8 trophées en ayant joué plus de 90 matchs. Il a remporté la Copa Libertadores en 2019, le championnat brésilien en 2019 et 2020, la Recopa Sudamericana (Supercoupe d’Amérique du Sud) en 2020, la Supercoupe du Brésil en 2019 et 2020 et le championnat carioca en 2020. Le numéro 8 de Flamengo a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès cette nuit en remportant le championnat de l’État de Rio, pour la 3ème fois consécutive, face à son ancien club, Fluminense.

Son profil : un pur relayeur

Gerson

Alors qu’il a surtout évolué en tant qu’ailier droit à la Roma et par parcimonie à Fluminense, Gerson est un milieu typique du Brésil et a pu retrouver son poste de relayeur depuis son passage à la Fiorentina. Joueur physique (1m85) et surtout très à l’aise balle au pied, le brésilien est un joueur élégant avec une belle patte gauche qui doit être au cœur du jeu plutôt que sur un côté, du fait d’une certaine lenteur. Pourvoyeur de ballon grâce à sa qualité de passes et sa superbe vision de jeu, il peut facilement casser les lignes pour toucher ses attaquants. Tout ce dont a besoin Milik pour faire trembler les filets.

A son poste, il a un énorme abattage en couvrant pas mal de zones sur le terrain mais il est plus un joueur offensif que défensif. Il n’a pas des statistiques incroyables mais Gerson est un joueur qui créé les brèches pour ses partenaires plutôt qu’être à la conclusion de celles-ci. Cependant, il devra être prêt physiquement et ne pas rechigner à faire les efforts afin d’effectuer le gros pressing imposé par Jorge Sampaoli. Le côté défensif sera la majeure partie du travail du coach marseillais afin de le perfectionner car, offensivement, sa palette technique est au-dessus de la moyenne.

Une bonne pioche pour l’OM ?

Tout d’abord, l’olympique de Marseille devrait effectuer un gros recrutement en déboursant près de 30 millions d’euros pour s’attacher les services de Gerson, considéré comme le meilleur milieu de terrain du championnat brésilien. Une somme assez importante tout de même pour un joueur ayant raté son premier passage. Alors oui au Brésil il fait figure de joyau mais il joue dans un fauteuil tant l’intensité est faible. En France, il faudra analyser sa capacité à jouer sous pression avec un rythme plus élevé.

Gerson

Mais le longiligne milieu de 24 ans a pris en maturité et semble enfin prêt à s’imposer sur le vieux continent. Ayant des qualités indéniables, il viendrait apporter de la qualité et de la variété au milieu de terrain. Son profil est vraiment très intéressant et apportera du liant dans le jeu. Comme précisé un peu plus haut, s’il arrive à se sortir de gros pressing et éclabousser la Ligue 1 de son talent, il sera peut-être la prochaine idole sur la Canebière.

De plus, Jorge Sampaoli le connait très bien, ce qui est un plus pour son adaptation, et il sait comment l’utiliser dans un milieu à 2 défensifs ou en tant que numéro 8 dans un milieu à 3. Nous pouvons le comparer à Lucas Paqueta qui n’a pas répondu aux attentes placées en lui au Milan AC avant d’exploser en Ligue 1 avec l’Olympique Lyonnais. Souhaitons-lui de faire aussi bien que son compatriote s’il venait à poser ses valises à Marseille.

Gerson viendrait compenser les départs de Morgan Sanson et Maxime Lopez car seul Pape Gueye a réussi s’imposer. Olivier Ntcham et Michael Cuisance n’ont pas convaincu et repartiront probablement dans leur club respectif.

Selon Foot Mercato, Gerson devrait débarquer à Marseille dans quelques jours pour une somme de 24 millions d’euros + 6 millions de bonus et 20% sur une future vente. Les derniers détails seraient en train d’être réglés. Très attendu et revanchard, il aura à cœur de montrer l’étendue de son talent à l’Europe. Suivez toute l’actualité des transferts sur notre compte Twitter.

Lucas Billiau

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *