Digiqole ad

Albanie 0-2 France : Les bleus reçus 20/20

 Albanie 0-2 France : Les bleus reçus 20/20
Déjà qualifiés après leur courte victoire sur la Moldavie jeudi, les bleus se déplaçaient ce soir en Albanie dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2020, avec comme objectif la première place du groupe qui augmenterait les chances d’un tirage plus clément lors de la phase de poule en Juin prochain. 

C’est avec une équipe remaniée et dans une formation inédite que la France se présentait en Albanie. Avec un Mbappé malade et absent de dernière minute, Deschamps alignait un 3-4-3 qui avait de quoi ravir les habituelles critiques sur l’absence de prise de risques dans le jeu des bleus. Kimpembe intégrait l’axe, Dubois et Mendy occupaient les couloirs, et Ben Yedder démarrait aux côtés des piliers Giroud et Griezmann en attaque.

Sur une pelouse difficile, les Français mettaient le pied sur le ballon et s’appliquaient à exploiter les côtés, tandis que leurs adversaires tentaient d’imposer le défi physique. Et sur leur premier coup de pied arrêté, les Français avaient la bonne idée de se rendre le match plus facile. Griezmann déposait le ballon sur la tête de Tolisso sur un coup franc venu de la gauche (1-0, 8ème). Premier but en bleu pour l’ancien Lyonnais.

Les Albanais avaient bien du mal à voir le ballon et à mettre en danger les champions du monde, tant la maitrise Française était évidente, sans pour autant se créer d’occasions nettes.

Les contacts se multipliaient et se faisaient de plus en plus rugueux de part et d’autre. Au détriment du jeu. La France enfonçait tout de même le clou à la demi heure de jeu par Griezmann, qui inscrivait du pied droit son 30ème but en sélection sur un centre de Dubois en position d’arrière gauche (2-0). Un bol d’air pour le numéro 7, en difficulté au Barça en cette première partie de saison. À la pause, la France menait tranquillement sans que Mandanda ait réellement eu un arrêt à faire.

À la reprise, les bleus manquaient d’être cueillis à froid mais Veseli et Djimsiti se gênaient face au but pour reprendre un centre venu de la droite. Les Albanais étaient clairement revenus avec de meilleures intentions. La réponse Française ne tardait pas, Griezmann lançant Giroud qui obligeait Berisha à une parade exceptionnelle (52ème). Lenglet enlevait ensuite le ballon du pied de Manaj seul à bout portant face à Mandanda (60ème). La France donnait l’impression de vouloir aspirer pour contrer mais s’exposait. Giroud se signalait ensuite par deux fois dont une qui finissait sur le poteau de Berisha. Pas de 40ème but en bleu pour le numéro 9 que la réussite semblait fuir ce soir.

Qu’à cela ne tienne, la France l’emporte sans trembler, et peut envisager le tirage au sort avec davantage de sérénité.

Digiqole ad
Avatar

David Onana

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *