PSG – OM : Que vaut vraiment le Trophée des Champions cette année ?

 PSG – OM : Que vaut vraiment le Trophée des Champions cette année ?

Le Trophée des Champions va enfin connaître son vainqueur au Stade Bollaert-Delelis à Lens, ce soir (21h00). Initialement, le Trophée des Champions oppose le vainqueur de la Ligue 1 au vainqueur de la Coupe de France. Initialement, ce match se déroule en levé de rideau de la nouvelle saison pour faire la promotion du football français. Mais comme la saison 2020/2021 est si particulière, aucun de ces deux critères ne sera respecté pour cette édition. Que vaut vraiment le Trophée des Champions cette année ? 

Commençons par un peu d’histoire. La première édition du Trophée des Champions, alors appelé Challenge des Champions, eut lieu en 1955 entre le Stade de Reims et le LOSC (7-1). Organisé par la LFP depuis 1995, il couronne le vainqueur du match entre le champion de France de Ligue 1 et le vainqueur de la Coupe de France.

Le PSG se trouve être le club le plus titré avec 9 victoires. Son joueur, Marco Verratti, est le joueur qui a remporté le plus de Trophée des Champions (7). Ce match est réservé aux clubs professionnels, cela signifie donc qu’un club amateur vainqueur de la Coupe de France ne peut pas le disputé. Le champion de France de Ligue 1 en titre l’a remporté 27 fois, contre 17 pour le vainqueur de la Coupe de France. Le vainqueur n’accède à aucune compétition européenne, ni ne bénéficie d’un quelconque avantage sur une autre compétition.

Une édition particulière

Cette édition du Trophée des Champions est bien particulière. Vainqueur des deux dernières coupes nationales, le PSG affronte donc son dauphin et plus grand rival, l’Olympique de Marseille. Ce match, normalement disputé au mois de juillet juste avant le coup d’envoi de la nouvelle saison, se dispute aujourd’hui à mi-championnat, en plein mois de janvier où la Coupe de France n’a pas inaugurée l’année civile du football français comme elle le fait si bien.

Bien que sportif, l’évènement possède également un enjeu économique et publicitaire qui, cette saison, sera bien difficile à atteindre. D’un part car le match a lieu habituellement à l’étranger, afin de promouvoir le football français. Les 10 dernières éditions se sont disputées à travers le monde, de Montreal (Canada) à Shenzhen (Chine) en passant par Tanger (Maroc). Puis, économiquement, les clubs auront pour seul retombé les droits TV, le match se jouant à huit-clos, la faute à ce satané virus. Les deux éléments qui font donc l’essence même de ce trophée ont disparu aujourd’hui, ou du moins pour cette saison.

Pourquoi suivre ce Trophée des champions ?

  • Parce que c’est le 99ème classico de l’histoire entre l’OM et le PSG

Ce Trophée des Champions sera également le 99ème Classico de l’histoire entre marseillais et parisiens. Après un PSG-OM électrique, marqué par la première victoire des marseillais au Parc des Princes depuis 10 ans, les retrouvailles vont accouchées d’un trophée, en plus d’une victoire face à l’ennemi.

  • Les retrouvailles entre Neymar et Alvaro Gonzalez 

Ont les avaient quittés au soir du 13 septembre 2020, sur une énième altercation. Neymar recevait un carton rouge après un geste d’humeur sur Alvaro Gonzalez dans le temps additionnel. Le brésilien était énervé depuis les propos – qu’il juge toujours raciste – tenus à son encontre par le défenseur espagnol. Acte II ce soir ?

  • Les parisiens veulent prendre leur revanche !

Défaits 1-0 sur leur pelouse du Parc, les parisiens espèrent bien remettre les pendules à l’heure. 1 but de Thauvin à la 31′ et 5 cartons rouges (3 côté PSG et deux côté OM). Le dernier classico nous avait gâté en terme d’altercation, moins en terme de football. Peut être serait ce l’occasion à Lens ?

Revanche parisienne ou une deuxième victoire d’affilée pour l’OM ? Quelle équipe prendra le dessus sur son adversaire ? Rendez vous sur Telefoot ou Canal + sous les coups de 23 heures pour avoir la réponse.

Raphaël LG

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *