Marcelo Bielsa : son empreinte sur le football argentin

 Marcelo Bielsa : son empreinte sur le football argentin
Marcelo Bielsa, dit aussi “El Loco“, est sans aucun doute l’un des plus grands entraîneurs que l’Amérique du Sud ait pu connaître. Pourtant, ce dernier n’est pas reconnu pour avoir remporté énormément de titres, partout où il est passé. C’est majoritairement à sa philosophie de jeu, qui a participé au développement du football en Amérique du Sud, que Marcelo Bielsa doit sa renommée sur la scène internationale.

Dans une période où la tendance est de pratiquer le football total basé sur la possession, de son côté, Marcelo Bielsa, alors méconnu aux yeux de tous, va oser revisiter à sa manière ce football pratiqué. Ce dernier le travaillera tout d’abord sur le continent sud-américain, l’Europe étant dominé par le football total développé par les Pays-Bas. Ce n’est pas la possession que Bielsa prônera, mais plutôt le pressing.

Aujourd’hui âgé de 65 ans, Marcelo Bielsa continue d’exercer pleinement sa fonction d’entraîneur, à Leeds United. La renommée de Bielsa, fait surtout référence à ses années passées sur le continent sud-américain, à Newell’s Old Boys mais aussi à Vélez Sarsfield, dans les années 90. Entre travail acharné et discipline irréprochable, voyons comme El Loco est parvenu à écrire son nom parmi les plus grands.

La philosophie Bielsista

C’est à 35 ans que Marcelo Bielsa débutera sa carrière d’entraîneur, à Newell’s Old Boys. Fanatique de football dès son plus jeune âge, Bielsa ne jouera que quatre petites années en tant que joueur professionnel. Cependant, très tôt il comprendra que le savoir est une arme importante, à développer pour chacun, surtout dans le football. Il étendait son propre savoir à travers la lecture de revues ou de livres, mais il prêtait aussi une attention particulière à l’analyse vidéo, où il analysait chaque match de manière à ajuster ses choix tactiques en fonction de l’adversaire.

Lors de son arrivée à Newell’s Old Boys en 1990, la crédibilité d’El Loco a d’abord été douteuse pour les plus expérimentés de l’équipe, du fait de son très jeune âge. Néanmoins, Bielsa effacera ces doutes très tôt, en transformant radicalement toutes les méthodes de pratique du club, comme la préparation physique ou bien encore la façon d’effectuer les coups de pied arrêtés. L’agressivité fut aussi mise en avant par l’entraîneur argentin, qui estimait alors, que chaque joueur se devait de gagner son duel personnel. La clé d’une rencontre réussie, était dans un premier temps l’agressivité mise dans la récupération du ballon, puis le contrôle de la possession, et pour finir, sans cesse aller de l’avant et attaquer.

Bielsa
Marcelo Bielsa a entrainé le club argentin de Newell’s Old Boys de 1990 à 1992.

D’ailleurs, l’attaque constituait la partie la plus importante d’une équipe pour Bielsa ; il ne prêtait pas vraiment attention à la défense puisque pour lui, elle n’était programmée que pour courir. Par ailleurs, les phases défensives ne représentaient pas une phase où la défense va se positionner en bloc bas, jusqu’à récupérer le ballon. Au contraire, dès que l’équipe adverse récupère le ballon, alors toute l’équipe se doit d’aller presser le plus près possibles des cages adverses. On ne souhaitait laisser aucun espace, qui permettrait à l’adversaire de gagner du terrain.

Si Marcelo Bielsa est aussi connu pour sa discipline irrépréhensible, c’est grâce à la relation qu’il a toujours entretenu avec ses joueurs. Les sujets de discussion entre Bielsa et son équipe, ne se limitaient qu’au football, il refusait tout simplement de devenir trop proches d’eux. Il dit d’ailleurs à l’ancien joueur de Newell’s, Christian Domizzi :

“Je serai ton ami, le jour où tu prendras ta retraite de football.”

Marcelo Bielsa est un entraîneur professionnel et assez strict et bien que cette façon d’être ne soit pas commune à tous, elle a permis néanmoins à El Loco, de triompher en Argentine. En effet, lors de la saison 1990-1991, Newell’s Old Boys va remporter le troisième titre de champion d’Argentine de sa carrière. Néanmoins, la joie sera de courte durée puisque les Rojinegros de Marcelo Bielsa, connaîtront par la suite une période plus compliquée.

Après le triomphe

La saison qui a succédé au sacre a commencé de la pire des manières qu’il soit. Une série de désillusions en championnat pour le tenant du titre, s’est conclue par une humiliation en Copa Libertadores. En effet, en phase de groupes, c’est une défaite 0-6 face à San Lorenzo, qui accentua la saison désastreuse effectuée par les Hommes de Marcelo Bielsa. Cependant, ce fut un mal pour un bien, par le fait que cette défaite entraîna le renouveau tactique du club argentin. Couvert de honte, El Loco va adopter une nouvelle façon de penser tactique.

C’est dire, après le 0-6 concédé en Copa, le dispositif tactique de Newell’s s’est totalement métamorphosé. Le 3-4-3 fut alors privilégié, et certains joueurs furent contraints d’évoluer dans de nouveaux postes afin de s’adapter au schéma tactique. Et cela porta ses fruits : en 1992, Newell’s remporte le titre de champion d’Argentine et finit finaliste de la Copa Libertadores. Une saison qui avait alors mal commencé, s’est conclue en beauté, grâce à l’excellent choix de Marcelo Bielsa d’avoir opté pour un nouveau dispositif tactique, après la série de défaites en début de saison.

Cette réussite sur la saison de 1992, est le fruit d’un travail acharné de Marcelo Bielsa, où il a avoué qu’après l’humiliation en Copa Libertadores, il ne trouvait plus le sommeil et cherchait sans cesse un nouveau dispositif tactique à mettre en place. Après avoir fini vainqueur du championnat Argentin à deux reprises, Marcelo Bielsa va s’envoler vers le Mexique, pour entraîner le Club Futbol Atlas jusqu’en 1994.

Il reprendra ensuite le Club América durant une saison, de 1995 à 1996. Son aventure mexicaine peut cependant être qualifiée de ratée, pour la simple et bonne raison qu’il n’a jamais effectué une saison complète sur le banc des deux clubs. Parallèlement, aucun trophée n’a donc été gagné au Mexique.

C’est en 1998 que Marcelo Bielsa prend son premier envol pour l’Europe, afin d’entraîner l’Espanyol Barcelone. Seulement quelques années plus tard, l’Argentine, alors entraînée par Bielsa, obtiendra la médaille d’Or des Jeux Olympiques de 2004, en Grèce. Cette médaille d’Or marquera d’ailleurs le seul trophée de Marcelo Bielsa en sélection. Plus récemment, el Loco est passé par l’Athletic Bilbao, l’Olympique de Marseille et le LOSC.

Actuellement en Angleterre, Marcelo Bielsa a déjà inscrit son nom dans l’Histoire de Leeds United, en faisant remonter le club en Premier League, lors de la saison 2019-2020, seize ans après son absence dans l’élite anglaise. Aujourd’hui encore, que ce soit au Newell’s Old Boys ou bien dans toute l’Argentine, le nom de Marcelo Bielsa est respecté.

Aujourd’hui, des entraîneurs sont qualifiés de “bielsistes” car ils suivent la même philosophie que Marcelo Bielsa. Parmi ces entraîneurs, on retrouve Gerardo Martino, ancien entraîneur du FC Barcelone, ou bien encore Jorge Sampaoli, actuel entraîneur de l’Olympique de Marseille.

Retrouvez Marcelo Bielsa et son équipe de Leeds lors de la 1ère journée de Premier League, à suivre en direct sur notre compte Twitter.

frenkinhofcb

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *