Tot ziens Arjen Robben

 Tot ziens Arjen Robben
On s’y attendait, mais cela surprend quand même, Arjen Robben prend sa retraite à 37 ans. Clap de fin (définitif) pour l’ex-international néerlandais. Retour sur sa carrière, une carrière à l’image de l’homme: grande.

Jeune joueur précoce

arjen

Le petit Arjen débute le foot à la fin des années 1980 au VV Bedum, petite commune située au nord de Groningue. Repéré par Groningue, il sera recruté pour y faire sa formation en 1995, club où il fait ses débuts professionnels en décembre 2000. Début janvier 2001, et à l’aube de ses 17 ans, Arjen Robben signe son premier contrat professionnel. Sur cette de saison, il joue 18 matchs, marque deux buts et délivre une passe décisive.

La saison d’après est celle de la révélation. Avec 34 matchs, dix buts et quatre passes dé’ toutes compétitions confondues, Arjen réalise une très belle saison. A la fin de celle-ci, il s’envole pour un des clubs phares du paysage néerlandais: le PSV Eindhoven où il découvrira la sélection à seulement 19 ans sous les ordres de Dick Advocaat. Un titre de champion deux Supercoupe des Pays-Bas, 75 matchs, 21 buts et autant de passes décisives plus tard, la pépite de Bédum quitte le pays et rejoint Chelsea pour 18M€ (!!!)…

De Chelsea au Real Madrid

Robben reste trois ans à Chelsea. Son palmarès s’agrandit auprès de joueurs tels Petr Cech, William Gallas, Franck Lampard, Eidur Gudjohnsen ou encore Didier Drogba. Auteur d’un grand mercato estival en 2004(Drogba, Mourinho, Robben, Carvalho…), les Blues remporteront le championnat à deux reprises comme la Coupe d’Angleterre, une FA Cup, et deux Supercoupe d’Angleterre. Dans cette pêche aux trophées, Arjen Robben joue un rôle important mais n’est pas encore le Robben bavarois. Robben se montre aux yeux de l’Europe et ses performances sont remarquées par les plus grands clubs. 106 matchs, 19 buts et 22 passes dé (TCC) plus tard, il rejoint la bande madridista d’Iker Casillas, Fabio Cannavaro et Raùl en 2007 pour 35 millions d’euros (un gros chiffre à l’époque).

arjen

Malheureusement, Robben n’est pas à la hauteur de son transfert. Sa première saison n’est pas très bonne, et la deuxième est légèrement meilleure. Il quitte le Real après deux années couronnées de “seulement” une titre de champion et d’une Supercoupe d’Espagne. A la fin de l’été 2009, il rejoint le FC Bayern München pour un transfert estimé à 25M€

L’heure de la confirmation

arjen

A 25 ans, le Batave n’a toujours pas complètement confirmé les espoirs placés en lui dix ans plus tôt. Personne ne le sait alors, mais c’est au Bayern qu’il confirmera, qu’il deviendra une légende et qu’il gagnera des trophées en pagaille. Son compatriote de coach Louis Van Gaal lui fait confiance et Arjen lui rend bien. Entouré de Hans-Jorg Butt, Philipp Lahm, Bastian Fussballgott Schweinsteiger ou encore Miroslav Klose et Kaiser Franck Ribéry, Robben trouve sa place, régale par son jeu et réalise une première saison complète: 37 matchs, 23 buts et 8 passes dé’, des statistiques complétées par une finale de Ligue des Champions, un championnat, une Coupe d’Allemagne (DFB Pokal) et une finale de Coupe du Monde avec sa sélection.

Durant neuf belles années, Arjen Robben régale par son talent, par ses merveilles de passes, son placement et enquille les buts avec sa spéciale (partir de la droite, revenir au centre et envoyer du pied gauche un ballon inarrêtable). Au Bayern, il assiste à l’éclosion de joueurs tels David Alaba, Thomas Müller et Joshua Kimmich, rien que ça. A la Säbener Strasse (centre d’entraînement du multiple champion d’Allemagne), Arjen est discret et participe grandement à la construction du solide collectif Bayerischer avec lequel il gagne 8 championnats, 5 DFB Pokal, une Ligue des Champions, un titre de champion du monde (club), une Supercoupe de l’UEFA, 4 Supercoupe d’Allemagne, un titre de meilleur joueur de Bundesliga et un titre de Footballeur de l’Année.

Après neuf ans au Bayern, Robben décide de prendre sa retraite. Mais un an plus tard, il revient pour une pige du côté de son club formateur, le FC Groningue.

Robbery

Comment ne pas réserver quelques lignes à son magnifique duo formé avec le vice-champion du monde français Franck Ribéry? Lorsqu’Arjen Robben débarque à la Säbener Strasse, Franck Ribéry, qui deviendra Kaiser Franck, y est déjà présent depuis un an. Arrivé en provenance de Marseille, le boulonnais réjouit d’ores et déjà les supporters du Bayern. Même s’ils sont placés chacun de leur côté sur le terrain, Franck et Arjen détonne par leur complicité et sont parmi les plus grands artisans de tous les succès bavarois au point que le surnom Robbery leur est donné. Un surnom que tout le monde connait aujourd’hui. Il est désormais rare de parler de Robben sans parler de Ribéry et inversement lorsqu’on parle d’eux.

arjen

C’est donc un des meilleurs joueurs des années 2010 et un des plus beaux palmarès bavarois qui se retire définitivement des terrains. Dankjewel Arjen!

Suivez toute l’actualité du football sur notre compte Twitter.

Thogau

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *