[VIDÉO] OM 3-1 Bordeaux : L’OM se réveille enfin !

 [VIDÉO] OM 3-1 Bordeaux : L’OM se réveille enfin !

A la peine depuis le début de la saison, l’Olympique de Marseille s’est rassuré dans le jeu face aux Girondins. Dans un nouveau système, Mickaël Cuisance et Jordan Amavi ont particulièrement brillé. Titulaire côté bordelais, Hatem Ben Arfa est resté discret.

Une victoire héroïque au Parc des Princes et c’est à peu près tout. Voilà ce qu’il y avait à retenir du début de saison olympien. Les hommes de Villas-Boas semblaient incapables de produire du jeu et le milieu Kamara-Rongier-Sanson, qui avait tant brillé la saison passée, n’affichait plus autant de garanties. 

Fort heureusement pour les supporters phocéens, l’OM a eu la belle idée de récupérer Mickaël Cuisance lors de la dernière journée du mercato. Alors qu’on attendait l’ancien milieu du Bayern Munich sur le côté gauche pour suppléer Dimitri Payet, suspendu, c’est finalement dans un rôle de numéro 10 qu’il débute. Dans un 4-4-2 losange inédit cette saison, les olympiens démarrent tambours battants. Dès la 5ème minute de jeu, Cuisance trouve Sakai d’une belle passe lobée côté droit. Le latéral japonais sert Thauvin, pas attaqué, qui a tout le loisir de se mettre sur son pied gauche et d’enrouler parfaitement dans la lucarne de Costil. 1-0, la spéciale.

Les marseillais ne s’arrêtent pas là. Sept minutes plus tard, Caleta-Car lance Amavi d’une sublime ouverture de 50 mètres. L’ancien latéral niçois est fauché par Sabaly et Monsieur Schneider accorde un pénalty. Florian Thauvin s’élance mais Costil part du bon côté. De quoi enfin réveiller les Girondins, qui croient égaliser à la 16ème minute sur un super service de De Préville pour l’inévitable Ben Arfa. La belle histoire n’aura pas lieu car le pied de l’ancien joueur de l’OM (2008-2010) était hors-jeu au départ du ballon. Les bordelais ont une nouvelle opportunité dix minutes plus tard mais Mandanda est vigilant sur une grosse frappe de Basic.

Du côté olympien, Cuisance et Thauvin semblent déjà se trouver les yeux fermés. A la 29ème minute, le premier trouve le second côté droit mais Costil est impérial sur sa ligne. Le rythme retombe petit à petit jusqu’à la mi-temps. Derrière, Amavi et Caleta-Car dégoûtent les attaquants girondins sur chacune de leurs incursions dans la surface olympienne.

Au retour des vestiaires, l’OM repart fort. Dès la 49ème, sur un coup-franc sortant de Thauvin, Amavi lobe Costil d’une belle coupée au premier poteau. L’OM fait le break et peut alors tranquillement laisser venir les girondins pour mieux punir en contre.

A l’heure de jeu, à la suite d’une récupération haute, Cuisance se retrouve seul à l’entrée de la surface adverse. L’ancien nancéien décale Amavi, encore lui. La frappe de l’ancien niçois, non cadrée au départ et contrée par Pablo, finit au fond. Le but est accordé au défenseur brésilien contre son camp. 3-0 à l’heure de jeu, le match est plié.

Les bordelais auront un petit sursaut d’orgueil dans les vingt dernières minutes. Un beau coup-franc enroulé de Basic oblige Mandanda à une superbe claquette, avant que Maja ne réduise l’écart d’un joli plat du pied dix minutes plus tard. (3-1, 83) La seule ombre au tableau côté olympien intervient à la 84ème minute, avec la sortie sur blessure de Duje Caleta-Car, dont la cheville avait tourné sur un gros duel. Espérons que le géant croate ne soit pas trop sérieusement touché.

La fin de match permet à André Villas-Boas de faire tourner son effectif. Cuisance, Benedetto et Thauvin sortent. Le jeune Luiz Henrique débute sous le maillot olympien et se distingue même d’une belle talonnade pour Germain. 

Avec cette victoire, l’Olympique de Marseille remonte au classement et revient à trois points de Rennes et du PSG. L’OM s’est également rassuré dans le jeu et Mickaël Cuisance affiche déjà de belles promesses. Reste à confirmer à Athènes mercerdi, où l’OM affrontera l’Olympiakos pour son grand retour en Ligue des Champions.

Revivez les meilleurs moments de la rencontre ! 🔽

Avatar

zaknoos

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *