Real Madrid 3-1 R.Sociedad : Prêts à recevoir Paris

 Real Madrid 3-1 R.Sociedad : Prêts à recevoir Paris
Pour le choc de la quatorzième journée en Espagne, le Real Madrid accueillait la Real Sociedad. Un rendez-vous important puisque le Real devait s’imposer pour recoller aux barcelonais et que les bleus et blancs pouvaient grimper sur le podium en cas de victoire. Ce sont finalement les madrilènes qui l’ont emporté 2 buts à 0.

Le match

Dans un 4-3-3 classique côté Merengue, Frederico Valverde débute au milieu tandis que Rodrygo prend le couloir droit en attaque. En face, Martin Ødegaard et Oyazrabal sont bien présents au coup d’envoi. Une début de rencontre qui va vite s’emballer, puisque Willian José intercepte une passe en retrait mal dosée par Sergio Ramos, et ouvre le score à la 3ème minute. Derrière, la Réal en confiance, arrive à presser haut et se montre très à l’aise et patiente sur ses sorties de balle. Willian José est même à deux doigts d’inscrire un doublé à la 15ème minute mais Courtois s’interpose sur sa reprise. Madrid met du temps à rentrer dans le match mais reprendre grâce à la lourde frappe de Mendy à l’entrée de la surface, deux minutes après l’occasion brûlante dans l’autre camp. Derrière, les madrilènes semblent mieux aller. Ils arrivent à confisquer le ballon et à étouffer la relance adverse qui commettent de nombreuses fautes dangereuses. C’est donc de manière logique que Karim Benzema vient égaliser de l’épaule, en réceptionnant un coup-franc tiré par Modric (37 minutes de jeu). Le club de la capitale est mis en échec à la mi-temps mais a bien terminé sur les dernières minutes. Au retour des vestiaires, le Real continue sur sa bonne lancée et prend directement l’avantage. Valverde déclenche une frappe à l’entrée de la surface, sa trajectoire est contrée par Oyazrabal et prend à contre-pied Alex Remiro (48ème). Les attaques des locaux (Hazard et Rodrygo notamment) sont plus tranchantes et le belge à l’occasion de faire le break. Trois minutes plus tard à la 66ème, Bale entre en jeu sous les sifflets du public à la place de Rodrygo. Malgré cela, le gallois va être à l’origine du troisième but : son centre côté droit est repris par Benzema qui dévie sur Modric. Le croate reprend de volée le ballon qui fait trembler les filets à quinze minutes du terme. Les basques en difficulté sur cette deuxième mi-temps n’ont eu que très peu de balles de buts, si ce n’est la frappe de l’entrant Alexander Isak en fin de match, bien sortie par Courtois. Une deuxième période totalement maîtrisée par les hommes de Zidane, qui s’imposent logiquement face à un adversaire trop timide à l’image de Martin Ødegaard peu inspiré ce soir.

La stat : 10

10 comme le nombre de buts inscrits par Benzema en Liga. Ce soir, le meilleur buteur du championnat a encore prouvé qu’il est bien l’homme en forme sur ce début de saison. Toujours très disponible entre les lignes pour ses partenaires (59 touches), le français s’est montré -comme à son habitude- très collectif. Il a réussi à bonifier tous les ballons qu’il a touchés en distribuant des caviars à Hazard ou à Rodrygo. Au-delà de son apport offensif, Benzema n’a pas rechigné à défendre. Il a su mettre en difficulté la construction adverse en allant presser les défenseurs centraux de la Sociedad. Buteur puis passeur, Benzema continue de briller.

L’homme du match : Luka Modric

Si Benzema a rendu une belle copie, le Ballon d’Or 2018 était lui aussi dans un grand soir. D’abord d’un point de vue offensif puisque le croate est impliqué sur les trois buts de son équipe (1 but, 2 passes décisives). Il a également délivré 5 passes clés. En fluidifiant et en aérant le jeu du Real, Modric a été le moteur de son équipe. De plus, on a senti un homme concerné défensivement, à l’image de son intervention sur Martin Ødegaard l’empêchant de tirer comme il faut.

Le Real répond donc à Barcelone qui s’était imposé sur le fil plus tôt dans l’après-midi (1-2) et conforte sa deuxième place, à égalité de points avec les catalans. Les madrilènes enchaînant une troisième victoire en trois matchs, profitent également du faux-pas de l’Atletico qui a concédé le match nul sur la pelouse de Grenade (1-1). La Real Sociedad reste cinquième, mais peut reculer en cas de victoire de l’Athletic Bilbao qui se déplace demain à Osasuna. A trois jours du choc en Ligue des Champions face au PSG, Zidane et ses hommes montre aux parisiens qu’ils devront batailler s’ils veulent venir faire un résultat au Bernabéu.

Thibaud Convert

En attente du futur Fekir au Parc OL et admirateur des pénaltys de Messi. OL et Barça enthusiast.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *