On vous raconte… l’Euro 2016 du Portugal 🇵🇹

 On vous raconte… l’Euro 2016 du Portugal 🇵🇹
Le 23 juin prochain, la France et le Portugal se retrouve à nouveau durant un Euro pour tenter d’accéder à la suite de la compétition. Une rencontre attendue avec impatience par la France pour se venger de cette finale perdue en 2016 à domicile et du côté des portugais, conforter leur place de cador durant ce tournoi. On va profiter de cette rencontre pour faire un retour sur l’Euro 2016 de « A Selecção », champion en titre. 

Une équipe qui fait figure d’outsider 

(Source : Euro2016.com)

Annoncé le 17 mai par le sélectionneur Fernando Santos, la sélection portugaise présente à l’Euro a tout de l’équipe pouvant créer la surprise.

On retrouve de grands joueurs à chaque poste comme Rui Patricio du Sporting Portugal dans les cages, le défenseur central du Real Madrid Pepe, la paire William Carvalho et Danilo Pereira au milieu de terrain accompagné de l’expérimenté Joao Mouthino de Monaco et du jeune Renato Sanches, nouveau crack provenant du centre de formation de Benfica et âgé de seulement 19 ans. 

En attaque, on retrouve tout d’abord Nani, qui a réussi à se relancer en Turquie du côté de Fenerbahçe et bien évidemment, Cristiano Ronaldo, légende de Manchester United et du Real Madrid et meilleur buteur de l’histoire du Portugal avec 58 buts. 

En mars 2016, Fernando Santos a déclaré “Nous n’allons pas à l’Euro pour faire de la figuration, nous y allons pour gagner ».

Un effectif avec beaucoup de qualités, mais qui a du mal à rentrer dans cette compétition…

Une phase de groupe dans la difficulté 

portugal

Les portugais tombent dans le groupe F en compagnie de la Hongrie, de l’Autriche et de l’Islande. Ils sont annoncés comme les grands favoris pour la première place mais les choses ne vont pas se passer comme prévu.

En ouverture, on retrouve Portugal-Islande. Pour le premier match de leur histoire à l’Euro, les islandais tiennent en échec les portugais sur le score de 1-1 en égalisant à la 50ème, alors que Nani a ouvert le score à la 31ème. 

Au deuxième match, le Portugal et l’Autriche se neutralisent sur un score nul et vierge au Parc des Princes dans un match dominé par l’équipe de Cristiano Ronaldo. 

Lors du 3ème et dernier match, le Portugal affronte la Hongrie. Les hongrois sont quasiment sûr d’aller en huitième de finale avec leurs 4 points en 2 matchs. Quant aux portugais, tout reste à faire suite à leurs deux matchs nuls. 

Alors que la Hongrie ouvre le score grâce à leur capitaine Zoltan Gera, Nani égalise juste avant la pause. Au retour des vestiaires, le match s’emballe et les buts commencent à pleuvoir : Balázs Dzsudzsák marque à la 47 et 55ème minute alors que l’inévitable Cristiano Ronaldo inscrira lui aussi deux buts, à la 50 et 62ème minute. 

Fin du match, 3-3, et les portugais finissent à une triste 3ème place de ce groupe F avec leurs trois matchs nuls en autant de matchs joués.

En tant normal, le Portugal n’aurait pas accédé aux huitièmes de finale mais une nouvelle règle a fait son apparition pour l’Euro : la règle du meilleur 3ème : les 4 nations les mieux classés parmi les 6 de la compétition rallient la phase finale. Le Portugal finit à la 3ème place de ce classement et ira donc en huitième de finale. 

Une phase finale peu convaincante mais suffisante 

En finissant à la 3ème place de son groupe, le Portugal jouera son huitième de finale contre la Croatie, 1ère du groupe D devant notamment l’Espagne.

Dans un match très fermé avec seulement 2 tirs cadrés de la part des portugais et 0 tir cadré des croates avec pourtant 17 tirs tentés, les hommes de Fernando Santos s’impose 1-0 grâce à un but de Ricardo Quaresma, seulement quelques secondes après un arrêt décisif de Rui Patricio suite à un corner. 

portugal

Enfin un match gagné dans ce tournoi par l’équipe de Cristiano Ronaldo malgré un match poussif des portugais, mais l’essentiel est là avec la qualification, et ils retrouveront la Pologne en quart de finale.

Les polonais, tombeur de la Suisse au tour précédent, atteignent pour la première fois de leur histoire les quarts de finale de cette compétition, et ils comptent bien continuer leur aventure. Pour ça, il faudra battre le Portugal.

Le match commence sur les chapeaux de roue avec le buteur du Bayern Munich, Robert Lewandowski qui ouvre le score dés la 2ème minute à la suite d’un centre de Kamil Grosicki. 

Malgré l’ouverture du score polonaise, les portugais trouvent des ressources et à la demi heure de jeu, Renato Sanches déclenche une frappe à l’entrée de la surface qui aura eu raison de Lukasz Fabianski. Le jeune milieu portugais permet à son équipe de revenir au score au Stade Vélodrome et le score n’évoluera plus malgré la prolongation. Après 120 minutes qui n’auront pas départagés les deux sélections, direction les tirs aux buts.

Les deux équipes marquent leurs 4 premiers pénaltys, mais le tir au but de Jakub Blaszczykowski est arrêté par Rui Patricio qui a plongé du bon coté, alors que Ricardo Quaresma bat le portier polonais. 

portugal

Le Portugal se retrouve en demi-finale, mais les critiques commencent à fuser à cause de leur style de jeu peu inspiré mais surtout, de leur absence de victoire dans le temps réglementaire en 5 matchs depuis le début de cet Euro.

La première demi-finale de l’Euro 2016 oppose le Portugal à la surprenante équipe du Pays De Galles, qui aura éliminer l’Irlande Du Nord puis la Belgique durant cette phase finale.

Pour la première et unique fois du tournoi, les portugais gagneront un match dans le temps réglementaire. Après une première mi-temps peu attrayante, Ronaldo et les siens marquent deux buts coups sur coups pour obtenir une victoire convaincante 2-0 contre des Gallois valeureux mais peu inspirés.  

portugal

L’équipe de Fernando Santos retrouve pour la première fois depuis 2004 une finale d’Euro et affrontera… la France.

Une finale pleine de rebondissements…

Dans un Stade de France en fusion accueillant 75 000 spectateurs, les deux sélections s’affrontent pour savoir qui succédera à l’Espagne en tant que vainqueur de l’Euro. 

Les français sont en quête d’une troisième victoire à l’Euro tandis que le Portugal essayera de gagner la première compétition internationale de son histoire, eux qui ont perdu en finale à domicile en 2004 contre la Grèce. 

En conférence de presse d’avant-match, Fernando Santos a répondu aux critiques sur son style de jeu : “Continuez à dire qu’on joue mal. J’ai envie qu’ils disent la même chose demain. Ce serait fantastique. Je rentrerais chez moi très heureux. Qu’ils continuent. »

portugal
(Source : AFP)

Des deux côtés du terrain, les grands joueurs sont de sortie. 

Didier Deschamps reste sur son 4-2-3-1 qu’il a mis en place contre l’Islande puis l’Allemagne, alors que Fernando Santos utilise sa composition du match contre la Pologne, un 4-1-3-2 avec Ronaldo et Nani à la pointe de l’attaque. 

Pendant la première mi-temps, les français sont dominateurs, les passes se multiplient, mais les portugais défendent bien et les Bleus ne se montrent pas très dangereux. Mais à la 8ème minute, un tournant du match a lieu : Dimitri Payet met une béquille à Cristiano Ronaldo, et le portugais reste à terre. Il sort puis reviens sur le terrain mais ne peut pas continuer. Il est obligé de céder sa place à Ricardo Quaresma dès la 25ème minute. Le Portugal joue désormais sans sa star, mais ne fléchit pas. 

En deuxième période, les français sont toujours dominateurs mais malgré les entrées de Coman et de Gignac, les occasions ne se concrétisent pas. De leur côté, les hommes de Fernando Santos tiennent bon et jouent les contres attaques à fond. A la 79ème minute, les portugais effectuent un changement, sûrement le plus important de leur histoire…

… et un changement pour l’histoire 

Renato Sanches laisse sa place à Eder, alors remplaçant à Lille. Auteur de 6 buts en 13 matchs de championnat, le portugais est l’attaquant surprise de cette liste des 23. 

Après un 0-0 dans le temps réglementaire, direction les prolongations. Les français semblent plus fébrile et moins serein des deux côtés du terrain. Le Portugal en profite pour dominer cette rencontre et à la 107ème minute, Eder touche le ballon de la main… mais la faute est attribuée à Laurent Koscielny, qui écopera d’un carton jaune. Raphael Guerreiro frappe le coup-franc, et touche la barre.

Portugal

L’action suivante, Joao Moutinho trouve Eder à 30 mètres du but français. L’attaquant tient le duel à l’épaule avec Koscielny et déclenche une frappe à 25 mètres qui se logera dans le petit filet droit d’Hugo Lloris. Le portier et capitaine français ne peut rien faire face à cette frappe, et le Portugal mène dans cette finale de l’Euro. Les supporters portugais célèbrent, Cristiano Ronaldo exulte sur le banc, et les joueurs célèbrent. Le Portugal mène 1-0.

Le score en restera là, et le Portugal remporte sa première compétition internationale de son histoire. Pepe est élu homme du match, lui qui aura tenu tête à toute l’attaque française. Renato Sanches sera quant à lieu élu meilleur jeune de la compétition, et se verra même décerner le titre de Golden Boy cette année-là. 

Lot de consolation, Antoine Griezmann sera élu homme de la compétition, auteur de 6 buts dans cet Euro. 

Portugal

Le Portugal gagne cet Euro 2016 après une épopée atypique et historique, et les portugais comptent bien recréer l’exploit cette année, et cela passera par un gros match contre les Bleus. Suivez le parcours du Portugal lors de l’Euro 2020 sur notre compte Twitter et notre Fil d’Actu.

Kylian Gil Blanco

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *