Barça 2-3 Atlético : Les Colchoneros s’envolent en finale

 Barça 2-3 Atlético : Les Colchoneros s’envolent en finale
Pour cette deuxième demi-finale de la Supercoupe d’Espagne délocalisée en Arabie Saoudite, le FC Barcelone et l’Atletico Madrid nous ont livré un match bien plus enflammé que leur dernière rencontre en décembre dernier. Il faut dire que Valverde et Simeone n’avaient pas pris la rencontre à la légère en alignant leur équipe type au coup d’envoi. Neto et Vidal débutent tout de même le match chez les blaugrana tandis qu’Hector Herrera est aligné au milieu côté madrilène.

Après un début de match assez timide des deux côtés, les barcelonais vont petit à petit monter en puissance et mettre sous pression un Jan Oblak impeccable face aux frappes de Griezmann et Messi. L’Atletico n’arrive pas à mettre le pied sur le ballon mais tient tout de même le match au nul à la mi-temps grâce à un bloc défensif compacte. Les colchoneros vont même réussir à prendre l’avantage dès le retour des vestiaires par l’intermédiaire de Koke, qui venait d’entrer en jeu. (0-1). Avantage de courte durée puisque Lionel Messi va rapidement égaliser d’une frappe limpide, avant qu’Antoine Griezmann ne donne l’avantage aux catalans sur un ballon mal repoussé (2-1). Lionel Messi et Gérard Piqué vont voir leur but refusé après intervention de la VAR, et Morata en profite pour revenir au score sur un pénalty concédé par Neto après une sortie hasardeuse dans les pieds de Vitolo (2-2). En fin de rencontre, c’est Correa qui viendra dicter l’issue du match en transperçant la défense catalane complètement désorganisée et en piquant son ballon, 2 buts à 3 score finale.

Les madrilènes sortent miraculeusement victorieux de ce match où ils ont réussi à marquer un but toutes les deux frappes. Le Barca a encore une fois payé un relâchement en fin de match un nouveau manque de concentration en défense. Simeone et ses hommes pourront tout de même remercier l’arbitrage vidéo qui a annulé deux buts : l’un pour une faute de main peu évidente, et l’autre pour une position de hors-jeu du bras d’Arturo Vidal.

FC Barcelone 2-3 Atlético Madrid | Messi 51′, Griezmann 62′ – Koke 46′, Morata 81′ (S.P), Correa 86′

Le onze type du match

Les notes de la rédaction

Oblak (6,5 / 10) – Le portier madrilène a comme a son habitude porté les siens en retardant l’ouverture du score grâce à de belles parades en première mi-temps (7 arrêts au total).

Sergi Roberto (4 / 10) – Timide offensivement et peu rassurant défensivement, le latéral blaugrana n’a pas sorti sa meilleure performance. L’espagnol a tout de même rendu une meilleure copie que Renan Lodi, pas vraiment inspiré et presque invisible (25 ballons touchés).

Felipe et Savic (5 / 10) – Malgré deux buts encaissées, la charnière madrilène a semblé bien plus sereine dans la surface que la paire catalane.

Alba (6 / 10) – Actif sur son côté gauche, l’espagnol a délivré notamment 2 passes clés et est à l’origine du but de Griezmann après un magnifique centre repris par Suarez qui verra sa tête repoussée puis reprise par le français.

Busquets (6,5 / 10) – La plaque tournante espagnole a rendu une copie plutôt solide particulièrement en phase de possession en jouant dans le bon tempo et dans le sens du jeu. Son absence dans les dix dernières minutes s’est faite ressentir.

Vidal (7 / 10) – Sûrement l’un des meilleurs catalans, très mobile au milieu, il a multiplié les courses offensives en proposant dans la profondeur, et défensives pour aller presser à la perte. Encore une preuve qu’il sera un très bon joker dans des matchs à haute intensité.

Partey (6 / 10) – Solide défensivement, le madrilène a bien aidé son équipe dans la conservation d’un bloc compacte.

Messi (8 / 10) – A la baguette de toutes les offensives barcelonaises, l’argentin a réalisé un gros match. Ses percussions un peu plus excentrées ont donné vie au côté droit catalan et ont déstabilisé les colchoneros (10 dribbles réussis sur 11). Un but du droit à la clé.

Morata (7 / 10) – Sans être brillant dans le jeu, le buteur espagnol s’est montré décisif quand il le fallait en transformant son pénalty et en délivrant une belle passe décisive à Correa.

Correa (6,5 / 10) – L’argentin a marqué des points ce soir. Passeur sur le premier but et finisseur sur le dernier, l’argentin n’a pas tremblé pour marquer sur son premier tir du match.

L’Atletico rejoint ainsi le Real Madrid en finale de Supercoupe. Un derby bouillant s’annonce dans trois jours puisque les hommes de Zidane ont étrillé Valence 3 buts à 1 en demi-finale. Prochain rendez-vous dans dix jours pour Barcelone qui accueillera Grenade lors de la 20ème journée de Liga.

Thibaud Convert

En attente du futur Fekir au Parc OL et admirateur des pénaltys de Messi. OL et Barça enthusiast.

Related post

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *