Toulouse, la vie n’est pas rose …

 Toulouse, la vie n’est pas rose …
Le TFC vit une saison rocambolesque. C’est le moins que l’on puisse dire, après s’être séparés de deux entraîneurs, le club vient d’enchaîner une incroyable série de 10 matchs sans aucunes victoires. Alors que le mercato plutôt cohérent de l’été 2019 semblait présager une saison plus tranquille que les dernières il n’en est rien du tout, bien au contraire. Décryptage d’un club à la dérive.

A LIRE

« On est juste dégouté »

L’interview de JB (LesViolets.com), supporter du TFC

Le Téfécé, c’est souvent comme ça nous dit-on. Un coup tout va bien, un coup tout va mal. Souvenez vous il y’a de ça presque 15 ans. Toulouse accrochait un barrage de Ligue des Champions à la suite d’une saison incroyable ou il ira chercher une 3 ème place en Ligue 1. Une saison qui restera dans les têtes pour les supporters, qui se voyaient peut être enfin s’installer comme un club qui pourrait faire partie des cadors du championnat de France. Mais vous l’aurez comprit, cela se passe rarement comme prévu pour les violets. La saison suivante ressemblera très fortement a un lendemain de fête.

En effet, le Téfécé ne fera rien de bien jolie en Ligue des Champions, après une élimination en barrage face à Liverpool le club sera reversé en Coupe UEFA, où là aussi, les résultats ne seront pas convaincants, et mèneront à une élimination dès la phase de poule. Et en championnat ? Ce ne sera pas beaucoup mieux, bien au contraire, Toulouse se battra pour son maintien, il est désormais dans les derniers de la classe, alors que l’année passée, c’était l’un des premiers. Pourquoi se raviver ces souvenirs ? Et bien parce que le Toulouse FC, c’est ça. Des fulgurances, parfois, mais surtout une vraie irrégularité. Des ambitions qui se perdent, des désillusions, un club bourré de potentiel, mais qui pourtant ne progresse presque pas, et qui, nous pouvons le dire, réussi même à régresser.

Cette saison le mal a l’air profond. Après avoir viré Alain Casanova en début de saison, le Téfécé a voulu s’appuyer sur une « valeure sûre » en France : Antoine Kombouaré. Mais cela ne s’est pas passé comme prévu. Et la première conférence de presse d’Antoine Kombouaré à la tête du club ne laissait présager rien de bon. Lui qui avouait ne pas avoir suivi la Ligue 1 cette saison, semblait peu concerné par le football, il affichait même un air usé, fatigué, donnant même l’impression que le foot l’ennuyait. Pour relancer un projet à la dérive.. l’entraîneur ne se montrait pas tellement comme « le sauveur » attendu. Et les résultats sportifs l’ont bien démontré. Un bilan abominable, avec une série de 10 matchs sans victoires auront eu raison de lui. Pire, la performance est assez exceptionnelle pour Kombouaré qui aura réussi à se faire virer deux fois d’un club en seulement 7 mois. Et quand on y pense.. à Toulouse, il a pourtant réussi à convaincre des têtes pensantes de lui confier l’équipe. Soit. Une erreur, ça peut arriver ? Pas vrai ? Le soucis c’est qu’à Toulouse, les erreurs, on les enchaînent.

« On se demande où l’on va »

Le club n’est pourtant pas au plus mal financièrement, au contraire, comme nous le disait un supporter bien renseigné sur la situation du club : la situation financière est bonne, bien mieux que de nombreux clubs de Ligue 1, le président Sadran est assez réputé pour être un bon gestionnaire, et Toulouse fait assez rarement de folies sur le marché des transferts. D’autant plus que le Téfécé réussi de très belles ventes ces dernières années : Issa Diop pour 25M€, Aymen Abdennour pour 13M€ ou encore Martin Braithwaite pour 11,5M€, par exemple. Le problème ne vient donc pas de la santé financière du club.

Pourquoi le club n’avance plus.. ?

Toulouse recycle encore et encore, et la vision reste la même. Plus de sang neuf, pas de vision différente, et forcément, cela devient difficile d’avancer. Casanova, Dupraz, Kombouaré, en clair on ne se casse pas vraiment la tête dans le casting. Alors que des clubs comme Amiens cette saison ont prit le risque d’un entraîneur étranger et d’une vision très différente. Toulouse reste dans ses classiques. A la direction, la situation est semblable, les hommes forts du président Sadran sont les mêmes depuis des années, et il est possible de douter de leur compétences.

Sadran semblerait moins appliqué qu’à l’époque dans la vie du club, un manque d’intérêt qui pourrait couper toute once d’ambition dans le club. Le TFC se morfond dans le ventre mou de Ligue 1. Il y’a de cela quelques années, quand le TFC jouait les 10 premières place du championnat, le club titillait l’Europe. Aujourd’hui, il est passé dans le dernier tiers du championnat, et titille la dangereuse descente en Ligue 2.

Quelles sont les solutions ?

Pour sauver le club, à court terme, il faut trouver un homme capable de redonner un second souffle à son effectif, un peu à l’image d’un Dupraz, qui, il y’a de cela quelques années était venu sauver le club d’une descente en Ligue 2 presque certaine. L’importance du maintien semble primordiale avec les enjeux financiers qui pourraient s’y joindre. Rappelons que de nouveaux droits TV (colossaux) arroseront les clubs de Ligue 1 la saison prochaine, et il serait dramatique pour le club que de rater le coche.

Dans l’optique d’un maintien cette saison en Ligue 1. Il faudra tout changer à Toulouse, repartir sur un nouveau cycle, avec de nouvelles ambitions, et se sortir de ce fauteuil dans lequel le club ne fait que s’enfoncer un peu plus chaque fois. Toulouse pourra compter sur son centre de formation, qui peut faire d’office de petite éclaircie dans ce ciel sombre et orageux. Encore faut-il que pour les jeunes pousses du centre de formation, de bons cadres puissent les mettre dans les meilleures conditions. Et pour cela, le Toulouse Football Club va devoir bien changer des choses.. ou alors devoir changer de mains.

A LIRE

« On est juste dégouté »

L’interview de JB (LesViolets.com), supporter du TFC

 
Merci à EspoirsDuFoot ainsi qu’à JB du site LesViolets.com pour leur collaboration à la rédaction de ce dossier sur le Toulouse Football Club.

 

 

 

AdrienRyr

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *