Digiqole ad

Montpellier 1-3 PSG : Un trio sauveur

 Montpellier 1-3 PSG : Un trio sauveur

Le Paris Saint-Germain est allé défier Montpellier, la troisième meilleure défense de notre championnat, en cette fin de samedi après-midi. C’était l’occasion de voir la première en Ligue 1 du trio Mbappé, Icardi, Neymar. Néanmoins, ceux-ci ont eu du mal face à un bloc montpelliérain bien regroupé et solide mais la magie a tout de même opéré.

Montpellier bouscule le PSG

Au terme d’une première mi-temps hachée, faite principalement de duels et de fautes, le MHSC rentra aux vestiaires avec un but d’avance. Les parisiens se sont montrés dangereux d’entrée, à l’image de Pablo Sarabia qui déclencha une frappe après moins d’une minute de jeu, non cadrée. Andy Delort lui répondit par une grosse frappe à l’angle de la surface, qui prenait la direction de la lucarne droite de Navas, mais c’est détourné par le portier parisien en corner. À la 18ème minute, Kimpembe sorti sur blessure, remplacé par Diallo. Quelques secondes plus tard Mbappé ne trouva pas le cadre sur une reprise de volée qui termina sa course dans la tribune montpelliéraine. Seulement cinq petites minutes après la sortie de Kimpembe, ce fut au tour de Gueye de céder sa place sur blessure, visiblement touché à la cuisse. Le très jeune Tanguy Kouassi le remplaça immédiatement et honora ainsi ses premières minutes en Ligue 1. Le véritable frisson pour les hommes de Der Zakarian arriva sur un coup-franc tiré par Neymar que Kouassi était à doigts deux de dévier mais c’est finalement Rulli, le gardien montpelliérain, qui la repoussa en corner. À la 35ème minute, Neymar accéléra et trouva Pablo Sarabia dans l’axe qui prit sa chance, sans trouver le cadre. C’est juste avant la mi-temps que Montpellier trouva l’ouverture sur corner. L’artificier Téji Savanier déposa le ballon sur la tête de Congré, qui vu son tir contré par la main de Paredes et terminé au fond des filets parisiens. Jouant leur football habituel, fait de longs ballons, de duels physiques et de contres-attaques, les montpelliérains ont réussi à déstabiliser les parisiens, en manque cruel de précisions techniques, et rentrèrent donc au vestiaires avec un but d’avance.

Un rouge et ça repart

La deuxième mi-temps commença exactement sur le même rythme, avec des nombreuses erreurs techniques notamment côté parisien. Les joueurs de Tuchel furent incapables de mettre en danger le gardien adverse malgré quelques incursions et passèrent beaucoup trop de temps au sol. Les montpelliérains continuèrent eux de jouer en contre, sans grande réussite. C’est à la 75ème minute que la match se décanta avec le deuxième carton jaune reçu par Pedro Mendes qui quitta ses coéquipiers en offrant un bon coup-franc au PSG aux 25 mètres. Neymar s’en chargea et le catapulta dans la lucarne de Rulli. Quelques secondes plus tard, Mbappé réussi à éteindre la Mosson en inscrivant le second but parisien alors qu’il réalisait jusque là une faible performance. En seulement deux minutes, le club de la capitale renversa donc la tendance et ce n’était pas fini. À la 81ème minute, Neymar lança en profondeur Mbappé qui centra pour Icardi, l’italien à la finition chirurgicale, qui reprit de volée et trouva le chemin des filets. Peu de temps avant ce troisième but, Neymar aurait pu s’offrir un doublé sur un coup-franc identique au premier mais trouva l’équerre du but montpelliérain.

Il aura donc fallu attendre que le PSG se retrouve en supériorité numérique pour réellement mettre en danger Montpellier et assurer la victoire. Le résultat ne doit pas fausser le match, les parisiens ont livré une performance trop insuffisante et devront montrer un autre visage face à Galatasaray en Ligue des Champions mercredi.

Digiqole ad
BeFoot

BeFoot

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *