Digiqole ad

OL 0-1 Lille : Les Dogues plombent l’OL

 OL 0-1 Lille : Les Dogues plombent l’OL

Toujours invaincu au Groupama Stadium, le LOSC est venu s’imposer 1 but à 0 face à un OL sans envie et sans inspiration. Les lillois s’imposent donc pour la première fois à l’extérieur cette saison, une première qui remonte même à mars 2019.

Retour au 4-2-3-1 pour Rudi Garcia qui décide de lancer Memphis Depay, de retour après sa blessure lors de la dernière trêve internationale. Mendes retrouve lui aussi une place de titulaire aux côtés de Lucas Tousart, Rafael prend le couloir droit en l’absence de Dubois, et Maxwel Cornet enchaîne après une prestation convaincante à Strasbourg. Christophe Galtier reconduit Renato Sanches, et titularise Celik et Bradaric.

Un début de match enflammé dans un temps glacial dans le Rhône, Memphis Depay se retrouve seul excentré à droite face à Maignan, tente la frappe en force mais le lillois s’interpose (1ère). Osimhenn répond au hollandais dix minutes plus tars en reprenant de la tête un centre chirurgical de Renato Sanches, Lopes claque le ballon miraculeusement (10e). Deux grosses occasions en début de match puis plus grand chose à retenir lors de cette première période. Depay et Osimhen sont très remuants, mais les milieux lyonnais et lillois manquent de créativité pour apporter un plus offensivement. Nouvelle mauvaise nouvelle pour les Gones, Youssouf Koné est sorti sur blessure (cheville, 25ème).

En deuxième mi-temps, le rythme va encore redescendre d’un cran. Ikoné va tout de même ouvrir le score à la 68ème après une relance hasardeuse de Marcelo, reprise par André qui lance Osimhen. Ce dernier dévie pour Ikoné qui se joue de la défense et conclut d’une frappe en bout de course, qui trompe Lopes. Peu inspiré dans le timing et la pertinence de ses changements, Rudi Garcia fait rentrer Houssem Aouar à la place de Memphis Depay, avant de lancer Moussa Dembélé pour Maxwel Cornet. Les lyonnais vont esquisser un semblant de réaction à l’image d’un Aouar actif, mais bien esseulé dans un collectif immobile et brouillon techniquement. Lille finit sereinement la rencontre et l’emporte avec seulement 2 tirs cadrés.

Ultra efficaces, les Dogues n’ont jamais été réellement déstabilisés par les lyonnais ce soir. Dans le continuité de leurs deux derniers matchs, l’OL a énormément de difficultés pour se créer des occasions de buts.

Lille fait donc la très bonne opération de la journée car cette victoire permet de distancer les hommes de Rudi Garcia de trois points, et de se retrouver quatrième, à une longueur de Bordeaux troisième. De son côté, l’OL casse sa bonne série et replonge dans ses travers. Le club stagne à la huitième place en attendant les rencontres de mercredi soir. Prochain rendez-vous à Nîmes pour les lyonnais avant d’aller défier Leipzig en Ligue des Champions. Lille accueillera Brest vendredi soir.

Digiqole ad
Avatar

Thibaud Convert

En attente du futur Fekir au Parc OL et admirateur des pénaltys de Messi. OL et Barça enthusiast.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *