Euro 2021 : Nos U21, ça donne quoi ?

 Euro 2021 : Nos U21, ça donne quoi ?

Nos jeunes U21 français se sont qualifiés hier soir pour l’Euro 2021, cette génération dorée réalise de belles performances depuis quelques mois. Sylvain Ripoll a construit un groupe qui peut viser le titre à l’Euro, comme leurs aînés.

Les qualifications

Avec la victoire hier face au Liechtenstein, les bleuets ont validé leur billet pour l’Euro. Dans un groupe où ils faisaient figure de favoris, nos jeunes n’ont pas tremblé avec 8 victoires et une défaite. Ce lundi nos espoirs vont jouer une finale du groupe face aux suisses pour essayer de finir premier devant les suisses invaincus.

Source : Eurosport

Avec 29 buts en 9 matchs, les bleuets ont une très grande attaque portée par Aouar, Gouiri, Dembélé et Edouard notamment. En défense, les bleuets ont pris 7 buts en 8 matchs, une belle performance qui aurait pu être meilleure sans des trous d’air face aux suisses ou aux slovaques.

Le groupe

Ripoll peut compter sur une génération dorée, avec des Camavinga, Aouar, Upamecano, Ikoné qui alternent entre France A et France Espoirs. Hormis ces 4 grands noms, il y a d’autres très grands talents qui font des bleuets un prétendant légitime à la victoire à l’Euro. En effet dans les buts nous avons trois très bons gardiens avec Bernardoni (Angers), Meslier (Leeds) et Lafont (Nantes), la concurrence à ce poste est très rude entre les trois.

Source: onzemondial.com

En défense, le patron est Konaté (Leipzig) accompagné par Koundé (Séville), qui attise les convoitises des plus grands clubs d’Europe. Au milieu de terrain, la concurrence est aussi très forte entre Lopez, Kamara, Reine-Adelaïde, Guendouzi et Caqueret notamment. Devant nous avons également Diaby et Lihadji qui montrent de belles choses sur les ailes.

Bilan et ambitions

Les bleuets ont réalisé une campagne de qualifications presque parfaite et cela faisait longtemps que l’on attendait une qualification sans difficulté. En effet, de 2006 à 2019, les espoirs ne participent à aucun tournoi international. Depuis que Ripoll est arrivé en 2017, un groupe a été créé à l’image des A et des ambitions renaissent. Le très beau parcours à l’Euro 2019 avec une élimination en demie face aux espagnols futurs champions nous redonnent envie de regarder jouer les jeunes.

Les bleuets vont avoir une année 2021 bien chargée avec un doublé Euro, Jeux Olympiques à jouer dû au Coronavirus. Les bleuets n’ont pas d’autres attentions que de chercher à gagner l’un des deux tournois, ce qui serait une première depuis 1988 et la victoire à l’Euro. Nos moins de 20 ans avaient gagné le Mondial 2013 et ils nourrissent aujourd’hui la France A avec Pogba, Digne et Zouma notamment. Nous pouvons souhaiter la même chose à nos actuels espoirs.

Nous retrouverons nos espoirs ce lundi pour connaître le classement final de ces qualifications et nous avons de quoi rêver de titre européen ou olympique l’été prochain. Nous allons suivre cette génération exceptionnelle de très près.

Avatar

kilian Murtos

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *