George Weah : L’étoile du Libéria

 George Weah : L’étoile du Libéria

Lorsque George Weah est évoqué, on pense tout de suite qu’il a été le premier et l’unique joueur africain à recevoir le Ballon d’Or en 1995. C’est sans oublier ses 13 années en Europe où il se sera construit un excellent palmarès à travers ses différents clubs. Résumons sa formidable carrière …

Du Libéria au Cameroun : Des débuts prometteurs (1985-1988)

George Weah est né en 1966 à Monrovia au Libéria. Comme tous les jeunes Africains il apprendra le football sur les terrains vagues de sa ville. Il décide de prendre une licence au Young Survivors où il commencera à montrer un jeu instinctif et fougueux appris dans les rues de Monrovia. En 1984, il sera recruté par Bongrange Compagny, avant de découvrir la première division libérienne une année plus tard, sous les couleurs de Mighty Barrolle avec lequel il inscrira ses premiers buts professionnels (sept buts en dix matchs). Weah empochera son premier trophée en devenant champion du Libéria.

Georges Weah sous les couleurs du club camerounais du Tonnerre de Yaoundé en 1987. (Source : voanews.com)

Le meilleur reste à venir lorsqu’il tapera dans l’œil du Tonnerre Yaoundé (Cameroun). Il n’a pas été un titulaire indiscutable, mais il réussira quand même la prouesse de marquer 14 buts en 18 matchs, tout en devenant avec son club champion du Cameroun.

AS Monaco : Ses débuts en Europe (1988-1992)

Les prestations de Mister George taperont dans l’œil de Claude Leroy, sélectionneur à l’époque de l’équipe nationale du Cameroun. Le sélectionneur prendra rapidement contact avec l’AS Monaco afin de le recommander. Séduit par son physique d’athlète (1m84 pour 76 kgs), sa technique et son accélération (avec ou sans le ballon), Arsène Wenger misera sur le libérien de 22 ans et ce sera donc le début de sa carrière européenne.

George Weah sous les couleurs de l’AS Monaco (1988 – 1992) (Source : paris-canalhistorique.com)

Weah réussira avec l’ASM à gagner une Coupe de France (1991) et participera à la finale de la Coupe des Coupes l’année suivante, une finale perdue contre les allemands du Werder Brême. George Weah va réussir à s’imposer comme un buteur hors pair en combinant puissance et efficacité. Durant son passage à la Principauté, il réussira à marquer 66 buts en 149 matchs toutes compétitions confondues.

PSG : La confirmation (1992-1995)

Très déçu d’avoir échoué en finale de coupe d’Europe, Weah décidera de rejoindre durant l’été 1992 le PSG pour poursuivre sa progression au sein de la D1. De 1992 à 1995, il entrera dans une nouvelle dimension en jouant aux côtés de joueurs emblématiques du club tels que Bernard Lama, Antoine Kombouaré, Valdo, Daniel Bravo, Ricardo, David Ginola, Raï, pour ne citer qu’eux.

Un emblème du PSG. (Source : Yahoo.com)

Pendant son passage au Parc Des Princes il remportera un titre de champion de France, deux Coupes de France et une Coupe de la Ligue en 1995. Sur la scène européenne, Mister George vivra de belles soirées pendant son passage à Paris en atteignant par trois fois les demi-finales en coupe des Coupes et en Ligue des Champions.

Il deviendra le buteur attitré du club avec sa capacité à déséquilibrer un bloc défensif et à déstabiliser les défenseurs adverses avec ses dribbles instinctifs. Durant ces trois ans à Paris, il réussira à marquer 55 buts en 138 matchs toutes compétitions confondues.

L’AC Milan : La consécration (1995-1999)

Suite aux trois saisons pleines à Paris, Weah est transféré au Milan AC. Dès son arrivée, il mettra tout le monde d’accord en gagnant avec les Rossoneri : le Calcio.

“Mister George” brandissant son Ballon d’Or sous les couleurs de l’AC Milan. (Source : elespanol.com)

La consécration arrivera à la fin de la saison 95-96 où il gagnera le Ballon d’Or. Il marquera l’histoire du football européen en devenant le premier Ballon d’Or non européen et surtout le premier et l’unique (pour l’heure) africain à remporter ce trophée.

Une fin de carrière et une reconversion réussie (2000-2018)

L’arrivée de Shevchenko à Milan poussera Weah sur le banc de touche, ce qui l’amènera à partir du Milan AC en janvier 2000.

De 2000 à 2003, il jouera dans plusieurs clubs différents sans réussir à s’imposer. Il évoluera à Chelsea, Manchester City, Marseille, pour finir à Al-Jazira qui sera son dernier club avant l’arrêt définitif de sa carrière professionnelle.

Le 26 décembre 2017, George Weah est élu Président du Libéria. (Source : liberianobserver.com)

A l’arrêt de sa carrière, Weah continuera à œuvrer dans l’humanitaire et précisément avec l’UNICEF pour lequel il avait été nommé Ambassadeur itinérant. En 2007, il reprendra ses études et obtiendra en 2011 un master en management. Après plusieurs échecs, il devient président du Libéria en décembre 2017.

A travers ses différents clubs, Mister George s’est forgé une réputation ainsi qu’une belle carrière internationale. Il est devenu une véritable idole et intègre le cercle fermé des étoiles africaines qui resteront gravées dans nos esprits.

Issam Abidi

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *