Digiqole ad

Ligue 1 : Récapitulatif du Mercato estival

 Ligue 1 : Récapitulatif du Mercato estival

Le mercato a officiellement fermé ses portes ce lundi 5 octobre. Entre mercato ambitieux, club en difficulté financière et achat de dernière minutes, retour sur les transactions principales par club.

Logo_SCO_Angers.svg

Angers

Solde de ce mercato

-300.000 €

Arrivées

Le club angevins a réalisé le plus gros transfert de son histoire avec l’arrivée du gardien Paul Bernardoni en provenance de Bordeaux pour 7,5 millions €. Les dirigeants angevins ont ensuite privilégié des “coups” avec l’arrivée de Jimmy Cabot (Libre) et Loïs Diony (Libéré de sa dernière année de contrat par Saint-Etienne).

Enfin, dans les dernières heures du mercato, le SCO a enregistré deux grands renforts à bas coût avec l’arrivée de Sofiane Boufal (Libéré par Southampton) et Ibrahim Amadou (Prêté avec option d’achat par le FC Séville).

Départs

Stéphane Moulin va devoir composer sans Baptiste Santamaria et Rayan Aït Nouri partis à Fribourg et Wolverhampton. Ces deux départs sont des coups durs pour le SCO d’Angers mais qui semblaient inévitable dès l’ouverture du mercato.

Les autres joueurs ayant quitté Angers sont partis libre, chercher du temps de jeu ailleurs (B. Guillaume, H. Manzala, I. Cissé …).

Bordeaux-FC---logo-Officiel_S

Bordeaux

Solde de ce mercato

+14.500.000 €

Arrivées

Malheureusement, rien est à signaler du côté des arrivées…

Départs

Les girondins ont enregistré le départ de Paul Bernardoni vers Angers, François Kamano vers le Lokomotiv et Yassine Benrahou vers le Nîmes Olympiques pour une somme totale d’environ 14 millions €.

Les dirigeants ont laissé partir libre l’un des espoirs du club vers les Pays-Bas au club d’Utrecht, Albert Nicolas-Lottin. A noter le départ, libre, d’Alexandre Mendy vers Caen et celui de Ruben Pardo, 6 mois après son arrivée, qui retourne en Espagne à Leganés.

495px-Logo_Stade_Brestois.svg

Brest

Solde de ce mercato

-1.100.000 €

Arrivées

Le Stade Brestois se devait de se renforcer pour l’an 2 en Ligue 1. C’est chose faite avec les deux plus gros achats du club : Steve Mounié (en provenance de Huddersfield) et Franck Honorat (en provenance de Saint-Etienne) pour 5 miilions € chacun.

Les Brestois ne se sont pas arrêtés là puisqu’ils se sont renforcés en défense d’abord, avec l’arrivée de Christopher Hérelle (Nice) et de Ronaël Pierre-Gabriel (Mayence), et au milieu de terrain avec Romain Philippoteaux (Nîmes), Romain Faivre (AS Monaco) et Heriberto Tavares (Benfica).

Départs

Le Stade Brestois n’avait enregistré que des départs de joueurs sans indemnités (Yoann Court, Kévin Mayi, Jean-Charles Castelletto …) jusqu’au départ du prometteur d’Ibrahima Diallo dans les derniers jours du mercato vers Southampton pour la somme de 15 millions € (plus grosse vente de l’histoire pour Brest).

938px-LogoDFCO.svg

Dijon

Solde de ce mercato

+3.600.000 €

Arrivées

Dijon a misé sur la jeunesse avec Arthur Zagre (Monaco), Pape Cheick Diop (Lyon) et Eric Junior Dina-Ebimbe (PSG), tous trois arrive avec de grands espoirs et sous forme de prêt avec option d’achat. Un autre jeune espoir arrive en prêt du côté dijonnais, mais sans option d’achat, il s’agit du rennais Sacha Boey.

En plus de l’arrivée de ces jeunes joueurs, les dijonnais accueille Anthony Racioppi, 21 ans, librement en provenance de Lyon, l’ailier de Bournemouth, Alex Dobre, 21 ans, contre 1 million € et Jonathan Panzo, 19 ans, qui vient de Monaco contre la somme de 3,5 millions €. Dijon a donc fait le choix de la jeunesse pour ce mercato auxquels s’ajoute 3 autres arrivées : Saturnin Allagbé (Niort), Bersant Celina (Swansea) et Roger Assalé (Young Boys Berne).

Départs

Dijon a vu ses deux gardiens quitté la Bourgogne, Runar Alex Runarsson s’en est allé vers Arsenal contre 2 millions € et le gardien titulaire la saison passée, Alfred Gomis, est parti en Bretagne, du côté de Rennes contre 10 millions €. Le défenseur Nayef Aguerd a d’ailleurs fait le même chemin contre 4 millions €.

Outre ces départs qui affaiblissent grandement l’effectif dijonnais, le club bourguignons a perdu sa légende Julio Tavares, parti du côté de l’Arabie Saoudite.

1200px-Logo_RC_Lens.svg

Lens

Solde de ce mercato

-19.000.000 €

Arrivées

Lens s’est montré à la hauteur de ses ambitions. Seko Fofana, milieu de terrain de l’Udinese, a rejoint le club nordiste contre 8,5 millions €, une somme record pour le RC Lens. Mais ils ne se sont pas arrêtés là ! Ignatius Ganago, Facundo Medina et Corentin Jean porte les dépenses de Lens à 19 millions € pour ce mercato.

De plus le RC Lens a enregistré l’arrivée de Gaël Kakuta, Wuilker Farinez et Arnaud Kalimuendo en prêt avec option d’achat en provenance d’Amiens, de Millonarios et du PSG. S’ajoute à cette liste Jonathan Clauss et Loïc Badé arrivé librement.

Entre jeunesse et expérience, le RC Lens s’est renforcé dans tous les secteurs de jeu et s’est donné les moyens de se maintenir en Ligue 1.

Départs

Les lensois n’ont pas enregistré de départ majeur excepté Guillaume Gillet retourné en Belgique, librement, du côté de Charleroi.

Lille

Lille

Solde de ce mercato

+53.700.000 €

Arrivées

Le LOSC a fait sauter la banque pour s’attacher les services du grand espoir canadien Jonathan David qui arrive pour 32 millions € en provenance de La Gantoise et devient la plus chère recrue de l’histoire du LOSC.

Les lillois ont accueilli, comme c’est le cas depuis plusieurs mercatos, de jeunes joueurs prometteurs (Sven Botman, Angel Gomes, Eugenio Pizzuto ou encore Isaac Lihadji) grâce aux réseaux de Luis Campos notamment.

Le LOSC a aussi accueilli des joueurs d’expérience pour encadrer la jeunesse lilloise en la personne d’Orestis Karnezis et de Burak Yilmaz.

Départs

Côté départ, après Nicolas Pépé la saison passée, c’est Victor Osimhen qui a permis au LOSC de renflouer ses caisses avec son départ pour le Napoli contre 70 millions € !

Autre départ majeur du côté du LOSC, Gabriel, le défenseur brésilien a rejoint la capitale anglaise et Arsenal contre la somme de 26 millions €.

Le LOSC, dans l’optique de sa stratégie de développement de jeunes joueurs, à prêter quelques-uns de ses joueurs en Belgique ou au Portugal afin de s’aguerrir et d’avoir du temps de jeu.

1200px-Logo_FC_Lorient_Bretagne-Sud.svg

Lorient

Solde de ce mercato

-20.000.000 €

Arrivées

Comme les Lensois, les Merlus n’ont pas lésiné sur les moyens pour se renforcer dans l’optique de se maintenir. Les lorientais ont eux aussi battu leur record de transfert avec l’arrivée de l’attaquant d’Adrian Grbic pour 9 millions € en provenance de Clermont. Ce n’est pas le seul avant-centre sur lequel les dirigeants lorientais ont décidé de miser, Terem Moffi arrive en provenance du KV Kortrijk en Belgique contre 8 millions €.

En plus de ces deux gros investissements, Armand Laurienté, Stéphane Diarra, Quentin Boisgard, Jérémy Morel, Mathieu Dreyer ou encore Thomas Monconduit sont venus renforcer les rangs du FC Lorient.

Deux jeunes espoirs européens accompagneront Lorient dans leur objectif cette saison, en la personne de Trevoh Chalobah (Chelsea) et Andrew Gravillon (Inter Milan).

Départs

Lorient a vu l’option d’achat d’Illan Meslier levé par Leeds à hauteur de 6,5 millions €, seul départ avec indemnités pour Lorient qui a vu Jimmy Cabot partir librement, tout comme Joris Sainati ou encore Romain Cagnon.

Olympique_lyonnais_(logo).svg

Lyon

Solde de ce mercato

+15.350.000 €

Arrivées

L’option d’achat a été levé pour Karl Toko-Ekambi pour 11,5 millions € et Tino Kadewere est devenu un joueur lyonnais, 6 mois après avoir été acheté par l’OL. Le club de Jean-Michel Aulas s’est montré peu actif ensuite jusqu’au dernières semaines, l’OL a alors recruté un nouveau gardien suppléant à Anthony Lopes, avec Julian Pollersbeck en provenance de Hambourg.

Enfin dans les derniers jours du mercato, tout s’est accéléré avec l’arrivée du milieu brésilien Lucas Paqueta pour 20 millions €, un pari pour Juninho, de relancer un jeune joueur qui n’a pas totalement convaincu du côté du Milan AC.

Puis dans les dernières heures du mercato, l’OL a signé Djamel Benlamri (Libre) et Mattia De Sciglio en prêt sans option d’achat en provenance de la Juventus.

Départs

L’absence de coupe d’Europe laissait présager un mercato compliqué avec des départs potentiels de Moussa Dembélé, Houssem Aouar ou encore Memphis. Cependant, aucun d’eux n’a quitté le Rhône malgré des discussions jusqu’à la fermeture du mercato. Les lyonnais ont quand même réalisé une grande opération dégraissage : Bertrant Traoré vers Aston Villa, Martin Terrier vers Rennes, Kenny Tete vers Fulham, Rafael vers Istanbul Basaksehir ou encore Marçal vers Wolverhampton.

De nombreuses ventes pour une somme d’un peu plus de 48 millions € dans les caisses lyonnaises. En plus de ses ventes directes, l’OL a enregistré le départ vers Fulham de Joachim Andersen en prêt avec option d’achat, même chose pour Jeff Reine-Adelaïde vers Nice. Ce dernier avait déclaré être déçu de son traitement dans la presse il a quelques semaines.

Ces deux prêts concernent deux joueurs arrivés la saison passée et qui été les deux recrues les plus chères de l’histoire de l’OL.

220px-Logo_Olympique_de_Marseille.svg

Marseille

Solde de ce mercato

-3.000.000 €

Arrivées

L’OM faisait son premier mercato mené par son nouveau directeur sportif, Pablo Longoria. L’OM, dans une situation financière délicate, n’avait pas une grande marche de main d’œuvre afin de préparer son effectif à la Ligue des Champions. Alvaro Gonzalez a vu son option d’achat de 4 millions € levé.

La première recrue du mercato phocéen fut Pape Gueye, jeune espoir français qui n’avait pas prolongé dans son club formateur Le Havre et qui s’est retrouvé dans un imbroglio avec Watford et a finalement fini dans le sud de la France. L’OM a ensuite accueilli Leonardo Balerdi, du Borussia Dortmund, sous forme de prêt avec option d’achat. Yuto Nagatomo a aussi rejoint l’OM, librement, pour venir suppléer Jordan Amavi.

L’OM a ensuite investi sur un jeune brésilien de 18 ans, Luis Henrique, et a déboursé 8 millions pour s’attacher ses services. Enfin, les marseillais ont conclu leur mercato lors de la dernière journée avec l’arrivée, en prêt avec option d’achat du français Michaël Cuisance en provenance du Bayern Munich. Aurait pu s’ajouter le latéral droit Joakim Maehle avant que le transfert ne capote dans les dernières minutes.

Départs

Côté départ, les finances de l’OM laissaient à penser qu’un gros départ serait inévitable parmi, Boubacar Kamara, Duje Caleta-Car ou encore Morgan Sanson. A la fermeture du mercato, les trois joueurs sont encore marseillais.

L’OM a eu deux départs majeurs dans les dernières heures du mercato avec le départ (surprenant) de Bouna Sarr vers le Bayern Munich pour 10 millions € et celui du minot Maxime Lopez vers Sassuolo, sous forme de prêt avec option d’achat.

501px-FC-Metz.svg

Metz

Solde de ce mercato

-4.700.000 €

Arrivées

Le FC Metz a préféré se renforcer en conservant des joueurs qui leur étaient prêtés la saison passée comme Vincent Pajot, Kevin N’Doram ou encore Thierry Ambrose.

Seule achat marquant, celui du Cap-Verdien, Vagner, en provenance de Saint-Etienne, lui qui évoluait chez l’ennemi des messins, l’AS Nancy.

Départs

Côté départ, pas énormément de mouvement à signaler, excepté le départ du buteur Habib Diallo vers le RC Strasbourg pour 10 millions €.

590px-AS_Monaco_FC.svg

Monaco

Solde de ce mercato

-26.700.000 €

Arrivées

Le nouveau directeur sportif, Paul Mitchell, avait pour seul mot d’ordre “Dégraissage”. Cependant, les monégasques se devaient de se renforcer. Chose faite avec des renforts à chaque ligne avec l’arrivée au poste de gardien de Vito Mannone, en défense d’Axel Disasi et Caio Henrique, au milieu de terrain de Florentino Luis et en attaque de Anthony Musaba et Kevin Volland, ce dernier désiré par le nouveau coach de l’ASM, Niko Kovac et arrivé pour la somme de 15 millions €.

Départs

Le dégraissage de l’effectif a commencé très vite avec la non-prolongation de contrat de nombreux joueurs (Moussa Sylla, Seydou Sy, Diego Benaglio et de nombreux autres). Après cette vague de joueurs quittant le club, l’ASM a vendu de nombreux joueurs (Vente direct ou prêt avec option d’achat), parmi eux : Keita Baldé (Sampdoria), Kamil Glik (Benevento), Lyle Foster (Vitoria Guimaraes), Jorge (FC Bâle), Jean-Eudes Aholou (RC Strasbourg)… La liste est encore longue. Monaco dégraisse petit à petit et à aujourd’hui moins de joueurs professionnels sous contrats.

Montpellier_Hérault_Sport_Club_(logo,_2000).svg

Montpellier

Solde de ce mercato

-12.300.000 €

Arrivées

Montpellier a accueilli un nouveau gardien, Jonas Omlin, en provenance du FC Bâle contre une somme de 6 millions €. Autre joueur à débarquer dans l’Hérault, Stephy Mavididi, prêté à Dijon la saison passée, il arrive en provenance de la Juventus contre 6,3 millions €.

Départs

Côté départ, Geronimo Rulli est retourné du côté de la Real Sociedad (transféré à Villarreal ensuite) et le légendaire Souleymane Camara a pris sa retraite.

FC-Nantes-blason-rvb

Nantes

Solde de ce mercato

-4.500.000 €

Arrivées

Côté arrivé, Moses Simon a été conservé par le FC Nantes, pour 5 millions €. Seul achat côté canaris puisque les trois autres recrues arrivent libres (Jean-Charles Castelletto, Pedro Chirivella et Jean-Kévin Augustin).

Départs

Un départ à signaler, celui de Maxime Dupé vers Toulouse contre 500 000 €.

482px-Logo_OGC_Nice_2013.svg

Nice

Solde de ce mercato

-7.730.000 €

Arrivées

L’OGC Nice a été très vite actif sur ce mercato avec les arrivées de Robson Bambu en provenance de l’Athlético Paranaense contre 8 millions €, Amine Gouiri de l’OL (7 millions €), Jordan Lotomba des Young Boys Berne (6 millions €), Hassane Kamara de Reims (4 millions €), Morgan Schneiderlin d’Everton (2,23 millions €) et le jeune Flavius Daniliuc arrive libre en provenance du Bayern Munich.

Les niçois ont fait un dernier achat dans les ultimes jours du mercato avec l’arrivée de Lucas Da Cunha (prêté immédiatement au Lausanne Sport). Enfin, les aiglons enregistrent deux prêts avec option d’achat : Rony Lopes et Jeff Reine-Adelaïde.

Départs

Nice a réussi à vendre ses “indésirables” avec Ignatius Ganago parti à Lens contre 6 millions €, Christopher Hérelle parti en Bretagne, à Brest contre 4 millions € et Jean-Victor Makengo, Adrien Tameze et Wylan Cyprien sont parti découvrir l’Italie et la Serie A en rejoignant respectivement l’Udinese, l’Hellas Verone et le club de Parme.

De nombreux jeunes joueurs prêtés au club du Lausanne-Sport, en Suisse, club appartenant à INEOS, propriétaire de l’OGC Nice depuis un an.

519px-Nîmes_Olympique_logo_2018.svg

Nîmes

Solde de ce mercato

-10.750.000 €

Arrivées

Les crocos ont su, avec des moyens limités, renforcer leur effectif à chaque ligne. Un nouveau gardien avec Baptiste Reynet en provenance du Téfécé contre 350 000 €, deux nouveaux latéraux avec Patrick Burner (Nice contre 1,5 millions €) et Birger Meling (Rosenborg contre 1 million €), trois nouveaux milieux de terrains avec Yassine Benrahou (Bordeaux contre 1,5 millions €), Andrés Cubas (CA Talleres contre 2,90 millions €) et Niclas Eliasson (Bristol City contre 3 millions €) et un nouvel avant-centre en la personne de Karim Aribi (ES Sahel contre 1 million €).

Départs

Coté départ, les nîmois ont vu Romain Philippoteaux rejoindre Brest contre 500 000 € et Théo Valls rejoindre la Suisse et le club de Servette librement.

600px-Paris_Saint-Germain_Logo.svg

Paris SG

Solde de ce mercato

-56.000.000 €

Arrivées

Les parisiens ont vite entamé leur enveloppe du mercato en levant l’option d’achat pour Mauro Icardi à hauteur de 50 millions € et de l’achat de Sergio Rico pour 6 millions €. Leonardo a alors dû faire preuve d’imagination pour ce mercato. A la recherche d’un latéral, Leonardo obtient le prêt avec option d’achat d’Alessandro Florenzi qui quitte la capitale Italienne pour la capitale Française.

Alors que le mercato semblait calme et que des tensions naissaient entre le coach Tuchel et la direction sur le manque de renfort, le PSG a enregistré trois renforts lors de l’ultime journée du mercato en enregistrant le prêt sec de Moïse Kean, le prêt avec option d’achat obligatoire de Danilo Pereira et l’arrivée dans les dernières minutes de Rafinha, gratuitement, en provenance du Barça. Comme l’année dernière, Leonardo est un adepte des coups dans le money-time.

Départs

Côté départ, le PSG a vu Edinson Cavani, Thomas Meunier, Eric Choupo-Moting et Thiago Silva quitter le club librement vers Manchester United, le BvB, le Bayern Munich et Chelsea. Le PSG a vu deux de ses “titis” partir librement aussi avec Adil Aouchiche vers Saint-Etienne et Tanguy Nianzou Kouassi vers le Bayern Munich. Enfin Alphonse Areola, qui n’est plus dans les plans de son club formateur, a rejoint Fulham.

301px-Logo_Stade_de_Reims_2020.svg

Reims

Solde de ce mercato

+6.000.000 €

Arrivées

Les Remois ont transformé le prêt d’Anastasios Donis en transfert définif pour la somme de 4 millions €. Le Stade de Reims peut compter sur un nouveau latéral gauche, avec le jeune belge Thibault De Smet qui débarque en provenance de Saint-Trond.

De plus, deux nouveaux milieux de terrain viennent garnir l’effectif avec Fraser Hornby et le très beau coup réalisé par les dirigeants, Valon Berisha.

Départs

Côté départ, Alaixys Romao a résilié son contrat pour rejoindre l’En Avant Guigamp et le Stade de Reims a vu sa défense amputée de deux titulaires, Hassane Kamara, parti à Nice et Axel Disasi qui a rejoint l’AS Monaco.

Logo_Stade_Rennais_FC.svg

Rennes

Solde de ce mercato

-22.700.000 €

Arrivées

Le Stade Rennais a probablement réalisé l’un des meilleurs mercatos de son histoire. Club le plus dépensier de France lors de ce mercato, les Rennais mettent toutes les chances de leur côté pour n’être pas ridicule en Ligue des Champions et y retourner dès la saison prochaine. Alfred Gomis, recruté 10 millions € en provenance de Dijon, sera le nouveau portier de Rennes. Nayef Aguerd fait le même chemin et débarque pour 4 millions € en Bretagne. Martin Terrier débarque de Lyon contre 12 millions € et Sehrou Guirassy débarque d’Amiens contre 15 millions € !

Mais le Stade Rennais ne s’est pas arrêté en si bon chemin, Dalbert (Inter) et Daniele Rugani (Juventus) débarque en prêt avec option d’achat. Enfin, pour boucler ce mercato, Rennes a réalisé le plus gros achat de son histoire avec l’arrivée de la pépite belge Jérémy Doku contre 26 millions €.

Départs

Côté départ, le Stade Rennais a été actif dans les deux sens. Les Bretons ont notamment perdu leur portier Edouard Mendy qui a rejoint Chelsea contre 24 millions €.

Autre départ majeur, Raphinha, un an après son arrvée, il plie bagages pour rejoindre Marcelo Bielsa et Leeds en Premier League. Rennes a vu deux jeunes joueurs l’ai quitté, Armand Laurienté … Pour Lorient et Lucas Da Cunha pour Nice.

Logo_AS_Saint-Étienne.svg

Saint-Etienne

Solde de ce mercato

+39.500.000 €

Arrivées

Les stéphanois ont levé l’option d’achat pour Timothée Kolodziejczak à hauteur de 4,5 millions €. Ils ont accueilli Jean-Philippe Krasso d’Epinal et Adil Aouchiche du PSG librement et ont accueilli dans les ultimes heures du mercato en prêt sec, le défenseur grec Panagiotis Retsos.

Départs

De nombreux joueurs n’étaient plus désirés par le club et ont donc fait leurs bagages comme Yann M’Vila (Vers l’Olympiakos), Yohan Cabaye (laissé libre) ou encore Sergi Palencia (Vers Leganès). Un joueur a animé le mercato stéphanois : Wesley Fofana. Courtisé par Leicester, le joueur a ouvertement déclaré son envie de rejoindre le club anglais, cependant Claude Puel ne comptait pas le laisser partir, les enchères ayant monté avec les nombreux refus des dirigeants stéphanois, ces derniers accepteront de lâcher le joueur à une semaine de la fin du mercato pour en faire la plus grosse vente du club à hauteur de 35 millions.

600px-Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_(RC_Strasbourg_-_RCS_-_RCSA)_logo_officiel.svg

Strasbourg

Solde de ce mercato

-12.000.000 €

Arrivées

Les Alsaciens ont réussi à conserver Majeed Waris définitivement, ils ont enregistré le retour de Jean-Eudes Aholou sous forme de prêt. Les dirigeants ont réalisé un très beau coup en enrôlant pour 10 millions € le buteur messin Habib Diallo.

Départs

Côté départ, rien est à signaler.

Digiqole ad
Avatar

Donovan

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *