Marco Rose, le boss de Gladbach

 Marco Rose, le boss de Gladbach

Le Borussia Mönchengladbach est en constance progression depuis quelques saisons. Arrivé lors de l’été 2019 sur le banc du club, Marco Rose n’est pas étranger à la réussite actuelle de Gladbach sur la scène nationale et européenne. Portrait d’un entraîneur méconnu du grand public.

Son parcours de joueur

Né en 1976 à Leipzig, Marco Rose est issu d’une famille de footballeurs puisque son grand père Walter était joueur au Chemnie Leipzig. Marco évoluera au même poste de défenseur que son grand-père. Il débutera en professionnel au VfB Leipzig en 1995. Il y jouera pendant cinq ans avant de rejoindre Hanovre en 2000. Il rejoindra Mayence en 2002 où il effectuera une majeure partie de sa carrière et où il y connaîtra et côtoiera un certain Jürgen Klopp pendant plus de six ans. Il portera le maillot des Nullfünfer à 150 reprises jusqu’en 2010 avant de prendre sa retraite de joueur à l’âge de 33 ans.

Marco Rose avec le VfB Leipzig en mai 2000. (Crédit photo : Klaus-Dieter Gloger – sportbuzzer.de)

Son parcours d’entraîneur

Après sa carrière de joueur, Marco Rose restera dans le club de Mayence en devenant en 2010 l’entraîneur adjoint de l’équipe réserve du club. Il débutera sa première véritable expérience d’entraîneur principal lors de la saison 2012/2013 au Lokomotive Leipzig. Il rejoindra l’Autriche la saison suivante en s’engageant avec le Red Bull Salzbourg. Il débutera son expérience autrichienne avec les équipes de jeunes du club (U16, U18) puis avec l’équipe de Youth League, compétition rassemblant les équipes de moins de 19 ans participant à la phase de groupes de la prestigieuse Ligue des Champions. Il remportera cette Youth League en 2017 après avoir battu le Benfica en finale (2-1).

La joie des jeunes du Red Bull Salzbourg, vainqueurs de l’UEFA Youth League (Crédit photo : GEPA Pictures – Felix Roittner)

Après l’exploit avec les jeunes du club en Youth League, Marco Rose devient l’entraîneur principal de l’équipe première à l’été 2017. Il permettra à son club d’obtenir de rapides résultats après avoir mis son jeu et sa philosophie en place. Il remportera le championnat autrichien à deux reprises (2018, 2019) ainsi qu’une coupe d’Autriche (2019) mais il emmènera surtout son club jusqu’en demi-finale de Ligue Europa en 2018 avant de se faire éliminer par Marseille. Une belle promotion pour le football autrichien.

Gladbach, la belle histoire

Après deux remarquables saisons en Autriche, Marco Rose devient l’entraîneur du Borussia Mönchengladbach en juin 2019 après le départ de Dieter Hecking pour Hambourg. Pour sa première saison de Bundesliga avec Gladbach, il terminera 4ème du championnat allemand et qualifiera le club pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. Avec cette qualification en Champions League dès sa première saison, Rose a prouvé tout son talent de coaching malgré son jeune âge. Cette saison, Gladbach est présent sur tous les tableaux : la Bundesliga pour accrocher le top 4, la coupe d’Allemagne (déplacement à Elversberg pour le 2ème tour le 22 décembre prochain) et la Ligue des Champions où les Allemands sont leaders de leur poule.

(Source photo : Borussia Mönchengladbach – site officiel du club)

📝 L’analyse d’Antoine Eder

« Marco Rose est arrivé l’été dernier à Gladbach et à tout de suite fait l’unanimité. Sa première saison à la tête des poulains de la Ruhr à été très bonne dans tous ses aspects : réussir à se qualifier pour Ligue des Champions (lors de la dernière journée face à une très belle équipe de Leverkusen), aucun faux pas au niveau des recrues (avec de très bonnes saisons de Thuram, Bensebaini et de son soldat Lainer) ainsi qu’un jeu porté vers l’attaque qui plait forcément en Allemagne. Les seuls points noirs de la saison sont l’élimination dès le deuxième tour du DFB-Pokal (courte défaite contre Dortmund) et surtout le parcours décevant en Europa League où ils n’ont pas réussi à sortir d’une poule pourtant à leur portée (Basaksehir, Roma et Wolfsberger).

Cette saison les débuts en Bundesliga ont été un peu plus compliqués avec seulement cinq points en quatre matchs et une défaite dans un match très spectaculaire contre Leverkusen. Néanmoins les supporters peuvent être plus que fier de leur équipe qui est en tête d’un des groupes les plus difficiles de cette Ligue des Champions avec deux beaux nuls contre l’Inter et le Real (où ils ont même mené à respectivement 6 et 4 minutes de la fin !) et une magnifique victoire 6-0 contre le Shakhtar. Marco Rose a toutes les cartes en main pour faire à nouveau une très belle saison avec Gladbach ; que ce soit en Bundesliga, en coupe ou même en Ligue des Champions !

Marcus Thuram (Crédit photo : Marius Becker – DPA)

Marco Rose est un jeune entraîneur qui a déjà montré beaucoup de qualités, que ce soit dans la capacité de faire évoluer les jeunes, de créer un groupe soudé dans lequel chaque joueur se bat pour son coéquipier ou encore la capacité (avec l’aide de l’excellent Max Eberl) de recruter des joueurs qui s’adaptent immédiatement à son système. Le seul point sur lequel il a encore une marge de progression est la diversité tactique. Le 4-2-3-1 mis en place est très efficace dans les matchs où Gladbach domine mais je les trouve un peu trop prévisibles face à des adversaires plus forts qu’eux.

Après seulement une saison à Gladbach, Rose est déjà cité comme candidat pour des clubs prestigieux mais il me parait plus intéressant pour lui de rester chez les poulains. Le projet de Gladbach, mené depuis plusieurs années par leur directeur sportif Max Eberl, commence à porter ses fruits. Si Rose s’investit sur la durée, arrive à jouer la Ligue des Champions tous les ans et à garder ses joueurs majeurs (ce qui ne sera bien sûr pas simple), il se pourrait bien qu’on soit en train d’assister au réveil d’un géant du football allemand. »

Antoine Eder, spécialiste Bundesliga – Les Réservistes 

L’équipe de BeFoot remercie très chaleureusement Antoine Eder ainsi que Les Réservistes. 

Avatar

Lucas Festor

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *