Digiqole ad

Thomas Partey : Le joker devenu taulier

 Thomas Partey : Le joker devenu taulier
Souvent habitué à jouer les utilités à l’Atleti, Thomas Partey fait figure de taulier cette saison à Madrid. À 26 ans, et après 7 ans au club Colchonero, il donne enfin sa pleine mesure.


Impossible d’être passé à côté de lui pour tout aficionado du foot Espagnol et Européen.

Vous l’avez, au minimum, vu rentrer dans le dernier quart d’heure d’un match pour densifier le milieu de terrain. Titulaire indiscutable depuis le départ de Rodri pour Manchester City cet été, le milieu international Ghanéen rayonne dans l’entrejeu des rojiblancos. Sa disponibilité, son aisance technique, sa vista, et son impact physique en font un élément essentiel du dispositif de Simeone. Des qualités n’ayant pas échappées à la concurrence, parmi laquelle le PSG, en recherche active de milieux de terrain il y’a encore quelques mois. L’intérêt date précisément du dernier mercato hivernal, dont Paris comptait bien profiter pour séduire l’ancien joueur d’Almeria, en manque de temps de jeu régulier à Madrid, et plaisant à Thomas Tuchel. “Parfois je me sens malheureux à l’Atleti. Pour être heureux il faut jouer les matchs importants”. Autant dire que Partey ne semblait pas contre changer d’air. Une telle opération s’avérait cependant difficile à réaliser dans la mesure où l’Atleti était encore engagé en Ligue des Champions, et n’avait pas l’intention de s’affaiblir. Partey reste donc, pour finalement s’installer comme titulaire la saison d’après. Bien loin du rôle de joker que l’on sort pour solidifier le milieu, ou pour faire souffler les tauliers qu’étaient Rodri, Koke, et Saul toujours au club.

L’interdiction de recrutement fut salutaire

En 2017, l’Atletico est frappée d’interdiction de recrutement par l’UEFA pour cause d’irrégularités constatées dans le cadre de transferts de joueurs mineurs. Le club est donc contraint de faire avec les moyens du bord. « Nous avons transformé une situation négative en situation positive. Ne pas pouvoir recruter nous a permis de nous focaliser sur la progression de nos joueurs comme Thomas » a estimé Simeone. Message reçu par le Ghanéen qui a su se rendre indispensable aux yeux de son entraineur.

Il prend part à 33 matchs de Liga cette saison là, 32 la suivante, et en est à 12 cette saison. Ce qui change, c’est surtout le rôle lui étant dévolu. Aujourd’hui, le natif de Odumase Krobo (Ghana) ne semble plus envisager son avenir loin du Wanda Metropolitano. L’avenir justement. Le blackstar y pense, puisqu’il a fait l’acquisition d’Alcobendas Sport, un club de D4 Espagnole.

Quand à son avenir proche, il pourrait bel et bien s’inscrire dans un club encore plus huppé. À la vue de ses récentes performances, on imagine mal les cadors du vieux continent ne pas revenir à la charge. “Bien sûr que j’aimerais jouer en Premier League un jour” avait-il déclaré. À bon entendeur.

Digiqole ad
Avatar

David Onana

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *