Sami Khedira arrête sa carrière à 34 ans !

 Sami Khedira arrête sa carrière à 34 ans !
La nouvelle est tombée hier lors d’une conférence de presse exceptionnelle, le germano-tunisien, Sami Khedira, mettra officiellement un terme à sa carrière de footballeur professionnel samedi en fin d’après-midi après le match du Hertha Berlin sur la pelouse du TSG Hoffenheim. Retour sur sa carrière.

De Stuttgart à Madrid

khedira

Sami Khedira est né le 4 avril 1987 à Stuttgart, la capitale du Baden Württemberg, d’un père tunisien et d’une mère allemande. Il est le grand-frère de l’agent Denny Khedira et du joueur Rani Khedira (FC Augsburg, prochainement à l’Union Berlin). Dans les années 1990, Sami rentre dans le club phare de sa ville de naissance, le VfB Stuttgart. En 2004, il devient champion d’Allemagne des moins de 17 ans et champion d’Allemagne des moins de 19 ans l’année suivante aux côtés de Sven Ulreich. Dans son club formateur, il grimpe toute les catégories jusqu’à atteindre le niveau professionnel début 2007. Cette même année, il décroche son premier trophée professionnel, celui de champion d’Allemagne.

En 2009, entouré d’une génération dorée composée, entre autres, de Manuel Neuer, Mats Hummels, Benedikt Höwedes, Marcel Schmelzer, Toni Kroos, Mesut Özil ou encore Sandro Wagner, il remporte le championnat d’Europe U21. Ses performances au milieu de terrain ne laisse pas Joachim Löw indifférent. Sami Khedira dispute ses première minutes sous le maillot de la Nationalmannschaft à l’orée de la Coupe du Monde 2010, qu’il disputera en étant dans le 11 titulaire, devant la défense aux côtés de Bastian Schweinsteiger. L’Allemagne finit troisième.

L’année suivante, il est temps pour Sami Khedira de s’envoler plus haut, et après trois ans et demi au plus haut niveau avec les Souabes, c’est le Real Madrid qui l’attire dans ses filets.

Sur le toit du monde

khedira

Avec le Real Madrid, Khedira grandit et s’affirme comme un des meilleurs à son poste. Dès sa première saison, il remporte la Copa del Rey. Premier d’une longue série de trophée. La saison d’après, il remporte son premier et unique titre de champion d’Espagne. 2014 est la plus belle année de sa carrière puisqu’il remporte la Ligue des Champions avec le Real Madrid, quelques semaines après il est sacré champion du monde, avec une partie de ses potes de 2009, avec l’Allemagne au Brésil, et en fin d’année, il remporte la Coupe du Monde des clubs.

Une fois sur le toit de l’Europe, deux fois sur le toit du monde en six mois. Incroyable. L’année d’après, la Juventus Turin le recrute, club avec lequel il remporte également de nombreux titres…

Une fin de carrière en dent de scie

A Turin, Sami Khedira gagne, gagne et gagne encore. Mais plus le temps passe, plus les blessures viennent gâcher sa fin de carrière jusqu’à être indésirable chez la Vieille Dame. Cinq et demi après son arrivée sur les bords de la Pô, Sami quitte la Vieille Dame pour une autre Vieille Dame, le Hertha Berlin. Dans ce club, l’objectif n’est pas de gagner un titre, mais de gagner un maintien. C’est chose faite pour l’ancien international allemand après huit matchs disputés et deux passes décisives délivrées. Quatre jours après, le joueur âgé de 34 ans annonce solennellement prendre sa retraite à l’issue de la saison.

Après 14 ans de carrière professionnelle, 20 titres en club, dont 18 en professionnel, une Coupe du Monde et un Championnat d’Europe U21, Sami Khedira prend officiellement sa retraite. La veille d’une saison où il aurait pu affronter son frère, Rani, dans le derby Berliner, cet immense joueur se retire des pelouses et rejoint la longue liste de champions du monde 2014 retraités. Bis Bald Sami! Suivez le dernier match de Sami Khedira, ce samedi, sur notre compte Twitter.

Thogau

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *