Digiqole ad

FC Barcelone : un mois déjà décisif

 FC Barcelone : un mois déjà décisif

Le Barça va certainement jouer ce samedi à 13h, son match le plus facile de sa fin d’année 2019, en se déplaçant sur la pelouse de Leganés, lanterne rouge de la Liga. Les catalans vont ensuite se plonger dans un mois déterminant pour la suite de la saison. Explications.

31 jours, 8 rencontres, 5 matchs clés

Premiers du championnat espagnol et de leur poule en Ligue des Champions, les barcelonais devront batailler pour rester accrocher à leurs positions jusqu’à la trêve. En effet, en l’espace d’un mois, le club disputera huit matchs toutes compétitions confondues. Deux en Ligue des Champions et six en Liga, soit un match tous les quatre jours en moyenne. Et pas n’importe quels matchs. Deux journées brûlantes en C1 avec d’abord la réception du Borussia Dortmund qui viendra chercher sa qualification pour les huitièmes au Camp Noù le 27 novembre. Un challenge capital puisque les hommes de Lucien Favre sont deuxièmes en comptant 7 points, 3 de plus que l’Inter Milan et à une unité du Barça. La dernière rencontre des poules s’annonce tout aussi bouillante : les Blaugranas se déplaceront le 10 décembre dans un San Siro gonflé à bloc car les interistes joueront leur vie en Ligue des Champions s’ils s’imposent au Slavia Prague la journée d’avant. Deux rendez-vous importantissimes où une défaite pourrait rapidement se transformer en synonyme d’élimination.

Même si la Ligue des Champions reste l’un des principaux objectifs du club, le championnat ne devra surtout pas être oublié par les hommes de Messi. Sur les 6 rencontres à jouer sur ces 31 jours, trois sortent du lot. La première se tiendra au Wanda Metropolitano le 1er décembre, face à l’Atletico Madrid. Actuellement à une longueur du groupe de tête, les Colchoneros n’ont presque pas le droit à la défaite s’ils veulent lutter le plus longtemps possible pour la course au titre. Deuxième date à cocher, le 13 décembre à Anoeta pour un prometteur Real Sociedad-Barcelone. Avec leur deux pépites étincelantes Martin Ødegaard et Mikel Oyazrabal, la Real réalise un excellent début de saison. À la fois dans le jeu en étant une équipe très joueuse et dans les chiffres car l’équipe d’Imanol Alguacil est aujourd’hui cinquième de la Liga, à deux points du leader. Enfin, troisième rendez-vous à ne surtout pas manquer comme chaque année, c’est bien sûr le classico Barca-Real Madrid. Initialement prévu en octobre, le match tant attendu par les fans de football, a été reporté pour causes politiques relatives à l’Espagne, au mercredi 18 décembre. Pour le moment à égalité de points, les deux équipes savent que ce choc comptera cher en fin de saison si défaite il y’a dans un des deux camps. Une rencontre que les Madrilènes prendront d’autant plus à cœur afin de mettre fin à une série noire de plus de trois ans sans victoire des Merengues dans un Classico en championnat. Au-delà de ces trois rencontres cruciales, Barcelone jouera donc à Leganés ce samedi et accueillera Majorque et Alavés courant décembre. Trois journées à ne pas totalement zapper parce qu’elles compteront tout autant que les autres matchs.

Quitte ou double pour Valverde

Et si une personne doit prouver dans cette série de rencontres, c’est Ernesto Valverde. Très controversé depuis le retour fatal à Anfield et un début de saison poussif de son collectif, l’entraîneur basque à l’interdiction de se rater. Il doit montrer qu’il a les épaules pour guider son équipe vers un enchaînement de victoires. Maintenir le vestiaire dans une dynamique déterminée et arriver à trouver un juste équilibre dans la rotation des joueurs, voilà les clés de la réussite.

A quelques semaines de la mi-saison, Barcelone et Valverde jouent donc leur avenir sur les échéances à venir.

Digiqole ad
Avatar

Thibaud Convert

En attente du futur Fekir au Parc OL et admirateur des pénaltys de Messi. OL et Barça enthusiast.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *