Memphis : L’homme à (vraiment) tout faire de l’OL

 Memphis : L’homme à (vraiment) tout faire de l’OL

Pour sa troisième saison à l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay a pris une épaisseur indéniable au sein du collectif et du vestiaire des gones. Buteur, passeur, leader, et même capitaine depuis la prise de fonction de Rudy Garcia, le néerlandais serait-il en train, à 25 ans, de confirmer l’énorme potentiel qu’on lui prêtait ?

À la recherche d’un nouveau challenge après deux saisons plus que compliquées à Manchester United (7 buts en 53 matchs), Depay atterrit à Lyon avec l’ambition de se relancer. Personne ne doute alors qu’il n’arrive que pour se refaire la cerise, et qu’à la moindre sollicitation d’un grand championnat, il pliera bagage aussitôt. 3 ans plus tard, l’ancien du PSV Eindhoven est non seulement toujours là, mais il est désormais un pilier de l’OL. 19 buts et 13 passes pour sa première saison pleine, 10 buts 10 passes la seconde, et déjà 9 buts en 12 apparitions cette saison en L1.

Il sait les poser quand il faut

Mais plus qu’un bon footballeur, Memphis est aussi un homme de caractère. Ce qui est toujours utile lorsque l’on aspire à être un grand joueur. En témoigne son intervention en faveur de son coéquipier Marcelo à l’issue d’une qualification in extremis face à Leipzig en ligue des champions. Insulté par une partie du public, le brésilien a pu compter sur le soutien de son capitaine, prêt à en découdre avec les supporters insultants. Un geste que peu de joueurs, tout capitaine qu’ils sont, auraient osé. Souvent présenté comme fainéant, caractériel ou dispersé (il rappe et se met régulièrement en scène sur Instagram), l’international néerlandais (52 sélections pour 19 buts) se révèle être aussi précieux en club qu’en sélection où il excelle également. L’équipe de France en sait quelque chose.

Qualifiés pour L’Euro 2020 après avoir manqué les deux dernières grandes compétitions internationales, les coéquipiers de Virgil Van Dijk pourront compter sur leur numéro 10 pour faire bonne figure. Il s’agira d’ailleurs de l’un des nombreux défis qui attendent Memphis ces prochains mois : Performer en compétitions avec son pays, mais aussi faire son retour au sein d’un grand championnat.

« Voir quelques photos de lui dans une grosse voiture ou avec des habits orignaux a donné une fausse image de lui. C’est un garçon qui a respecté tout le monde et a travaillé dur pour gagner sa chance, un garçon frustré parce qu’il ne l’a pas eue. Je n’ai que de bonnes choses à dire à son sujet. Nous lui souhaitons tous de très bien jouer avec l’Olympique Lyonnais et pourquoi pas revenir ici (à Manchester) un jour, car tout le monde l’aime »

À la lecture de ces mots de José Mourinho (pour le moins avare en compliments), peut-on réellement s’étonner de la trajectoire prise par Memphis ?

Gageons que le numéro 7 lyonnais aura à coeur de lui donner raison au moment du bilan de sa (encore) prometteuse carrière.

David Onana

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *