CR7 : Ses 10 buts les plus importants en sélection

 CR7 : Ses 10 buts les plus importants en sélection
Alors qu’il vient de signer son retour à Manchester United, CR7 est devenu le meilleur buteur de l’histoire des sélections (111), mercredi face à l’Irlande. Retour sur ses dix buts les plus importants marqués pour le Portugal au cours de ses 17 années de carrière internationale.
  • 1 | Portugal 🇵🇹  1-2  🇬🇷 Grèce (août 2004)

Le voyage ne pouvait pas mieux commencer, un soir de juin 2004. L’Estádio do Dragão affiche complet pour le match d’ouverture de l’Euro à domicile. Pourtant face à la Grèce, c’est le coup de froid. Les Portugais sont pris dans le piège de l’équipe d’Otto Rehhagel qui mène 2-0 à l’heure de jeu. L’horloge tourne, les joueurs jouent la 93e minute au moment où le Portugal obtient un énième corner.

Celui qui s’en charge est l’emblématique numéro 7 : Luís Figo. Le ballon brossé atteint le coeur de la surface de réparation avant d’être frappé, catapulté au fond des cages par le tout jeune Cristiano Ronaldo, 19 ans. Le Portugal s’incline 1-2 mais voit naître sous ses yeux l’enfant prodige promis à un destin herculéen au sein de la Seleção.

  • 2 | Portugal 🇵🇹  2-1  🇳🇱 Pays-Bas (juin 2012)

À cette époque, le Portugal sort d’une Coupe du Monde complètement ratée et Cristiano Ronaldo est vu comme le champion des rendez-vous manqués. Lors du dernier match de groupe de l’Euro 2012 face aux vice-champions du monde en titre, les Pays-Bas, qui ouvrent le score dès le début du match. Il n’en fallait pas moins pour réveiller le chef d’orchestre portugais. Pendant 90 minutes, CR7 rayonne sur le terrain pour écrire la partition d’un match qui restera comme l’une de ses oeuvres les plus abouties. Un poteau et une tête repoussée avant finalement d’égaliser à la 28e minute de jeu.

L’apothéose survient dans le deuxième acte, après avoir changé de coupe de cheveux dans le miroir des vestiaires. D’une passe rasante qui traverse le terrain, Nani trouve Ronaldo. Le capitaine lusitanien fait mine de frapper pour envoyer Van der Weil au tapis avant de foudroyer Stekelenburg d’un doublé monumental… le Portugal est en 1/4 de finale du tournoi.

  • 3 | Rép.Tchèque 🇨🇿  0-1  🇵🇹 Portugal (juin 2012)

Les 1/4 de finale de l’Euro 2012, les voici. En face de la Seleção, la surprenante équipe de la République Tchèque portée par le symbole d’une génération infatigable, Petr Cech. Une rencontre entre un attaquant redoutable contre un gardien de légende, l’affiche a tout pour offrir une grande partie de football. Sauf que dans ce sport, « quand ça ne veut pas, ça ne veut pas » ! Cristiano touche le poteau une fois, deux fois, tente même une bicyclette qui s’échoue à côté du cadre. Sur sa ligne, le portier tchèque est impérial dans une rencontre où son équipe passe l’intégralité du temps à défendre.

Il reste 10 minutes à jouer, le stade commence alors à croire au braquage, mais pas Cristiano Ronaldo. Ballon sur l’aile droite, centre de Moutinho, trop haut pour Hugo Almeida avant que son capitaine ne surgisse au coeur de la surface avec comme botte secrète une tête plongeante. La balle rebondit, Petr Cech est battu pour la première fois du match.

  • 4 | Suède 🇸🇪  2-3  🇵🇹 Portugal (novembre 2013)

Le Portugal tout entier avait besoin d’un super-héros, Cristiano Ronaldo a répondu à l’appel au secours. L’enjeu de ce match est simple, le vainqueur ira au Mondial 2014. Léger avantage lusitanien à l’issu du match aller, gagné 1-0 à Lisbonne grâce à son capitão. Ibrahimovic contre CR7, affiche de légende, duel au sommet. Après 90 minutes de jeu, le compteur affiche 2-2. Un doublé zlatanesque, un autre ronaldiste. Pas de doute, le match est déjà gravé dans le marbre avant que Cristiano ne le fasse basculer dans une nouvelle dimension.

79e, João Moutinho a le contrôle sur la ligne du milieu de terrain puis envoie une passe transperçante aux abords de la surface. Le ballon blanc et vert est récupéré par Ronaldo, en plein sprint, qui se joue du gardien, patiente une, deux fois avant de frapper, triplé, et un nouveau record à la clé. CR7 égale Miguel Pauleta et devient le meilleur buteur de sa patrie avec 47 réalisations. Grâce à son héros, les portugais feront le voyage au Brésil. Un match et une performance XXL.

  • 5 | Danemark 🇩🇰  0-1  🇵🇹 Portugal (octobre 2014)

Encore une fois, le Portugal est dos au mur et encore une fois, il s’en remet à un seul homme. Dans le groupe I, qui compte pour les qualifications à l’Euro 2016, les Portugais sont bons derniers sans avoir gagné. En octobre 2014, les hommes de Fernando Santos se déplacent dans le quartier d’Østerbro, à Copenhague, pour y affronter les leaders danois. Kjær, Agger, Højberg, Eriksen… mais aussi et surtout le grand Kasper Schmeichel dans les buts. Pendant 90 minutes, le gardien de Leicester City écoeure Cristiano Ronaldo, occasion après occasion.

Malheureusement pour lui, le corps arbitral indique 5 minutes de temps supplémentaire, il n’en fallait pas une de plus. 95e, l’artiste Quaresma décoche un centre venu de la droite, Kasper Schmeichel, bras levés, pense pouvoir boxer ce ballon mais CR7 décide de sauter haut, très haut. Si haut, qu’il dépasse les poings du gardien danois, pour frapper le ballon de la tête. Danemark 0-1 Portugal.

  • 6 | Portugal 🇵🇹  3-3  🇭🇺 Hongrie (juin 2016)

Pour l’Euro 2016, le Portugal hérite d’un groupe largement à sa portée. Contre tout attente, après deux matchs, la Seleção ne possède que deux points, après deux égalités face à l’Islande et la l’Autriche. Dans le nouveau Groupama Stadium de Lyon, les coéquipiers de CR7 affrontent le leader du groupe, la Hongrie. À la fin du premier acte, le synthé de la télévision affiche 1-1 après que Nani ait égalisé sur un service de « Ronnie ». Un doublé de Balázs Dzsudzsák et la Hongrie remporte le match ! Mais Cristiano n’a pas l’air d’accord.

L’inévitable attaquant portugais plante deux buts pour sauver les siens et qualifier son pays vers la phase finale en tant que « meilleur troisième ». D’une tête rageuse certes, mais surtout accompagnée d’une talonnade de génie par derrière le défenseur qui surprend toute la défense. Une qualification qui symbolise beaucoup. Le premier sacre de l’histoire de cette sélection s’est gravé dans les épreuves chaotiques de la phase de groupe.

  • 7 | Portugal 🇵🇹  2-0  🏴󠁧󠁢󠁷󠁬󠁳󠁿 Pays de Galles (juillet 2016)

De fil en aiguille, la Seleção se hisse jusqu’en demi-finale de cet Euro 2016 et peut se permettre de rêver à la lecture du nom de l’équipe adverse, le Pays de Galles. Les coéquipiers d’un Gareth Bale époustouflant épatent de leur talent ce tournoi. Mais en face d’eux, Fernando Santos a trouvé les codes d’une arme nucléaire faite maison : CR7. Peu avant l’heure de jeu, sur un centre de Raphaël Guerreiro, Cristiano Ronaldo s’envole dans le ciel lyonnais, et personne ne le reverra.

Au moment où il reprend le ballon du front, le haut de la tête du numéro 7 portugais culmine à 2m65 ! Soit une détente de plus de 80cm, dont seul lui a le secret dans le monde du football. La suite est facile à anticiper. But pour le Portugal, qui file en finale de l’Euro 2016. Au passage, un peu plus tard lors de la rencontre, Ronaldo adressera une passe décisive à Nani pour faire le break. Comme si cette équipe n’était pad déjà suffisamment dépendante de son capitaine.

  • 8 | Portugal 🇵🇹  3-3  🇪🇸 Espagne (juin 2018)

À la Coupe du Monde 2018, le Portugal arrive avec le statut de champion d’Europe et un Cristiano au sommet de son art qui vient de remporter sa troisième Ligue des Champions consécutive à Madrid, en étant (encore) le meilleur buteur de la compétition. Premier match du tournoi déjà choc, face à l’Espagne de Sergio Ramos. 88e minute de jeu, l’Espagne mène 2-3 alors que CR7 vient de marquer les deux buts de son équipe.

Coup-franc aux 25 mètres pour le Portugal. De New-York à Sochi, tous les regards se tournent vers le tireur, Ronaldo. Ce sera encore héroïque, ou ça ne sera pas. D’une enroulé qui laisse David De Gea sur place, le leader de la Seleção explose de joie lorsqu’il voit son ballon rentrer dans le but espagnol. Un triplé pour entamer sa Coupe du Monde, pas de doute, Cristiano est fait partie des joueurs les plus décisifs de l’histoire, si ce n’est pas déjà lui.

  • 9 | Suède 🇸🇪  0-2  🇵🇹 Portugal (septembre 2020)

Il règne comme un air de déjà vu au sein de la Friends Arena de Solna en Suède. Pourtant, six ans plus tard, Cristiano Ronaldo n’est toujours pas l’ami des Suédois. Pour son premier match de la saison 2020/21, CR7 ne laisse pas indifférent. 45e minute, l’heure de rentrer aux vestiaires… ou pas. Encore un coup-franc pour le Portugal, encore un but pour CR7. Cette fois-ci, de l’autre côté, sur le flan gauche. La frappe est brossée, caressée, et nettoie la toile d’araignée qui se croyaient finir la soirée tranquille. Ce but est le 100e de Cristiano sous le maillot rouge de sa sélection.

Plus tard dans la soirée, Ronaldo double la mise d’une superbe frappe lointaine, ça fait 101 buts désormais. Il devient le deuxième joueur à passer ce cap, après l’Iranien Ali Daei (109) qui détient le record du meilleur buteur de l’histoire des sélections.

  • 10 | Portugal 🇵🇹  2-1  🇮🇪 Irlande (septembre 2021)

Ce 1er septembre 2021, Cristiano Ronaldo s’apprête à écrire l’histoire. Son compteur pointe à 109 buts et n’attend qu’une seule chose, passer une unité. S’il marque, CR7 inscrira (un peu plus) son nom dans le livre d’or des légendes du football, comme s’il ne l’était pas déjà, une lettre de plus. Et de quelle façon. À Faro au Portugal, la Seleção est menée 0-1 par les Irlandais. Et encore une fois… vous commencez à vous y habituer. 89e, Cristiano saute, Ronaldo marque 1-1. Au lieu de fêter son record du monde, le capitaine court se repositionner et arrange ses coéquipiers car il le sait, lui mieux que personne, tant que l’arbitre n’a pas sifflé, ce n’est pas terminé.

L’épilogue est à la hauteur du scénario. 95e minute, le (re) nouveau joueur de Manchester United saute une deuxième fois… dix secondes plus tard, les commentateurs du monde entier s’exultaient devant la célébration torse nu d’un Cristiano Ronaldo légendaire, parti fêter ce but avec les supporters portugais. Victoire 2-1 du Portugal. ‘‘C Air 7’’ devient le seul meilleur buteur de l’histoire des sélections nationales avec 111 réalisations. Salué par la terre entière, le gamin de Madère a réalisé son rêve. Celui de devenir le meilleur du monde.

Mais où s’arrêtera-t-il ? Tous les amoureux du foot ont désormais hâte de retrouver CR7 sous les couleurs de Manchester United, là où la légende a pris son envol il y a 17 ans. Suivez toute l’actualité du foot, et de Cristiano Ronaldo sur notre compte Twitter.

Souheïl Khairi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *