C1 – PSG : l’année ou jamais ?

 C1 – PSG : l’année ou jamais ?
Longtemps considéré comme maudit sur la scène continentale, le PSG semble enfin avoir passé un cap ces derniers mois. Finaliste de la dernière édition de la Ligue des Champions, le champion de France est de nouveau en position de s’offrir un ticket pour le graal avec en perspective une demi-finale face au futur champion d’Angleterre, Manchester City. Et l’on aime à penser que cette année sera enfin la bonne.

Tout d’abord, la finale de l’an dernier, si elle est intervenue dans un contexte particulier (COVID, absence de public, final 8), a permis aux Parisiens de franchir un cap sur le plan mental. Abonnés à l’échec aux portes du dernier carré, voire même avant depuis 2017, avec des scénarios toujours plus rocambolesques et humiliants, les hommes de Pochettino ont certainement pris conscience que le trophée leur tendait les bras en accédant à la finale, et que non, cela n’arrivait pas qu’aux autres. Nul doute que les Parisiens s’en sont trouvé libérés, et ont ainsi abordé les grands rendez-vous avec davantage de confiance et un état d’esprit plus conquérant.

Les grands rendez-vous, justement. Vainqueurs du Barça, du Real, ou encore du Bayern en phase de poule, le PSG s’était jusqu’ici montré incapable de renouveler ce type de performances au moment de matchs couperets. Mais cette saison, Paris peut se targuer d’avoir sorti deux des meilleures équipes du monde, à savoir le Barça et le Bayern, avec en prime deux victoires en terre adversaire. Il semble donc que le signe Indien ait été vaincu à ce niveau également. Paris se sait désormais capable d’éliminer un grand d’Europe, tant grâce à son talent qu’à ses ressources mentales. Au bord du précipice en phase de poule, Paris est allé chercher une victoire aussi salutaire qu’impérative à Manchester, avant de sortir le Barça sans Neymar, et le Bayern sans Marquinhos ni Verratti. Des absences donnant encore plus de relief à la performance Parisienne.

Il semble également que le facteur chance, qui a souvent fait défaut aux Parisiens, ait changé de camp. On se souvient de la bourde de Navas passée à quelques millimètres du poteau au Camp Nou, de la maladresse de Dembelé au Parc, de la transversale de Dest, de la quantité d’occasions manquées par le Bayern à l’Allianz Arena… En plus de son talent et de son mental, le PSG peut se vanter d’avoir eu le degré de réussite nécessaire à tout grand dessein.

Quelques jours seulement après son éviction en 2018, Unai Emery affirmait alors :

« Un jour, ça sera en faveur du PSG. Oui! Aujourd’hui, c’est en faveur du Barça à cause de l’arbitre, en faveur du Real parce qu’ils ont plus d’expérience. Et un jour, ça sera en faveur du PSG. ».

10 ans après la reprise par le Qatar, le moment semble bien choisi pour réaliser la prophétie du l’ancien entraineur Parisien, et ainsi inscrire le nom du PSG au palmarès de celle qui demeure la plus prestigieuse des compétitions Européennes. Ce mercredi, le PSG accueille donc Manchester City au Parc des Princes, avec la ferme intention de (re)montrer aux yeux de l’Europe qu’il fait parti des plus grandes écuries du football européen actuel. La rencontre sera bien évidemment à suivre en direct sur notre compte Twitter.

David Onana

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *