Ligue des champions : À quoi peut-on s’attendre pour le PSG ?

 Ligue des champions : À quoi peut-on s’attendre pour le PSG ?

Le tirage au sort de la ligue des champions est tombé pour le PSG. Le champion de France hérite d’un groupe difficile composé de Manchester United, du RB Leipzig et d’Istanbul Basaksehir. Que peut-on attendre des parisiens dans cette poule ? 

Les phases de poule de la ligue des champions 2020-2021 ne devraient pas être une partie de plaisir pour le Paris St Germain. Ce jeudi à Genève, le tirage au sort de la plus prestigieuse des compétitions européennes a désigné les adversaires du champion en titre Français : Manchester United, RB Leipzig et Istanbul Basaksehir.

Un groupe H placé sous le signe des retrouvailles, avec le PSG qui affronte les hommes de Solskjaer qui les avaient éliminé en quart de finale en 2018 et l’équipe allemande balayée en demi-finale par les parisiens la saison dernière. De belles affiches en perspective, et surtout de gros matchs à jouer très tôt dans la saison pour le club de la capitale. 

S’affirmer en grand d’Europe

Le PSG se sait attendu cette année après avoir atteint la finale de la Ligue des Champions pour la 1ère fois de son histoire. Il devra s’affirmer en patron dans ce groupe et montrer que peu importe la difficulté, il passera en huitièmes de finale sans embûche. Mais cette édition 2020-2021 s’annonce plus ardue que la précédente.

En effet, le groupe parisien parait moins étoffé avec les pertes de plusieurs joueurs importants comme Thiago Silva, Cavani ou encore Choupo-Moting à moindre degré. Ces joueurs n’ont pour l’instant pas été remplacé dans l’effectif et seul Florenzi est venu renforcer les rangs parisiens au poste d’arrière droit.

Les derniers jours du mercato (il se termine le 5 octobre) vont être scruté dans la capitale. Thomas Tuchel n’a d’ailleurs pas hésité à mettre la pression sur Leonardo en conférence de presse hier :

« Honnêtement, je ne sais pas si on va recruter d’autres joueurs. On doit attendre. (…) Mais oui on a une équipe réduite. (…) Pour le moment, on n’a pas la même qualité, pas les mêmes joueurs. Je ne vais pas laisser perdre les matchs pour autant. (…) Mais si ça reste comme ça, on ne peut pas demander la même chose (au niveau des objectifs, ndlr) »

En conflit ouvert avec son directeur sportif, le technicien allemand avoue à demi-mot que son équipe n’est pas taillée pour aller au bout de la compétition. Mais dans un championnat de France largement à sa portée et avec un onze titulaires très au-dessus de la moyenne, le PSG ne peut se permettre de ne pas finir en tête de son groupe et doit atteindre les quarts de finale. 

S’appuyer sur son passé 

Dans l’émission Top of the Foot sur RMC Sport, le capitaine parisien Marquinhos a évoqué la rencontre face à Manchester United, un match à la saveur particulière : 

«  Beaucoup de choses sont passées depuis ce match… Si on peut prendre cette rencontre comme une revanche et que ça nous motive, faut le faire »

(source : Europe 1)

La dernière opposition entre les Red Devils et le PSG est un bien mauvais souvenir. Vainqueur 2 buts à 0 au match aller, les parisiens se sont totalement écroulés au match retour (1-3) face aux jeunes pousses mancuniens. Une élimination en huitièmes de finale qui rappelle alors la déchéance mentale de la remontada barcelonaise. Depuis cet épisode, le PSG a bien grandi. Une véritable équipe s’est créée la saison dernière alors qu’ils étaient dos au mur, contre Dortmund et l’Atalanta. Sur leur passé plus récent, les parisiens pourront également s’appuyer.

Contre Leipzig en demi-finale, Paris avait affiché un visage de patron, contrôlant le match de bout en bout en l’emportant trois buts à zéro. Cette année encore, la jeunesse allemande tranche avec l’expérience parisienne notamment dans ces matchs à haut niveau. Pour briller, Paris devra retrouver son efficacité. Les parisiens gâchent beaucoup d’occasions depuis le début de saison et ce manque de réalisme se paye en ligue des Champions.

Mais face à des équipes aussi joueuses que Manchester United ou RB Leipzig, Paris aura des espaces à exploiter avec sa vitesse en contre-attaque. Ces matchs seront également l’occasion pour les parisiens de trouver leur identité de jeu et d’être prêts pour les rencontres à élimination directe. 

Enfin libéré de ses vieux démons, le PSG doit cette année confirmer son rêve de soulever la coupe aux grandes oreilles et se retrouver dans le dernier carré. Rêver encore plus grand ! 

Avatar

Timothée Decaudin

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *