Digiqole ad

La belle surprise lensoise !

 La belle surprise lensoise !

Après 5 ans d’absence, le RC Lens fait son grand retour en Ligue 1, et il faut dire que les amateurs de football sont ravis de retrouver les Sang et Or et le stade Bollaert parmi l’élite. La formation lensoise menée par Franck Haise connaît un début de saison plus que réussi et pourrait être la belle surprise de ce début de saison. 

Terminant 2ème de Ligue 2 l’an dernier, les lensois ont fait leur grand retour en Ligue 1, pour le plus grand bonheur de ses supporters. Après une dernière campagne en 2014/2015 très compliquée et une place de lanterne rouge, le RC Lens aura à cœur de faire mieux pour cette nouvelle saison en Ligue 1 et le “come-back” de l’élite à Bollaert.

Un mercato ambitieux

Cet été, le club Artésien à réalisé quelques bons coups sur le marché des transfert avec notamment le retour de l’enfant formé au club, Gaël Kakuta ( 29 ans ). Le milieu de terrain revient à Lens, club qu’il avait quitté en 2007 pour rejoindre Chelsea. Malgré beaucoup d’espoir placé en lui, il n’a jamais réussi à s’imposer chez les Blues et n’explosera jamais au niveau où on l’attendait. Très convaincant lors de son prêt à Amiens en 2017, il a su prouver qu’il possédait une bonne qualité technique et qu’il était capable d’être un bon tireur de coup de pieds arrêté. Le RC Lens enregistre son arrivé sous forme de prêt en provenance d’Amiens, et mise sur un joueur qui a encore de belles années devant lui. Gaël Kakuta à inscrit 3 buts et délivré 1 passe décisive en 5 matchs de Ligue 1.

Gaël Kakuta lors de sa signature au RC Lens ( Source: lavenirdelartois.fr )

Les dirigeants Lensois ont également misé sur des jeunes talents, comme Ignatius Ganago ( 21 ans )  arrivé de l’OGC Nice pour 6 millions d’euros. Le jeune buteur réalise un début de saison canon avec 1 passe décisive et 4 buts en 5 matchs, dont notamment le but victorieux face au PSG (1-0). Ou encore sur le jeune argentin Facundo Medina ( 21 ans ) qui arrive en provenance du CA Talleres pour 3,5 millions d’euros.

D’autres viennent également renforcer l’effectif lensois comme Jonathan Clauss ( 27 ans ), le français arrive libre du DSC Arminia Bielefeld, mais également le gros coup Lensois, Seko Fofana ( 25 ans ) qui arrive en provenance de l’Udinese pour 10 millions d’euros bonus compris et qui devient la recrue la plus chère de l’histoire du club.

Un début de saison surprenant

Malheureusement, le RC Lens n’aura pas entamé sa saison de la meilleure des manières. Défait dès la première journée sur la pelouse de L’Allianz Riviera sur le score de 2-1, les Sang et Or ont pourtant dominé les Aiglons dans les duels et auraient mérité mieux que la défaite. Face à une équipe niçoise très réaliste (2 buts en 2 frappes cadrées) les lensois se seront tout de même montrés convaincants.

Dans un contexte particulier, le RC Lens reçoit le Paris Saint-Germain pour le compte de la 2ème journée de Ligue 1. Avec ses 5000 spectateurs, Bollaert sonne creux, mais les quelques supporteurs chanceux d’assister aux matchs comprennent qu’il y’a un réel coup à jouer pour le club Artésien. En effet, étant fortement touché par l’épidémie du COVID-19, le PSG se déplace sans ses stars (Neymar, Mbappe, Icardi, Navas, Di Maria, Paredes, Marquinhos) et Thomas Tuchel aligne un 4-3-3 inédit.

Longtemps dominé par les parisiens (78% de possession pour le PSG) on a longtemps cru que le RC Lens n’allait pas saisir sa chance. Mais c’était sans compter sur une erreur du jeune gardien Polonais Marci Bulka, qui permet au lensois Ignatius Ganago d’ouvrir le score ( 57′) et de donner la victoire aux siens. Le RC Lens s’impose sur le plus petit des scores et met fin à 314 jours d’invincibilité pour le PSG en Ligue 1 (2-1 face à Dijon en novembre dernier).

Ayant trouvé son système, Franck Haise reconduit son 3-4-1-2 face à Lorient lors de la 3ème journée. Les Sang et Or vont s’imposer dans un matchs riche en buts (3-2). Les Girondins dans une bien mauvaise posture cette saison s’inclineront eux aussi à Lens pour le compte de la 4ème journée sur le score de 2-1. La série de 3 victoires consécutives se stoppera à Nîmes le week-end dernier, où les Lensois n’auront ramené qu’un petit point des Costières suite à l’égalisation tardive de Zinedine Ferhat (87′).

Des lensois méritant

L’objectif du club reste le maintien pour les Artésiens et le capitaine Jean Louis Leca l’avait d’ailleurs très bien dit en interview d’après match face au PSG :

«C’est bien, ce qu’on a fait. Ce n’était pas le grand Paris, mais on a tout donné ce soir, on a joué ce match avec le cœur, c’est bien pour la suite. On ne va rien enlever à notre victoire, il y avait quand même de grands joueurs, mais pour nous ce n’est que le 2eme match, notre but n’est pas de battre Paris mais de se maintenir.»

Mais les Sang et Or sont dans une bonne dynamique, et avec actuellement 1 défaite, 1 nul et 3 victoires en 5 matchs ils pointent actuellement à la 7ème place du championnat. Le RC Lens est la 8ème meilleure défense et la 7ème meilleure attaque de notre championnat, une jolie performance pour les promus, qui voit leur début de saison, être surement, au dessus de leurs espérances.

Les lensois auront à cœur de confirmer leur forme actuelle, et cela commence avec la réception de Saint-Etienne ce samedi à 17h qui voudra se racheter de sa défaite 3-0 face à Rennes le week-end dernier.

Digiqole ad
Avatar

Mateo Riviere

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *