Digiqole ad

Découvre ton fan #2 : Paris FC

 Découvre ton fan #2 : Paris FC
Nouvel épisode de la rubrique Découvre ton fan avec un supporter du Paris FC qui nous a fait l’honneur de répondre à nos questions. Découvrez donc cet nouvelle interview d’un passionné par le deuxième club de la capitale.

Le second club de la capitale, Paris FC évolue dans le championnat de Ligue 2  depuis quelques saisons. Un club qui l’année dernière est passé à deux doigts de jouer le barrage pour accéder à la Ligue 1. Cette année le club se retrouve en bas du classement mais compte bien remonter grâce à des recrues intéressantes.

Qui est-il ? Que fait-il ? Présentation :

« Bonjour, je tiens à remercier BeFoot pour cette interview qui va permettre au club du Paris FC d’accroître un peu plus sa visibilité sur la scène française. Je m’appelle Luca et j’ai 18 ans. Je suis le créateur et l’administrateur  de la page Passion Paris FC sur Twitter. J’ai la chance d’être membre d’un groupe d’ultra qui se nomme Old Clan. Autrement, dans ma vie je prépare un diplôme en management. »

Son quotidien dans sa vie de supporter :

« Je suis un supporter banal. Je suis l’actualité de mon club 7/7j et essaye de tenir au courant ceux qui suivent ma page des nouvelles importantes. Je m’intéresse aussi bien aux catégories masculines que féminines. J’anime la page à chaque matchs pour permettre à tous d’avoir les résultats, les faits de jeu marquants. Dès que le match est terminé, je pense déjà au prochain, à la préparation. Je ne suis jamais rassasié d’un match. »

La naissance de l’amour pour le club: 

« Je suivais le club de temps en temps mais je n’étais pas forcément fan jusqu’au jour où un pote m’a invité à venir voir un match à Charléty, le stade du Paris FC. J’ai très vite accroché et depuis, je n’ai manqué aucun match à domicile. C’était incroyable. Je suis tombé amoureux dès le premier match. J’ai un souvenir fort qui me revient en tête, lors de la saison 2014-2015 le Paris FC retrouvait le championnat. 32 ans d’attente pour les supporters. Notre club est un club familiale, populaire qui respecte et travaille avec ses supporters. C’est quelque chose de rare dans le football moderne. »

 

Son meilleur souvenir: 

« Le meilleur souvenir est très récent, pas plus loin que l’année dernière. Mon club adoré joue le barrage pour l’accession en Ligue 1. Notre équipe rencontrait l’équipe du Racing Club de Lens, un monument du football français. On a perdu aux tirs au but mais la soirée était magique. On a pu voir l’espace d’un match ce que pourrait être notre équipe si elle évoluait en première division. »

 

Mais aussi son meilleur joueur:

« Mon joueur préféré se nomme Vincent Demarconnay. C’est notre gardien de but. Il est loyal depuis sept saisons avec nous. Il a aussi été meilleur joueur la saison passée. »

 

Pour finir, le pire souvenir:

« Lors de la saison 2015-2016, le club avait beaucoup d’ambitions. On voulait viser le podium et réussir à accéder dans l’élite français. Malheureusement, on a pris une grosse claque puisqu’on a terminé bon dernier synonyme de relégation en National. Une grosse déception. »

 

Une petite anecdote:

« On a la chance d’avoir un club familiale alors je vais vous parler d’une anecdote intéressante. Lors du septième tour de Coupe de France édition 2017-2018, trois supporters du club ont fait le déplacement à Mont de Marsan pour affronter une équipe. Il y avait environ sept à huit heures de route. Les trois supporters ont eu la chance d’avoir une victoire de leur équipe mais en plus ils ont été invité par le club à manger avec les joueurs et le staff à l’hôtel. Un moment inoubliable pour eux. »

 

Les rivaux, ambitions et avis sur le championnat:

« On a un grand rival qui est le Red Star puisqu’il se trouve très proche géographiquement. On les a affronté plusieurs fois. Une rivalité s’est installée entre nous et eux. Je rêve de voir mon club évoluer en première division. Vivre des matchs comme lors du barrage face à Lens, une ambiance de fou dans le stade. Le championnat est vraiment intéressant car la plus petite équipe peut vaincre la plus forte et vis versa. Il est très homogène et permet une lutte acharnée chaque années pour la montée. »

Je tiens à remercier le club du Paris FC, la page twitter PassionParisFC et surtout Luca qui a accepté de partager ce petit bout de sa vie de supporter. Ensemble pour promouvoir le football de deuxième division française.

Digiqole ad
Avatar

Corentin Lestienne

J'adore le football et fais collection des maillots.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *