Digiqole ad

LOSC : Le bilan de mi-saison

 LOSC : Le bilan de mi-saison
La trève est arrivée à grande vitesse pour les nordistes. Le LOSC se classe à la quatrième position du classement avant de démarrer la seconde partie de saison. L’occasion de revenir un peu sur le projet, les départs et arrivés de l’été dernier mais aussi le retour de la Ligue des Champions.

Un projet en marche

La direction lilloise mise sur le long terme avec un projet ambitieux. Recruter des jeunes joueurs pour les former et tirer une plus-value importante afin de solidifier les finances du club. La première saison a été cauchemardesque avec l’arrivée de Marcelo Bielsa à la tête de l’équipe, le technicien argentin a retiré les cadres pour ne laisser place qu’aux jeunes arrivants d’amérique du sud. Le club s’est sauvé grâce à Christophe Galtier qui a succédé à l’argentin pendant la trève hivernale.

La saison dernière a été une grande réussite puisque l’équipe a su retrouver une compétition européenne, la Ligue des Champions. Un recrutement ambitieux et intéressant, alliant la fougue de la jeunesse et expérience des anciens. L’arrivée des deux espoirs français, Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba a fait du bien dans l’association avec Nicolas Pépé. Loïc Rémy et Rafael Leao sont venus remplacer l’attaque défaillante.

Des départs au mercato estival

Cette année, le groupe a vu son joueur phare, Nicolas Pépé traverser la Manche pour rejoindre le prestigieux club d’Arsenal pour un montant record. Rafael Leao s’est lui envolé pour l’AC Milan. Thiago Mendes, patron du milieu de terrain a rejoint le rival à la lutte pour la deuxième place, L’Olympique Lyonnais avec son coéquipier arrière gauche, Youssouf Koné. 

Mais aussi des arrivées

Du côté de la défense, on a vu débarquer deux internationaux espoirs. Domagoj Bradaric (Serbie) et Tiago Djalo (Portugal). Afin de pallier au départ de Thiago Mendes, l’expérimenté Benjamin André a rejoint le club. Yusuf Yacizi est arrivé en provenance de Trabzonspor, il est considéré comme un très grand espoir turc.

Le grand espoir portugais Renato Sanches est arrivé en provenance du Bayern Munich. Le remplaçant de Thiago Mendes n’est autre que Benjamin Andre, l’expérimenté milieu de terrain rennais. L’attaque s’est vu octroyer deux nouvelles recrues, l’une n’est d’autre que Timothy Weah (fils de George Weah, ex ballon d’or) et international américain. Le second, Victor Osimhen est arrivé en provenance de Charleroi en Belgique.

L’adaptation pour les arrivants

  • Victor Osimhen est certainement le joueur qui s’est le plus vite adapté. Il termine meilleur buteur du club dans cette première partie de saison avec dix réalisations. Sa force physique et son abnégation à récupérer des ballons en effectuant un pressing intense sont ses forces cette saison.
  • Renato Sanches arrivé en fin de mercato lors du deuxième match face à Amiens. Il n’a pas vraiment eu le temps de s’acclimater au championnat français. Une blessure musculaire est venu le freiner dans sa progression. Après plusieurs matchs, il semble enfin s’élever à un meilleur niveau. Le match référence est celui face à Montpellier où il a réalisé une performance incroyable, humiliant de gauche à droite Arnaud Souquet (formé au club).
  • Benjamin André était très attendu pour remplacer Thiago Mendes dans un rôle de récupérateur. C’est un vrai chien sur le terrain avec une présence physique au top. Il dispose aussi d’une aisance technique balle au pied. L’ancien rennais est devenu un cadre dans le vestiaire par son expérience et son tempérament de guerrier.
  • Domagoj Bradaric a débarqué avec des bagages bien vides. L’espoir serbe n’avait jamais connu un top championnat. Le coach lillois l’a souvent aligné malgré son frêle gabarit. Il a souvent été décrié par les journalistes qui trouvent qu’il a plus un rendement d’ailier offensif que défensif car peu présent dans les duels.
  • Tiago Djalo a été ajouté dans le deal avec Rafael Leao. Il provient d’une grosse écurie. L’international espoir s’est vu attribué un rôle de joueur de rotation. Il doit améliorer quand il a la possession du ballon pour éviter de commettre des erreurs qui parfois amènent à un but.
  • Timothy Weah n’a toujours pas joué dans une compétition officielle avec son nouveau club puisqu’il s’est gravement blessé. Il devrait être de retour après la trêve hivernale.

Une équipe forte à la maison

Lille est la meilleure équipe en championnat de la saison quand elle évolue à domicile. Il faut dire que les lillois sont portés par un public toujours plus nombreux. Les différents groupes de supporters multiplient les actions pour motiver l’équipe avec notamment des tifos. Les lillois ont testé plusieurs schémas tactiques avant d’enchaîner véritablement les victoires. Elle n’a jamais perdu à domicile cette saison (en championnat) avec dix huit buts pour seulement six encaissés.

Matchs à domicile: Nantes (2-1), Saint-Etienne (3-0), Angers (2-1), Strasbourg (2-0), Nîmes (2-2), Bordeaux (3-0), Metz (0-0), Dijon (1-0), Brest (1-0), Montpellier (2-1)

Christophe Galtier aligne très souvent le schéma tactique suivant: 

Une équipe décevante à l’extérieure

Les lillois n’y arrivent vraiment pas à l’extérieur, chose qui était clairement une force la saison passée. En effet, il faut dire que les équipes de Ligue 1 se déplaçaient au Stade Pierre-Mauroy pour jouer le match nul et éviter de prendre des attaques fluides. A l’extérieur, la chanson n’était pas la même puisque les équipes se livraient beaucoup plus mais s’exposaient cependant au contre.

Cette année les lillois sont répertoriés comme ayant une phase de transition rapide. Il faut dire que les adversaires ont toujours su trouver la faille tactique pour déstabiliser l’équipe. Lille n’a jamais réussi à s’imposer en jouant son véritable jeu. La seule victoire à l’extérieure a été contre l’Olympique Lyonnais, début décembre. L’équipe a marqué seulement six (petits) buts pour seize encaissés, soit la dix septième plus mauvaise équipe en déplacement.

Matchs à l’extérieur: Amiens (1-0), Reims (2-0), Rennes (1-1), Nice (1-1), Toulouse (2-1), Marseille (2-1), PSG (2-0), Lyon (0-1), Monaco (5-1)

La saison 2019-2020 est marquée par le retour de la Ligue des Champions pour les lillois, une compétition qu’il n’avait plus disputé depuis l’année suivant le titre de champion de France en 2011. Le LOSC est tombé dans un groupe très compétitif, certainement le plus difficile. Dans un groupe où Chelsea, dernier leader de la Ligue Europa et l’Ajax Amsterdam, phénomène de la dernière saison de Ligue des Champions. Sans oublier Valence, troisième club le plus encouragé d’Espagne.

Malheureusement pour les lillois, ils manquent le premier déplacement à Amsterdam en prenant une claque, trois buts à zéro. Le second match à la maison est un peu plus maîtrisé, avec un premier but pour Victor Osimhen dans la compétition. C’est cependant une nouvelle défaite, la deuxième en deux matchs. Pour le dernier match de cette phase aller, les lillois recevaient Valence. Un match maîtrisé avec de nombreuses occasions qui n’ont jamais été concrétisé. Une frustration immense puisque les visiteurs ont marqué à la soixantième. 

Les lillois se déplaçaient à Valence. La défaite a été très très lourde et contrairement au match aller, le relâchement en fin de match a coûté un cher, quatre buts à un. Dans la foulée, les nordistes affrontaient l’Ajax Amsterdam. Encore une fois le match a logiquement été dominé par les hollandais qui disposent d’une expérience plus importante dans la compétition. Nouvelle défaite pour le LOSC. Sauver l’honneur et pourquoi pas obtenir une première victoire en terre anglaise? Lille se déplaçait à Chelsea, Christophe Galtier a aligné son équipe remplaçante. Une défaite inévitable qui selle définitivement le sort des nordistes dans cette compétition.

  1. Valence
  2. Ajax
  3. Ajax
  4. LOSC

Le club et l’équipe évolue toujours vers le haut et apprendre de ses erreurs. Un manque d’expérience s’est clairement fait sentir en Ligue des Champions mais l’effectif est de qualité malgré de gros départs au mercato. Il faut préserver et retrouver le succès en déplacement. 

Digiqole ad
Avatar

Corentin Lestienne

J'adore le football et fais collection des maillots.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *