Man. City 3-1 Leicester : Une prestation de haut vol des Citizens

 Man. City 3-1 Leicester : Une prestation de haut vol des Citizens
Distancés par Reds dans la course au titre de Champion d’Angleterre, Leicester et Manchester City restent quand même deux redoutables équipes. Au coup d’envoi, les Foxes, guidés par un Jamie Vardy de retour en état de grâce ces dernières semaines, pointaient à dix points de Liverpool, mais devançaient les Sky Blues de quatre points. Ce duel dans les hautes sphères du classement nous a offert un spectacle de haute volée.
 

Un choc qui a tenu toutes ses promesses à l’Etihad

Les Foxes ne sont pas venus pour faire de la figuration, ils ouvrent le score par l’intermédiaire de l’intenable Jamie Vardy à la 22ème minute de jeu. Trouvé dans la profondeur, l’ancien international anglais faisait admirer sa vitesse et a trompé le portier Ederson d’un petit ballon piqué du pied gauche.

Les hommes de Pep Guardiola dominent dans le jeu, reviennent au score grâce à un but signé Riyad Mahrez à la 30ème minute. Trouvé sur son aile droite, l’ancien Foxes fixait la défense adverse avant d’armer une frappe déviée qui prenait le Kasper Schmeichel à contre-pied. Avant la pause (42e), les Mancuniens inversent totalement la tendance en doublant la mise sur un pénalty transformé par Ilkay Gundogan. L’Etihad Stadium peut exulter. D’abord mené au score, le Champion en titre est parvenu à renverser son adversaire du soir en moins d’une mi-temps.

Kevin De Bruyne l’homme du match

En seconde période, l’intensité n’a baissé à aucun moment. Alors que les deux équipes se rendaient coup pour coup, ce sont bien les Citizens qui se sont montrés les plus inspirés offensivement. Récompensés de leurs efforts, les partenaires de Benjamin Mendy ont pris leurs distances au tableau d’affichage en inscrivant un troisième but, marqué par Gabriel Jesus à la suite d’un travail remarquable de Kevin De Bruyne (69e).

Distancés par Liverpool, Leicester et City peuvent s’attendre à un Boxing Day très disputé, les hommes de Brendan Rodgers ne comptant plus qu’un point d’avance sur ceux de Pep Guardiola.

Issam Abidi

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *