Digiqole ad

Liverpool 3-1 Man.City : City perd 3 points et plus si affinité

 Liverpool 3-1 Man.City : City perd 3 points et plus si affinité
Pour le compte de cette 12ème journée de Premier League, le leader Liverpool recevait Manchester City, 4ème au coup d’envoi à 6 points de son hôte du jour. Autant dire que perdre n’était pas une option pour les hommes de Guardiola dans la course au titre.

 À l’exception de Matip, les Reds se présentaient au complet alors que leurs adversaires étaient toujours contraints de bricoler derrière, Stones étant associé à Fernandinho suite à la blessure de Laporte. Benjamin Mendy lui n’était étonnement pas dans le groupe, de même qu’Ederson blessé. Pour le reste, pas de surprises majeures et les artistes tenaient bien leur place de part et d’autre.

C’est Man City qui démarrait le mieux la rencontre. Fidèles à eux mêmes, les Citizens confisquaient le ballon sans pour autant se créer de réelles occasions. Liverpool procédait en contre et ouvrait le score sur sa première situation : Fabinho allumait Bravo à 25 mètres suite à une action menée par Mané (1-0,6ème). Les débat se rééquilibraient alors, mais Liverpool frappait encore en contre sur un centre millimétré de Robertson pour Salah au deuxième poteau qui battait Bravo d’une tête placée (2-0, 13ème). Cruel pour City qui subissait l’efficacité des transitions de ses hôtes. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la réussite n’était pas au rendez vous : Angelino trouvait le poteau d’Alisson après un une deux avec De Bruyne (29ème). Aguero (41ème) puis Salah (46ème) s’offraient chacun une occasion avant la pause. Des buts et du rythme. Quelle première période !

Au retour des vestiaires, City remettait le pied sur le ballon, mais sur leur première situation en seconde période, les Reds mettaient le coup de grâce sur une tête de Mané qui reprenait un centre magnifique d’Henderson au second poteau (3-0,51ème). Impitoyables. Le vice champion donnait l’impression de pouvoir marquer à chaque attaque.

Sterling, peu en vue cet après midi, aurait pourtant dû bénéficier d’un penalty après une poussette de Mané dans son dos mais l’arbitre ne bronchait pas (64ème). Aguero manquait ensuite de reprendre un caviar de De Bruyne. Toujours pas de but à Anfield en onze déplacements pour l’Argentin. Quand ça ne veut pas…

Les Citizens, trop imprécis jusqu’ici, insistaient toutefois et étaient logiquement récompensés grâce à Bernardo Silva qui reprenait un centre d’Angelino au deuxième poteau (3-1, 78ème). La tendance s’inversait alors. City poussait et Liverpool se contentait de faire bloc.

Trop maladroits cependant, les Skyblues s’inclinent et restent 4ème à 9 points de la tête désormais. Trop tôt pour parler de passation de pouvoir quand on connaît le scénario de la saison passée, mais très mauvaise opération tout de même pour les protégés de Guardiola.omp

Digiqole ad
Avatar

David Onana

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *