Espagne 🇪🇸 0-0 🇸🇪 Suède : les Tops et les Flops

 Espagne 🇪🇸 0-0 🇸🇪 Suède : les Tops et les Flops
Au terme d’une rencontre qui en aura endormi plus d’un, l’Espagne n’a pu faire mieux que le match nul face à la Suède. Les néo-coéquipiers d’Aymeric Laporte ont livré une prestation décevante dans un match marqué par de nombreuses absences à cause de cas de Covid.

Les champions du monde 2010 entament cet Euro de manière peu rassurante après avoir affiché un visage assez insipide face à une Suède très défensive. Voici les Tops et les Flops de la rédaction :

👍🏼 Les Tops

Robin Olsen : 8/10

Le portier suédois aura été l’un des seuls éléments de son équipe à pouvoir se mettre en valeur. Face à une Espagne ultra dominatrice, les hommes de Jan Andersson sont regroupés devant leur but, ce qui engage naturellement Olsen à devoir sortir le grand jeu. C’est ce que le gardien d’Everton à fait. D’abord face à Dani Olmo au quart de jeu, il se couche parfaitement pour repousser la tête smashée du joueur de Leipzig. Face à ce même Olmo, il se détend bien pour sortir une vicieuse frappe lointaine.

Son arrêt-réflexe dans les dernières minutes de la rencontre face à Gérard Moreno est déterminant. Il aura maintenu les siens en vie et permet de prendre un point important face au gros poisson de ce groupe.

Dani Olmo : 7/10

Si Robin Olsen a pu se mettre autant en valeur, c’est en partie grâce à lui. La possession du ballon est largement en faveur de la Roja au cours de la rencontre, atteignant les 90% après 20 minutes de jeu. Une domination extrême, mais stérile. Dani Olmo aura été l’un des seuls espagnols à trouver des clés pour essayer de déverrouiller la défense suédoise regroupée devant ses cages. De près ou de loin, il aura donc mis à contribution le portier adverse en première période. Dans le jeu, il n’en reste pas moins précieux, multipliant les prises de risque et les décalages.

Alexander Isak : 7/10

Très esseulé au sein de son effectif, il a bonifié tous les ballons qu’il a touché. Après 40 minutes de jeu et sur l’une de ses premières touches de balle, il est tout proche de permettre à la Suède de réaliser le hold-up parfait. A l’heure de jeu, il se joue seul de la défense espagnole avant de servir Marcus Berg qui manque son geste. Alexander Isak a également permis la mise en place du pressing, mais il n’a que trop peu été suivi par ses partenaires. Il est assez inexplicablement remplacé après 70 minutes de jeu, ce qui a signé la fin de tout espoir pour les suédois.

👎🏼 Les Flops

Alvaro Morata : 4/10

Alvaro Morata a malheureusement confirmé ce qui le caractérise depuis des années. Assez précieux à la création, il a cruellement manqué de justesse dans le dernier geste. A la 38ème minute de jeu, il rate l’immanquable après un centre de Jordi Alba mal négocié par la défense suédoise. Seul face à Olsen, il ne trouve pas le chemin des filets en tirant à coté. Il manque également une opportunité, plus difficile que la première, dans le deuxième acte avant d’être remplacé par Pablo Sarabia à 25 minutes du terme.

Marcus Berg : 2/10

L’attaquant de Krasnodar n’a touché que trop peu de ballons pour pouvoir se mettre en valeur. Avec seulement 21% de possession de balle à la mi-temps, on peut compter sur les doigts d’une main les séquences suédoises de plus de 30 secondes. Difficile de se montrer dans ces conditions pour un buteur, Marcus Berg a été invisible, absent également au pressing, qui n’a jamais réellement dérangé la sélection espagnole. Il manque une énorme occasion à l’heure de jeu après un superbe travail d’Alexander Isak.

Kritoffer Olsson : 2/10

Coéquipier de Berg à Krasnodar, Olsson n’a pas livré meilleure performance que son partenaire. Positionné au cœur du 4-4-2 suédois, il n’a jamais eu la justesse technique pour distribuer le peu de ballons qu’il a eu à gérer. Première rampe de lancement des transitions rapides nordiques, il a également perdu des ballons importants dans son camp, mettant son équipe en grand danger.

Suite à la victoire surprenante de la Slovaquie face à la Pologne de Robert Lewandowski, l’Espagne pointe déjà à 2 unités du 1er de la poule. Ils auront à cœur de se relancer après la mauvaise performance de ce soir et doivent réagir dès le match suivant. Pour cette prochaine journée, l’Espagne affrontera la Pologne samedi soir alors que la Suède recevra la Slovaquie à Saint-Pétersbourg vendredi.

Suivez l’actualité de l’Euro sur notre compte Twitter et sur notre Fil d’Actu.

Guillaume Tabbara

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *