OM : Un mercato olympique

 OM : Un mercato olympique

Vice-champions de France lors de la saison 2019/2020, les Phocéens ont réussi à accrocher une qualification en Champions League. Mais pour pouvoir jouer cette compétition l’OM a dû se renforcer dans quelques secteurs de jeu. Que peut-on conclure du mercato olympien ? 

Auteur d’une saison plus que réussi pour sa première en Ligue 1, André Villas-Boas ( entraineur de Marseille ) compte bien remettre la même volonté cette saison. Mais après cette seconde place accrochée, l’effectif marseillais a augmenté en valeur marchande, et étant menacé par le fair-play financier et par la crise économique due au COVID-19, les dirigeants marseillais étaient contraints de voir les meilleurs éléments quitter le club.

Mais le coach portugais, hésitant sur son avenir au sein du club suite au départ d’Andoni Zubizarreta, a fait pencher la balance et a posé ses conditions pour rester au club. C’était sans compter sur la conviction de ses joueurs de le voir rester sur la Canebière, une vrai cohésion de groupe s’est alors créée.

De nombreux Marseillais comme Boubacar Kamara ou Valentin Rongier vont découvrir la Ligue des Champions cette année. (Photo : Onze Mondial)

Les joueurs ont affirmé leur volonté de jouer la plus belle des compétitions européennes avec l’Olympique de Marseille et leur coach. Villas-Boas a attesté vouloir rester au club et mené ce dernier le plus haut possible pour au moins une saison de plus.

“Notre mercato a été réussi”

Avec plusieurs arrivées et le départ de Gregory Sertic ( 31 ans ), André Villas-Boas s’est félicité du mercato réalisé par le club Phocéen. L’objectif du club était de conserver ses meilleurs éléments malgré les convoitises des autres club, objectif plutôt réussi puisque peu de titulaires ont quitté le club.

« C’est possible qu’on ait des options de dernière minute à évaluer dans les entrées et sorties, mais je pense que notre mercato a été réussi, on a rempli notre effectif pour jouer les deux compétitions » (la L1 et la Ligue des champions)

-André Villas-Boas-

Un mercato penché sur la jeunesse et à la fois sur l’expérience, une philosophie différente des autres années pour l’OM. Il est vrai que depuis l’arrivé de Franck Mc Court à Marseille et du fameux “Champions Project” les mercatos phocéens ont souvent été critiqué. Mais avec l’arrivé du nouveau directeur sportif Pablo Longoria ( ancien directeur sportif de Valence ), le recrutement s’est montré encourageant. Avec la volonté de doublé les postes et amener de la concurrence pour certain, l’été à était mouvementé au sein du club Olympien.

C’est l’ancien havrais, Pape Gueye ( 21 ans ) qui est arrivé en premier dans la cité Phocéenne. Un dossier compliqué dans lequel l’OM s’est engagé. Le jeune milieu de terrain s’était tout d’abord engagé avec Watford en hiver dernier, et le club anglais avait d’ailleurs officialisé son transfert dès le 29 avril dernier sur son site. Mais l’ancien capitaine du HAC ( 42 matchs avec le Havre ) contestant son contrat avec les Hornets, et estimant ne pas avoir eu connaissance de ce contrat, ce dernier étant rédigé en anglais, ne s’est pas engagé avec le club d’outre manche. Il déclarait dans un communiqué parus dans l’Equipe :

“Mon tort dans cette histoire est d’avoir fait confiance à une personne qui m’a mal conseillé. Je mets en garde mes collègues sur les abus dont ils pourraient faire l’objet concernant les signatures de contrat. (…) En conséquence, et en considérant que le contrat n’a pas encore pris effet, je prends acte de la fin de tout lien contractuel avec le club de Watford”

-Pape Gueye-

Ayant reçu le contrat traduit en français, Pape Gueye s’est alors rendu compte quelques mois après, que selon sa version, le salaire, les modalités et la prime à la signature étaient différent. Résiliant son contrat à la mi-mai et se considérant comme libre le jeune milieu français a indiquer son envie de continuer sa carrière en France, ses proches le déclaraient d’ailleurs dans la presse au mois de juillet dernier :

 «Pape veut jouer en Ligue 1 deux ou trois ans avant de partir à l’étranger, et l’OM est clairement dans sa short-list. Ce serait un super club pour lui»

Ayant trouvé un accord avec Watford, le joueur à pu s’engager libre avec l’OM pour les 4 prochaines saisons.

Marignane, aéroport du monde

Les dirigeants Marseillais ne se sont pas arrêtés en si bon chemin, après Pape Gueye, ont suivi Leonardo Balerdi ( 21 ans) qui atterrit en prêt de Dortmund et Yuto Nagatomo ( 34 ans ) qui débarque libre suite à son départ de Galatasaray.

Le jeune défenseur argentin en manque de temps de jeu dans le club de la Rhur vient pour une saison du côté de Marseille. Ancien espoir de Boca Juniors, Leonardo Balerdi connait déjà très bien un de ses coéquipiers… Dario Benedetto, ces derniers ayant évolué ensemble dans le club argentin lors de la saison 2018/2019.

“Pipa m’a recommandé de signer à Marseille, il m’a envoyé des messages, allez viens, viens, viens”

-Leonardo Balerdi-

L’Argentin n’a jamais réussi à se faire une place dans la défense du BVB, il arrive en prêt avec une option d’achat à hauteur de 14 millions d’euros. 

Leonardo Balerdi lors de signature à l’OM ( Source : ligue1.fr )

Après deux ans passées à Galatasaray, le vétéran japonais Yuto Nagatomo arrive libre. Il doublera le poste d’arrière gauche et apportera son expérience en Ligue des Champions. L’international japonais décrit comme “un féroce guerrier” sera important dans le vestiaire cette saison.

« Il a joué 12 matchs de Ligue des champions ces deux dernières années et demie, il a cette expérience de capitaine, de leader de vestiaire, il parle plusieurs langues »

-André Villas-Boas-

C’est un joueur qui a également connu les compétitions internationales avec son pays. Nagatomo a disputé les trois dernières Coupe du Monde et a été champion d’Asie avec le Japon en 2019.

Botafogo et “sa pépite”

Un nouveau visage venu du Brésil, et plus précisément de Botafogo étoffe le mercato olympien, Luis Henrique. Le jeune attaquant de 18 ans est vient enrichir la pointe de l’attaque, un poste où Dario Benedetto est à la peine en ce moment. Mais le Brésilien aura besoin de temps pour s’adapter à notre championnat. De plus, le poste  de numéro 9 n’est pas son poste de prédilection, il aura besoin d’entrainement si Villas Boas veut l’aligner en pointe de l’attaque.

« J’ai toujours joué sur les côtés, j’ai joué dans l’axe une ou deux fois mais si je m’entraîne bien je pourrai jouer à cette position. »

-Luis Henrique-

OFFICIEL : La pépite Luis Henrique débarque à l’OM. Qui est-ce ?

Le joueur, ravi à l’idée d’évoluer en Europe, aura coûté près de 10 millions d’euros à l’OM et s’engage jusqu’en 2025.

Un dernier jour agité

Ayant conservé une bonne partie de son effectif durant le mercato, le club phocéen a vu deux de ses joueurs quitter le navire. En effet, le départ de Bouna Sarr ( 28 ans ) et de Maxime Lopez ( 22 ans ) ont été annoncé par l’OM dans la journée. Après 181 matchs avec l’OM, l’ailier reconverti arrière droit par Rudi Garcia quitte Marseille pour le Bayern Munich, le champion d’Europe a déboursé 10 millions d’euros pour s’offrir ses services.

Plus tard dans la soirée, c’est le transfert de Maxime Lopez qui a été annoncé. Le “minot” de l’OM part en prêt en Italie, du côté de Sassuolo. C’est après 149 matchs et 5 buts qu’il quitte son club de cœur, lui qui a effectué toutes ses classes à l’OM, il s’est d’ailleurs montré très touché par son départ dans une vidéo postée par le club marseillais.

« À Bouna Sarr et Maxime Lopez merci pour tous que vous avez fait pour nous, écrit le coach portugais. Vous allez nous manquer. Vous étiez toujours là pour moi et je vous souhaite bon courage avec beaucoup de réussite dans vos nouveaux clubs. On regardera vos matches et on vibrera avec vos victoires. »

-André Villas-Boas-

Une dernière recrue a accosté sur la Canebière, Michaël Cuisance ( 21 ans ). Le milieu de terrain français arrive en prêt pour une saison à Marseille. Au départ, le Strasbourgeois devait rejoindre Leeds, l’équipe du fameux Marcelo Bielsa. Mais, suite à un litige lors de sa visite médicale, Michaël Cuisance est revenu du côté de la Bavière. Ayant trouvé un accord avec le club phocéen dans le deal comprenant Bouna Sarr, le joueur passé par le Borussia Mönchengladbach et le Bayern Munich a pu s’engager avec l’OM.

Intelligent, à moindre coût, ce sont peut être les mots qui peuvent résumer le mercato phocéen. Mais l’OM va pouvoir compter sur des renforts qui étaient déjà présent au club, comme Florian Thauvin qui effectue son retour de blessure, ou Alvaro Gonzalez qui a vu son option d’achat levée par le club phocéen ( 4 millions d’euros ).  

Avatar

Mateo Riviere

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *