PSG – Bruges : La qualification en ligne de mire

 PSG – Bruges : La qualification en ligne de mire
Fort de ses 9 buts marqués pour toujours 0 encaissés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, le PSG retrouve le Club Bruges ce soir (21h) au Parc des Princes. Rien d’insurmontable. En théorie…

« Qualification » sera le maitre mot pour les Parisiens à l’occasion de cette 4ème journée de Champions League. Les hommes de Tuchel peuvent en effet valider dès ce soir leur billet pour les huitièmes de finale, indépendamment du résultat du Real, à condition de battre de nouveau Bruges ce soir.

L’entraineur Allemand a toutefois tenu à enlever cette pression à ces joueurs, se contenant de présenter la qualification comme une « conséquence » d’une prestation aboutie.

Si la défaite à Dijon apparaît comme anecdotique dans un championnat qui leur semble promis, les Parisiens auront à cœur de rectifier le tir. Pas une bonne nouvelle pour les Belges donc, qui feront face à une équipe revancharde. Toujours privé de Neymar, Meunier et Kherer, Thomas Tuchel pourra en revanche de nouveau compter sur Silva, Verratti, et Herrera, tous absents vendredi soir. Comme depuis le début de la compétition, Kimpembe devrait logiquement tenir sa place dans l’axe de la défense, et Marquinhos retrouver le milieu de terrain aux côtés de Gueye et Verratti donc. Devant pas de surprises semble t-il : Icardi – Mbappe – Di Maria, le trio qui fait des merveilles depuis quelques matchs sera bien présent, aux dépends d’un Cavani une nouvelle fois sur le banc.

Bruges n’y va pas la fleur au fusil

Si les Belges ont explosés à l’aller suite à l’entrée de Mbappe, souvenons nous toutefois qu’ils ont pris un point à Madrid, et auraient pu prendre plus s’ils n’avaient pas été réduits à 10. L’entraineur Philippe Clément a d’ailleurs prévenu qu’il ne venait pas « garer le bus » mais avec l’ambition de jouer au ballon. Il est d’ailleurs opportun de rappeler que le PSG ramait allégrement avant l’entrée explosive de son numéro 7. Prudence donc pour Paris, pour lequel tout autre résultat qu’une victoire ferait tâche, et grillerait une cartouche dans la course à la qualification et à la tant convoitée première place du groupe. Celles là même qu’ils seraient bien inspirés de verrouiller avec le dernier match au Bernabeu.

David Onana

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *