On vous raconte… l’Euro 2016 de l’Islande

 On vous raconte… l’Euro 2016 de l’Islande
Pour la première participation de son Histoire à un Euro, l’Islande a effectué un parcours tout à fait remarquable, pour une sélection qui ne payait pas de mine lors de son entrée dans l’Euro. Entre des supporters remarquables et des rencontres historiques, voyons comment l’Islande est parvenu à se hisser jusqu’en quarts de finale de l’Euro 2016.

La phase de qualifications

Sur ce caillou situé au nord de l’Europe, jouer au football n’est pas l’activité la plus commune. Aujourd’hui, on ne compte que sept terrains couverts pour un pays composé de 330 000 habitants. À titre de comparaison, l’agglomération de Montpellier est plus grande que l’Islande, en terme de population. L’Islande se voit tomber dans une poule de qualifications plutôt homogène. Un seul grand nom du Football mondial se remarque, c’est les Pays-Bas. Pourtant, les Hollandais ne parviendront même pas à se qualifier pour l’Euro, puisqu’ils finiront quatrième sur six.

islande

De son côté l’Islande parvient déjà à écrire son histoire, avant même le début de l’Euro, car en finissant deuxième de la poule, l’Islande obtient alors, son tout premier ticket pour un Euro. L’Islande perdra néanmoins deux matchs dans cette phase de qualifications, face à la Turquie et la République Tchèque, qui finira d’ailleurs première de la poule. Les Islandais battront d’ailleurs les Pays-Bas, à l’aller comme au retour. Après vingt points gagnés sur trente possibles, la Terre de Glace parvient donc à se qualifier pour l’Euro 2016, qui sera joué en France.

La phase finale

Le 9 mai 2016, la liste des vingt-trois joueurs pour l’Euro est effectuée par les deux sélectionneurs islandais. La particularité frappante de cette liste, est qu’aucun des joueurs appelés ne jouent dans un club islandais. Le tirage est effectué, et l’Islande tombe dans le groupe F, composé de l’Autriche, la Hongrie, et du futur champion d’Europe, le Portugal. La plus grande force islandaise se démarque dès la phase de poules. C’est ses fans. Ils sont quasiment 20 000 à être venus en France, pour soutenir l’Islande. Proportionnellement à sa superficie, l’Islande est le pays qui a disposé du plus grand nombre de fans venus en France durant l’Euro.

islande

Le duel des pays les mieux soutenus par leurs supporters se disputait aussi avec l’Irlande ou bien encore l’Irlande du Nord avec son célèbre chant « Will Grigg’s on fire » sur un remix de Freed from Desire. Le 14 juin 2016 marque le premier match de l’Histoire de l’Islande dans une compétition internationale. Ce match oppose l’Islande au Portugal, et les Islandais parviendront à arracher le nul grâce à un but inscrit par Bjarnason. Lors du deuxième match, les Islandais effectuent un nouveau nul face à la Hongrie, sur le même score, 1-1. Mais ce qui entrera alors dans l’Histoire du Football Islandais, est sans aucun doute la dernière rencontre de cette phase de poule.

Lors de ce dernier match, l’Islande détient son avenir dans la compétition, entre les mains. En effet, une victoire les qualifierait d’office pour les phases à élimination directe. Dans un Stade de France quasiment plein ( 68 714 spectateurs ), l’Islande va s’imposer sur le score de 2-1 face à l’Autriche. Bövarsson ouvrira le score, puis l’Autriche égalisera à l’heure de jeu. Au final, c’est Traustation qui délivrera tout un peuple à la 94ème minute.

L’Islande obtient alors son billet pour les huitièmes de finale, où elle affrontera l’Angleterre, qui a terminé de son côté, à la deuxième place de son groupe. Dès cette affiche annoncée, l’Angleterre est annoncée évidemment comme la grande favorite, et pourtant, c’est tout l’inverse qui se passera lors de la rencontre. En effet, l’Islande va parvenir à sortir l’Angleterre en l’emportant 1-2, à l’Allianz Riviera, devant près de 34 000 spectateurs.

islande

Les quarts de finale atteints, le soutien des supporters islandais ne cesse de devenir de plus en plus important, et la petite île d’un peu plus de 300 000 habitants, commence de plus en plus à croire à un exploit encore plus important que celui déjà réalisé. Malheureusement, les Islandais croiseront sur leur route les futurs finalistes de cet Euro, les Français. Sur sa terre natale, la France va littéralement écraser son adversaire dès la première période, puisque le tableau d’affichage affichera 4-0 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Sigborsson va réduire la marque à 4-1 mais Giroud va très vite mettre le compteur à 5-1 en faveur de la France.

Au final, Bjarnason viendra alléger la marque déjà humiliante pour l’Islande. Un score alors porté à 5-2 lors du coup de sifflet final, qui marquera la fin du très beau parcours Islandais dans la compétition.

Cet Euro restera gravé à jamais dans la mémoire des Islandais, au vu de l’exploit réalisé par ces derniers. Malheureusement, cet exploit ne se reproduira pas pour cet Euro, étant donné que l’Islande n’est pas parvenu à se qualifier pour cet Euro 2020, après sa défaite lors des barrages face à la Hongrie. Suivez toute l’actualité de l’Euro 2020 sur notre compte Twitter et sur notre Fil d’Actu.

frenkinhofcb

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *