Digiqole ad

Zénith 2-0 OL : Lyon devra patienter.

 Zénith 2-0 OL : Lyon devra patienter.
L’Olympique Lyonnais s’est incliné, ce mercredi soir, face au Zénith Saint-Pétersbourg (2-0). Une très mauvaise opération pour les Lyonnais dans la course aux huitièmes de finale.

Deuxième du groupe G, les Lyonnais se déplaçaient en terre russe au Zénith Saint-Pétersbourg pour le compte de la 5e journée de la Ligue des champions. Suite à leur victoire contre le Benfica, il y a trois semaines, l’OL avait d’ores et déjà la possibilité de décrocher leur ticket pour les huitièmes de finale. Pour cela, il suffisait aux joueurs de Rudi Garcia de ramener une victoire de Russie. Chose qu’aucun club français n’a réalisée jusque-là. Privés de Depay, Mendes, Aouar, et Terrier Rudi Garcia a tenté de bricoler un onze de départ. La rencontre s’annonçait compliquée. 

Pourtant, les Lyonnais ont bien entamé la partie. Ils se sont procurés les premières occasions, à l’instar de la demi-volée de Traoré cadrée, mais sans danger pour Kerzhakov. Petit à petit, les joueurs du Zénith reprennent le contrôle du match et enchaînent les situations dangereuses. L’OL, finit par céder juste avant la pause. Sur corner, la tête de Dzyuba trompe Lopes. Un but pourtant entaché par une faute sur Marçal, poussé dans le dos, mais l’arbitre décide de ne pas faire appel à la VAR.

Les joueurs de Rudi Garcia reviennent du vestiaire avec de meilleurs intentions et se montrent davantage séduisant devant le but. Les occasions s’enchainent, à la 47e Tousart reprend une frappe contrée de Dembélé mais sa frappe est trop croisée. Quelques minutes plus tard, Dubois adresse un centre à Dembélé, cependant la tête décroisée de ce dernier passe à droite du but de Kerzhakov.

Ozodoev crucifie l’OL.

Malheureusement, les Russes gèrent parfaitement les offensives de leurs adversaires et répondent aux Lyonnais. A la 84e minute, Zhirkov remise à l’entrée de la surface pour M. Ozodoev qui frappe du pied gauche et inscrit le but du break. Marcelo qui jusque-là faisait un match solide a malheureusement dévié ce ballon. Les espoirs des Lyonnais sont douchés, les joueurs n’y croient plus et s’inclinent.

Ce soir, les Russes ont fait preuve de plus d’expérience et de réalisme. En bonne posture dans la course à la qualification avant le coup d’envoi, l’OL se retrouve désormais derrière le Zenit au classement. Avant la dernière journée contre Leipzig, les Lyonnais sont dans une situation très complexe. Si les Allemands prennent un point ce soir contre Benfica, l’OL n’aura plus son destin entre ses mains. Quoi qu’il arrive, il faudra absolument gagner dans deux semaines. 

Digiqole ad
Avatar

SChl

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *