Glasgow Rangers : Les invincibles de Steven Gerrard

 Glasgow Rangers : Les invincibles de Steven Gerrard

Si le Milan AC impressionne en 2020 avec une série de 28 matchs sans défaites interrompue par les lillois le 5 novembre, une autre équipe est en passe de faire mieux. Les Glasgow Rangers du grand Steven Gerrard sont actuellement sur une série de 25 matchs sans défaites, comment font-ils ?

Un championnat dominé

Il faut remonter au 6 août dernier pour trouver trace d’une défaite des Rangers, en huitièmes de finale retour face à Leverkusen. L’Europa League leur réussit mieux cette année, ils ont battu Galatasaray en barrages et ont terminé premier de leur groupe devant Benfica en battant le record de points pour un club écossais en coupes d’Europe (14 points). Les rangers seront mauvais à prendre en 16èmes de finale tant ils écrasent tout sur leur chemin, en championnat c’est devenu écœurant pour ses adversaires. La Scottish Premiership n’est pas connue pour être un championnat très relevé, les deux clubs de Glasgow (Celtic et Rangers) se partagent les trophées et se battent dans le très célèbre derby du Old Firm.

Source: footpack.fr

Les Rangers n’ont pas gagné le championnat ni la coupe depuis 10 ans, une longue disette pour un club de cette envergure. Mais depuis que Steven Gerrard a pris les rênes de l’équipe, « The Gers » sont de retour sur le devant de la scène écossaise. En effet, cette saison ils ont remporté 14 des 16 matchs joués, pour 2 nuls, 3 buts encaissés seulement et 45 marqués. Personne ne fait mieux dans le top 10 des plus grands championnats européens (Top 5 + Pays-Bas, Portugal, Turquie et Russie). Ainsi, ils sont premiers du championnat avec 13 points d’avance sur l’ennemi Celtic (avec 2 matchs d’avance).

L’arrivée de Gerrard :

Si l’on ne présente plus Gerrard comme joueur, il doit faire ses preuves en tant que coach. Avec 86 victoires, 30 nuls et 19 défaites depuis 2018, ses débuts sont plus que prometteurs avec les Rangers. Quand il est arrivé, l’Ecosse pointait au 26ème rang au coefficient UEFA, aujourd’hui elle est 12ème, cela s’explique par les bons résultats des Rangers en coupes d’Europe. En Ecosse, il est apprécié et fait l’unanimité. Comme le dit un journaliste de The Herald :

« Je ne crois pas qu’il y ait eu une personnalité d’une telle envergure en Premiership depuis Paul Gascoigne ».

Ainsi, la pression Gerrard a dû faire avec en tant que coach et elle est bien différente que celle que l’on a en tant que joueur, son adaptation est excellente.

La série d’invincibilité :

Gerrard a fait de ses joueurs un groupe intraitable, il anime une grosse concurrence entre ses joueurs. Il veut des joueurs qui se donne à 100% pour conserver leur place dans le onze, il en parlait cette semaine en conférence de presse. :

« Il y a une bagarre pour les onze places, l’intensité à l’entraînement est au niveau que nous voulons et tout le monde doit être au top pour conserver sa place ».

Gerrard a fait venir Hagi, jeune espoir roumain très talentueux et l’expérimenté Jermain Defoe cet été. Gerrard veut avoir son mot à dire dans les recrutements mais a construit son succès sur des joueurs déjà présents. Il a lancé Morelos alors en manque de confiance totale en 2017 et fait de Tavernier un élément majeur de l’équipe avec 16 buts en tant que défenseur droit en 26 matchs (il tire les pénaltys). Gerrard est un bon meneur d’hommes comme on pouvait s’y attendre. Mais en plus de cela il est capable de faire progresser et de responsabiliser ses jeunes (Hagi, Morelos, Kent). Gerrard a notamment mis en place un jeu de possession de balle et a fait progresser techniquement toute son équipe.

Source: dailymail.co.uk

Capable de jouer vite et de construire, les Rangers sont très offensifs. Si en championnat cela suffi, des failles défensives ont été visibles face à Benfica (5buts encaissés en 2 matchs) et cet aspect sera à surveiller dans la suite de la campagne des écossais. Très exposé aux contres car les latéraux montent beaucoup, les rangers vont devoir trouver une solution à ce qui pourrait devenir un problème. Toujours est-il que les Rangers pourraient finir l’année sans perdre pendant plus de quatre mois, une performance exceptionnelle est en vue.

Steven Gerrard réalise des débuts très prometteurs en tant que coach et fait des Rangers la meilleure équipe d’Ecosse. On espère le voir un jour entraîner dans son club de cœur à Liverpool, une histoire magnifique pour suivre son compatriote Lampard qui a fait cela avec Chelsea. En attendant, des titres l’attente au nord de l’Angleterre.

kilian Murtos

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *