OL 2-2 RB Leipzig : Les Gones s’envolent en 1/8ème

 OL 2-2 RB Leipzig : Les Gones s’envolent en 1/8ème
Rentré de manière cauchemardesque dans sa rencontre, l’OL a renversé la tendance en accrochant un match nul 2-2. Les lyonnais prennent leur ticket pour la qualification en huitièmes de finale en terminant deuxième de son groupe après la défaite du Zénith à Lisbonne (3-0).

Au coup d’envoi, Rudi Garcia décide de composer son équipe en 4-2-3-1. Rafael et Houssem Aouar occupent le côté gauche, Tete et Martin Terrier a l’opposé, et Memphis Depay est positionné derrière Moussa Dembélé. Nagelsmann lui privilégie un 4-4-2 amovible en 4-2-2-2 avec la doublette Werner-Poulsen en pointe, soutenue par la paire Emil Forsberg-Christopher Nkunku.

Et encore une fois, l’OL aime jouer avec le feu. En étant mené 0-2 à la mi-temps en concédant deux pénaltys à la 9ème et à la 32ème, transformés par Forsberg puis Werner, les rhodaniens n’ont pas donné l’impression de jouer leur survie. Trop limités techniquement, ils n’ont su se procurer qu’une seule action de but, Dembélé touche la transversale en fin de période. En face, Leipzig à l’aise dans la construction, n’a pas eu besoin de forcer son jeu en profitant des largesses défensives lyonnaises.

Au retour des vestiaires, l’OL s’est transformé. Mettant plus d’intensité dans le pressing et dans les duels, Aouar arrive à réduire la marque très rapidement d’un amour de ballon enveloppé terminant dans le petit filet adverse (50ème). Les lyonnais poussent, multiplient les actions chaudes devant le but allemand. Rudi Garcia procède donc à deux changements en faisant rendre Reine-Adélaïde et Marcal. C’est finalement Memphis Depay qui viendra inscrire un but inespéré à la 82eme, suite à un ballon mal repoussé.

L’homme du match : Memphis Depay

Même si le hollandais n’a pas livré sa meilleure partie, c’est encore lui qui sauve une nouvelle son club. 5ème but en 5ème match, il offre la qualification et soulage tout le Groupama Stadium.

Un an après s’en être sorti face au Shakhtar, l’OL s’extirpe du piège allemand et goûtera aux huitièmes de finale pour la deuxième année consécutive. Objectif Ligue des Champions validé, les lyonnais doivent désormais se concentrer sur la Ligue 1 et préparer leur rendez-vous décisif face au Stade Rennais dimanche après-midi.

Avatar

Thibaud Convert

En attente du futur Fekir au Parc OL et admirateur des pénaltys de Messi. OL et Barça enthusiast.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *