Arsenal – Liverpool : le poids de l’histoire

 Arsenal – Liverpool : le poids de l’histoire
Arsenal reçoit Liverpool à l’Emirates pour le compte de la 30e journée du champion d’Angleterre. Petite particularité cependant : cette rencontre oppose le 9ème au 7ème du championnat. Si les Gunners sont abonnés au ventre mou depuis quelques temps maintenant, il est plus surprenant de retrouver les Reds dans cette position.

Il faut dire que les protégés de Jurgen Klopp sont lourdement handicapés par l’absence de leurs meilleurs centraux (Van Dijk, Matip, Gomez), absences que les recrues hivernales et les milieux reconvertis défenseurs n’ont pas été capables de pallier. Liverpool a dû se résoudre à faire une croix sur le titre, et voit même la qualification en Champions League s’éloigner dangereusement. Une marche qui si elle venait à être loupée ferait figure de séisme du côté d’Anfield pour le finaliste 2018 et vainqueur 2019. Autant dire que les Reds débarquent dans le nord de Londres avec le couteau entre les dents.

Moins d’enjeu en revanche côté Gunners. L’Europe par le biais du Championnat semble bien loin. Reste l’Europa League, qu’ils devront remporter, pour donner du relief à cette saison ainsi qu’à la suivante. Les matchs restant de Premier League serviront donc à préparer ces échéances Européennes.

Comparaison n’est pas raison

Bien que présenté comme un choc de deux têtes d’affiches historiques à la peine, la situation des deux équipes semble difficilement comparable. Arsenal est en effet rentré dans le rang depuis plusieurs saisons maintenant. Le club n’a plus disputé la Ligue des Champions depuis la saison 2016-2017, et n’est plus dans la discussion pour le podium et encore moins pour le titre depuis bien des années. Quant à Liverpool, il faut remonter à la saison 2015-2016 pour voir les pensionnaires d’Anfield en dehors du podium (8ème).

Entre temps, les Reds ont eu le temps de disputer plusieurs fois la Champions League, dont deux finales et un titre, mais aussi d’intégrer la course au titre en Angleterre qu’ils ont enfin remporté en 2020 après 30 ans d’attente. Il semble donc que les visiteurs puissent plaider l’accident, tandis que leurs hôtes se trouvent sommes toutes à leur place. Côté Liverpool, la cascade de blessures en défense et les résultats en dent de scie ont progressivement effritée la confiance d’une formation faisant figure de rouleau compresseur il y’a encore quelques mois. Du côté d’Arsenal, une succession de recrutements moyens ou médiocres a précipité un prétendant régulier au titre et à la Champions League dans l’anonymat. Deux situations peu comparables donc.

Entre une équipe dos au mur en crise de confiance et une autre n’ayant plus grand-chose à espérer, difficile de savoir à quoi s’attendre à l’Emirates ce Samedi. Peut-être la promesse d’une rencontre débridée entre deux formations qui ont, malgré tout, un rang à tenir. La rencontre sera à suivre en direct sur notre compte Twitter.

David Onana

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *