Digiqole ad

FIFA 21 : le scandale de l’EA Gate

 FIFA 21 : le scandale de l’EA Gate

Le mode le plus rentable du jeu phare d’Electronic Arts, Fifa Ultimate Team, est sous le feu des projecteurs à cause de différentes affaires, dont une qui impliquerait un employé de la marque qui aurait vendu des cartes du jeu très rares contre de grosses sommes d’argent. Nous vous détaillons ces nouvelles complications pour EA.

L’origine du scandale

L’affaire a éclaté il y a environ une semaine de cela. Des captures d’écran de conversation ont fuité sur Twitter. Sur ces images, toujours non vérifiées, on peut y voir une personne, certainement un employé, proposer d’ajouter sur les comptes des personnes concernées certaines des cartes les plus rares du jeu (des cartes Team Of The Year ou Icones Moments) pour des sommes demandées comprises entre 1000 et 1700 euros. Cette pratique, évidemment illégale, a mis le feu aux poudres sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter.

Cette affaire est devenue virale avec le #EAGate que beaucoup de personnes ont utilisé pour relayer à tour de rôle les images des conversations incriminant l’employé. Certaines des personnes les plus influentes de la communauté FIFA ont à leur tour réagi pour exprimer leur déception par rapport à ce problème, notamment Nicholas “Nick28T” Kahwaji ou encore Corentin “RocKy” Chevrey, le joueur professionnel français de Vitality.

 

« Alors, nous jouons, ouvrons des packs et effectuons de l’achat revente sans pouvoir avoir ces icônes prime moments mais des employés les vendent en cachette pour 1700 dollars !? » s’est étonné Nick 28T, quelques heures après l’apparition de l’affaire.

 

 

Quelles conséquences cette affaire a eu ?

Au vu de l’ampleur qu’a pris cette affaire, EA Sports a réagi. A travers un tweet, l’entreprise a admis avoir pris conscience de cette affaire. Une enquête approfondie a été lancée par ces derniers. Elle visera à déterminer si des employés ont eu une conduite inappropriée, et le cas échéant, si cela est affirmé, des mesures seront prises envers ces employés. EA Sports a par ailleurs réaffirmé le fait que ce type de comportements était inacceptables pour la compagnie et que des retours sur l’affaire seront effectués dès que l’enquête aura avancé.

La continuité de cette histoire

Malheureusement pour le “sous-label” de la firme canadienne fondée en 1982, cette affaire n’est absolument pas terminée. En effet, ce lundi 15 Mars, EA a accidentellement donné des gros packs à des joueurs de façon aléatoire. Certains joueurs ont attesté avoir reçu, sur Twitter notamment, des packs à 100 000, 50 000 crédits, voire même des packs contenants une icône.

EA Sports a plaidé coupable, et s’en est excusé sur twitter, en précisant tout de même que les quelques chanceux qui ont obtenus ces packs pourraient absolument les garder.

Mais, un dernier rebondissement récent a fait surface. En effet, ce mercredi 17 Avril, aux alentours de 20h, un nouvel incident s’est déroulé, sur l’appli Web. En fait, les utilisateurs ont eu un accès “développeur” à l’application. Ainsi, certains ont pu rajouter un grand nombre de crédits, mais aussi de cartes et éléments joueurs notamment, sur leurs propres comptes Ultimate Team.

Ces nouveaux scandales décrédibilisent encore plus EA Sports, en enchainant en quelques jours de nombreuses erreurs. Ces faits récents n’arrangera pas leur statut déjà bien critiqué par la communauté. Réussiront ils à corriger leurs erreurs, et satisfaire les joueurs dans les prochains jours, en compensation de ces aventures malencontreuses ? Retrouvez les dernières informations FIFA sur notre compte Twitter.

Digiqole ad
Avatar

David Jean-Baptiste

Fan de FIFA, de football et étudiant en licence d'histoire. Rédacteur sur BeFoot. Contact Twitter : @JbDavid86

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *