Digiqole ad

L’AC Milan peut-il remporter le Scudetto ?

 L’AC Milan peut-il remporter le Scudetto ?

Chez nos voisins transalpins, la course au Scudetto fait rage. Alors que la Juventus de Turin exprime sa suprématie depuis 9 saisons en championnat, un géant du football italien renaît de ses cendres. En effet, 10 ans après son dernier titre, l’AC Milan est en tête de la Serie A à la mi-saison. Les tifosi milanais rêvent déjà du sacre des Rossoneri, mais cette équipe a-t-elle les épaules d’un futur champion ?  

Habitué au ventre mou du classement depuis quelques saisons maintenant, Les Milanais mené par Stefano Pioli connaissent une première partie d’exercice étincelante et les fans de football se réjouissent à l’idée de retrouver le club lombard sur le devant de la scène.

Un leader incontestable

Cela faisait bien des années que l’on n’avait pas vu un Milan aussi solide, après 17 journées de championnat. Le club lombard comptabilise 40 points à son actif, là où il en comptait seulement 21 la saison dernière à la même période. Mais comment expliquer cette si bonne forme ? Tout d’abord, les Milanais se sont offert plusieurs succès de rang qui leur permettent aujourd’hui de croire en leur chance de titre. Parmi elles, Naples (1-3), la Lazio Rome (3-2), ou encore Sassuolo (2-1). De plus, pour la première fois depuis janvier 2016, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic se sont imposés dans le derby de la Madonnina (2-1) en Serie A. Ces victoires lors des grands rendez-vous, qui manquaient cruellement aux Milanais ces dernières saisons, sont déjà le premier signe d’un prétendant au titre.

La joie des Rossoneri en octobre dernier lors du derby de la Madonnina (Source : Ace Football)

Si l’on peut émettre des doutes quant à la solidité de cette équipe et sa capacité à tenir front aux assauts des autres cadors du championnat, ces quelques statistiques devraient vous convaincre. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte, tout d’abord, les hommes de Stefano Pioli font preuve d’une régularité hors norme. Avant leur défaite face à la Juventus (1-3) le 6 janvier dernier, l’AC Milan restait sur une série d’invincibilité s’élevant à 27 matchs, leur dernier revers remontant au 8 mars 2020 (2-1 face au Genoa). Bien loin de leur record de 58 rencontres sans défaite entre mai 1991 et mars 1993, les Rossoneri figurent tout de même comme la 4e équipe en Europe avec le plus grand pourcentage de victoire sur la saison 2020/2021. Avec 67% de victoires en 27 matchs TCC, les Milanais sont aussi performants que l’Atlético Madrid (5e) ou que le Paris Saint-Germain (3e). Sur cette même période, l’AC Milan est l’équipe italienne la plus prolifique, bien loin du Napoli (2e, 63% de victoires), de la Juventus (3e, 63% de victoires) ou de son dauphin l’Inter Milan (5e, 56% de victoires).

Comment vont-ils tenir ?

Maintenant que nous connaissons les atouts de cette équipe, il est légitime de se demander comment ces Milanais vont-ils tenir jusqu’à la fin de saison ? Un retour de poids devrait aider ces Rossoneri à accomplir leur objectif. Après 7 semaines d’absence, le géant suédois Zlatan Ibrahimovic a fait son retour à la compétition le 9 janvier dernier. Un retour plus qu’important puisqu’il s’agit là, du meilleur buteur du club (10 buts) et du 4e meilleur buteur de Serie A. Du haut de ses 39 ans, Zlatan avait marqué les esprits en réalisant un début de saison canon avec 4 buts en 2 matchs notamment. Au sein de cette équipe très jeune, l’ancien joueur du LA Galaxy joue un rôle de conseiller et n’hésite pas à partager son expérience avec ses coéquipiers.

“L’équipe grandit beaucoup, les jeunes s’entraînent très bien. Je sens que j’ai beaucoup de responsabilités car je suis le leader. Mais tout le monde a faim et ils veulent gagner”

– Zlatan Ibrahimovic –

Actuelle 4e meilleure attaque du championnat, la qualité offensive de cette équipe devrait être entretenue par l’arrivée d’un ancien de la Juventus, Mario Mandžukić. Auteur de 44 buts en Serie A, le Croate connaît déjà très bien le championnat italien lui qui y a déjà disputé 162 matchs. Avec ce renfort hivernal, Stefano Pioli disposera d’une autre option sur le front de l’attaque afin de palier l’âge conséquent de son attaquant titulaire et ses blessures potentielles.

Stefano Pioli, entraineur de l’AC Milan (Source : Goal.com)

En juillet dernier, Ivan Gazidis, le directeur général de l’AC Milan assurait que Stefano Pioli prolongerait au sein du club. Initialement annoncé sur le départ, le coach italien devait céder sa place à Ralf Rangnick, suite aux mauvaises prestations des Milanais. Cependant, en enchainant 7 victoires en 10 matchs lors du “restart” en Italie, les dirigeants sont finalement revenu sur leur décision, et Pioli s’est vu proposer une prolongation de contrat jusqu’en 2022.

« Ce n’est pas une décision basée sur les récentes victoires, mais basée sur la manière dont Stefano a construit un esprit d’équipe une unité, la manière dont il a fait progresser les performances individuelles des joueurs et collectives de l’équipe »

– Ivan Gazidis, en juillet dernier sur la prolongation de contrat de Stefano Pioli –

Habitué aux méthodes de travail du technicien italien, les joueurs sont repartis sur cette saison 2020/2021 avec les mêmes intentions et sont récompensés aujourd’hui d’une belle place de leader. Pas sur que la situation aurait été la même en cas de changement d’entraineur lors de la trêve estivale. Au club depuis 1 an et demi, Pioli connaît bien son équipe et semble être plus que jamais l’homme de la situation pour les Milanais.

Si les Rossoneri pourront compter sur leur force offensive pour mener à bien leur course au titre, ces derniers pourront également se reposer sur une solidité défensive. En effet, si les Milanais sont aujourd’hui la 4e meilleure défense de la Serie A, ils le doivent en partie à Gianluigi Donnarumma. Portier de la Squadra Azzura, il est l’un des meilleurs gardiens actuels d’Europe et devrait rapporter de précieux points à Milan sur la deuxième partie de saison.

La course au titre promet d’être palpitante de l’autre côté des Alpes avec la lutte entre les deux clubs milanais. Avec seulement 1 défaite à l’heure actuelle, l’AC Milan devra être tout aussi solide jusqu’à la fin de l’exercice s’ils veulent décrocher leur premier Scudetto depuis la saison 2010-2011. Pour cela, les Milanais devront s’imposer dès ce soir face à Cagliari, afin de reprendre 3 points d’avance sur l’Inter Milan, vainqueur de la Juventus dimanche soir (2-0).

Digiqole ad
Avatar

Mateo Riviere

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *