Konrad de la Fuente et la jeunesse américaine prennent le pouvoir !

 Konrad de la Fuente et la jeunesse américaine prennent le pouvoir !

Ceux qui suivent le FC Barcelone le connaissent. Ceux qui suivent la Masia du Barça encore mieux ! Konrad de la Fuente passe une à une les étapes depuis son plus jeune âge pour maintenant rêver de l’effectif professionnel en 2020 !

Le 12 septembre 2020, l’ailier gauche de 19 ans devient officiellement le premier joueur Américain à porter le maillot du FC Barcelone ! Il est ainsi le symbole d’une génération dorée qui ne cesse de progresser et de s’imposer dans le paysage Européen ! Et il n’est pas le seul car cette tendance va s’accentuer au fil des années vu les bons jeunes joueurs qui arrivent notamment de MLS.

De la Masia à la Liga

Dans le tumulte du FC Barcelone après l’humiliation en Ligue des Champions 2-8 contre le Bayern Munich, entre le faux départ de Lionel Messi et la demande de démission de Josep Bartomeu, il y en a un pour qui tout va bien : Konrad de la Fuente !

Natif de Miami un certain 16 juillet 2001, le jeune Américain n’est resté en Floride qu’une dizaine d’années avant d’être rapidement repéré pour son aisance technique sur les terrains de football de la région. Il intègre alors le Damm Soccer Club en Catalogne, un centre qui permet développement des jeunes grâce à son père qui a accepté en 2012 un poste au consulat haïtien à Barcelone.

Tandis qu’il réussit toutes ses classes avec la sélection américaine (U16, U18 et U20), Konrad grimpe aussi les échelons au FC Barcelone en passant de la Masia à Barcelone B avant de faire ses grands débuts en septembre avec l’équipe A en matchs de pré-saison. Entre 2013 et 2020, il jouera pour 11 équipes du club dont les U15B (2015/2016), les U15A (2016/2017), les U19B (2017/2018) et les U19A (2019/2020) avec un passage à Barcelona B en 2018 et 2020 ! Une progression fulgurante donc pour l’ailier qui a pour rêve de vêtir le maillot Blaugrana en Liga comme son idole Ronaldinho :

« J’ai toujours rêvé de jouer pour la première équipe, et c’est pourquoi je veux rester ici pour essayer de le réaliser ! »

L’Américain a fait absolument toutes ses classes en Catalogne !

Ses bonnes performances, il les doit à son profil qui correspond parfaitement à celui du championnat espagnol : technique, rapide, percutant, il doit progresser dans certains domaines comme la régularité et le dernier geste mais ses capacités d’accélération et de dribbles en font un ailier (gauche principalement) redoutable !

Son ancien sélectionneur en sélection  nationale U18 (2016-2018) Omid Namazi vante ses points forts alors qu’il était surclassé en U18 (2017) à seulement 16 ans :

« Konrad est spécial. Il est très dynamique avec le ballon à ses pieds où il peut courir contre les défenseurs et se créer des occasions de marquer des buts. Mais il est également assez intelligent pour être en mesure de trouver cette passe finale pour créer pour les autres. »

Cette évolution l’amène donc tout naturellement aux portes de l’équipe professionnelle qui évolue en Liga alors qu’il se fait tout juste (et déjà) remarquer avec l’équipe B (5 matchs, 3 buts et 1 passe en 2020).

Le 28 juin 2020, le FC Barcelone annonce une prolongation de contrat de Konrad de la Fuente jusqu’en 2022 (+2 ans en option) avec une clause libératoire à 50M€ qui grimpera à 100M€ s’il joue avec l’équipe première ! Seulement deux mois et demi plus tard, il dispute ses premières minutes sous la houlette de Ronald Koeman. L’entraîneur néerlandais déclarera d’ailleurs après l’un de ses matchs de préparation qu’il comptera sur le jeune américain de 19 ans cette saison :

« Si je dois mettre en valeur l’un des jeunes, je dirais Konrad. Je suis vraiment content de lui. »

Après s’être entraîné et avoir fait les matchs de préparation avec Lionel Messi et le reste des stars de l’équipe première, Konrad va vouloir surfer sur son petit nuage tout en gardant les pieds sur terre. Car malgré ça, il devrait faire des petits passages du côté du Barça B (où il retrouve Garcia Pimienta qui l’avait entraîné chez les U19B) qui évolue en troisième division espagnole en attentant patiemment son heure pour devenir peut-être le premier joueur américain (ou le second si Sergiño Dest joue avant lui en championnat) à évoluer en Liga sous les couleurs du FC Barcelone !

Konrad fait officiellement partie de l’effectif professionnel 2020-2021 qui évoluera en Liga !


Au niveau de la concurrence côté gauche, cela n’étonnera personne si je vous dis qu’il en aura. Avec Ansu Fati et Pedri qui joue aussi à gauche de l’attaque, il devra faire preuve de régularité et d’efficacité pour percer dans l’une des meilleures équipes du monde mais surtout s’armer de patience. Sans oublier le fait que le Français Ousmane Dembélé peut lui aussi évoluer à ce poste même si l’aile droite lui est plus naturelle si les pépins physiques le laisse tranquille.

Konrad pourra compter sur le nombres importants de matchs et la polyvalence de certains joueurs (et la sienne) pour espérer faire ses premiers pas avec l’équipe première.

Ainsi, le jeune Konrad de la Fuente dont l’évolution a été très rapide mais constante s’annonce comme l’avenir du FC Barcelone, notamment grâce à l’électrochoc qu’ils ont subi après la “saga Messi” et l’humiliation face au Bayern Munich qui permet une grande remise en cause de la gestion du club. À priori, il passe même devant des joueurs comme Riqui Puig ou Jorge Cuenca qui ne sont eux pas vraiment dans les plans de l’entraîneur en 2020-2021 ! Il est donc dans le sillage des jeunes joueurs américains prometteurs qui démontrent leur talent aux yeux de l’Europe et qui ne demandent qu’à éclore.

Le rêve européen d’une génération dorée

Ce n’est plus un secret pour personne, le 11 octobre 2017 est une date marquée au fer rouge dans l’histoire de l’USMNT (l’équipe nationale des Etats-Unis). Après la défaite 2-1 face au Trinité-et-Tobago bon dernier au classement pour les qualifications à la Coupe du Monde 2018, l’équipe de Bruce Arena a vu le Panama et le Honduras leur passer devant lors du dernier match les privant ainsi d’une huitième phase finale consécutive.

Voilà donc le déclic final pour les joueurs Américains pour quitter au plus vite leur championnat local, la Major League Soccer, pour y découvrir le niveau européen ! Déjà en 2011, Jürgen Klinsmann le sélectionneur national de l’époque souhaitait que les Américains découvrent la Bundesliga et les championnats majeurs mais trop peu s’y essayaient réellement.

Reyna et Bundesliga : l’alchimie qui donne des idées aux USA !

Aujourd’hui, le nombre de joueurs originaires du pays de l’Oncle Sam ne manque pas, surtout en Allemagne. Et ils sont proportionnels à cette génération dorée que connaît le pays : Pulisic, McKennie, Sargent entre autres en sont les meilleurs exemples.

Pour illustrer à quel point cette génération est belle, voici le XI des meilleurs U23 Américains qui évoluent en Europe. La valeur totale de cette équipe est de 145,7M€ selon les chiffres de Transfermarkt.

La Bundesliga est la destination privilégiée des Américains (4) tout comme la Premier League (3) dans cette équipe alors que beaucoup ont joué en Allemagne avant de partir (Pulisic, McKennie, Steffen). Malgré leur jeune âge, ils évoluent dans des top clubs européens, propice à leur progression grâce aux grands nombres de matchs qu’ils disputent.

Il est évidemment difficile de parler de toutes les pépites notamment celles qui jouent en MLS mais on ne peut pas ignorer un attaquant très prometteur évoluant à VfL Wolfsburg : Ulysses Llanez ! Formé à LA Galaxy, l’ailier droit est passé par les équipes jeunes du club allemand et a fait sa première apparition dans le groupe pro en mai 2020 à 19 ans (un an après être arrivé). Lors de la saison 2020-2021, il est prêté au club néerlandais du SC Heerenveen (Eredivisie) afin de gagner en expérience pour ensuite intégrer l’équipe de Bundesliga !

Ces jeunes font ainsi office d’exemples pour les promesses de la MLS. En creusant un peu plus, on peut constituer une équipe des meilleurs joueurs Américains de moins de 23 ans évoluant dans le championnat nord-américain, susceptibles de partir en Europe dans quelques saisons. Et en s’y connaissant un peu, on peut clairement dire que ces pépites valent le coup alors que de nombreux noms auraient pu être sur le banc ! Ce XI type-là ne vaut que 19,3M€ et l’explication est simple : ces joueurs sont encore méconnus et leur côte sur le marché est donc faible pour l’instant. Mais il ne fait aucun doute que ces chiffres pourraient exploser s’ils sont repérés et recrutés par des clubs européens comme l’avait été Alphonso Davies après son transfert de Vancouver Whitecaps au Bayern Munich en juillet 2018.

La Major League Soccer a pour vocation de devenir une Ligue qui “forme pour vendre“, c’est pour cela que les équipes comme le FC Dallas, Real Salt Lake ou encore les deux clubs de New York forment de plus en plus et de mieux en mieux dans l’optique de vendre les pépites de demain. Ces joueurs formés au club, on les appelle les “homegrown” et ils sont considérés comme l’avenir sportif et financier du championnat.

Dans le championnat local, un joueur comme Brenden Aaronson de Philadelphia Union est en pôle pour partir en Europe (le milieu offensif devrait signer en janvier 2021 à RB Salzbourg) au vu de ses performances en 2020. Et ce transfert pourra donner encore plus d’idées aux équipes européennes afin de se tourner vers ce championnat plein d’avenir comme le font déjà beaucoup les Allemands, avec une réussite qui n’est plus à prouver !

Avatar

Arnaud

CM de @MLS_FRA le compte référence sur la Major League Soccer ! Journaliste pour @_BeFoot ! Passionné de l'OM !

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *