Phil Foden : le petit prince d’Angleterre

 Phil Foden : le petit prince d’Angleterre

Auteur d’une excellente saison avec Manchester City, Phil Foden exploite tout son talent. Il pourrait bien s’imposer très vite en sélection nationale comme le patron de l’équipe.

Qui est-il ?

Foden est un enfant de la ville, il naît le 28 mai 2000 à Stockport près de Manchester et est au club depuis ses 9 ans. A l’image de Grealish à Aston Villa où Rashford à Manchester United, Le jeune anglais a réussi à jouer dans le club de sa ville. Fan de City grâce à sa mère (son père est pour United) il réalise un rêve comme il le répète souvent depuis son éclosion :

« Quand j’étais petit, c’était un rêve de jouer pour ce club »

Passer pro sous Guardiola, il est lancé à 17 ans en ligue des champions. Depuis, son temps de jeu augmente constamment, 22 apparitions en 2017/2018 et 26 la saison suivante. L’année dernière, son rôle est celui de remplaçant de luxe avec 38 matchs pour 45 minutes de moyenne. Cette saison, il a passé un cap puisqu’il a joué 30 des 36 matchs de Manchester City. Avec l’Angleterre, il connaît 42 sélections chez les jeunes, dont 15 chez les espoirs, mais son cap passé à City lui a permis d’obtenir ses 3 premières sélections chez les A fin 2020.

Son profil :

Guardiola croît en son petit prince, en atteste cette déclaration de 2019 :

« Phil est le joueur le plus talentueux que j’ai pu voir en tant que joueur ou entraîneur »

Rappelons que Guardiola a entraîné Messi, Iniesta ou encore Xavi. Sûrement un peu de communication dans cette déclaration, mais Pep n’a pas tort, Foden a de l’or entre les pieds. Le gaucher d’1 mètre 71 nous fait penser aux trois joueurs cités plus haut, petit, à l’aise des deux pieds, il a une large panoplie technique. Très bon sans ballon, ses déplacements et appels sont bien sentis. Avec le jeu de possession de Guardiola, il permet de créer des décalages, des ouvertures grâce à sa technique et ses mouvements sans ballon, faisant de lui un partenaire de jeu idéal à De Bruyne et Aguero. Il touche en moyenne 10 ballons en 90 minutes dans la surface de réparation (en Premier League), une statistique rappelant celle de David Silva, dont son jeu se rapproche.

Foden

Sa vitesse lui permet de jouer ailier mais il est plus à l’aise dans l’axe où il peut dézoner et animer le jeu. Déjà utilisé en faux 9, il est très complet et n’a pas un poste fixe, un atout pour Guardiola. Ses petits appuis et ses courses avec beaucoup de touches de balles font de lui un joueur dur à stopper lorsqu’il est parti en dribble. Son profil à l’espagnol suit une nouvelle tendance amorcée depuis quelques années en Angleterre. Des milieux plus techniques, moins rugueux et dur sur l’homme, des 10 modernes, à l’espagnol apparaissent, à limage de Madison, Grealish ou encore Mount.

Foden : titulaire à l’Euro ?

L’Euro approche à grand pas, si la France est favorite de par son titre de champion du monde, les anglais arriveront avec de grandes ambitions et l’envie d’un titre à la maison (finale à Wembley). Foden est un candidat légitime au 11 de départ, Southgate le sélectionneur anglais devra faire des choix.

Foden

Rice, Phillips et Henderson se battent pour la place de 6 (avantage au Hammer). Sterling et Rashford seront sauf surprise titulaire avec Kane devant, deux places sont alors à prendre. Mount et Winks sont ceux ayant le plus joué et partent avec une longueur d’avance, cependant Foden s’est vu appelé dernièrement et ses performances en clubs sont excellentes, il est donc possible qu’il bouge cette hiérarchie. Grealish et Maddison pourraient être essayé également, un choix de riche pour Southgate.

Foden ébloui l’Angleterre depuis de nombreux mois et veut gagner sa place en sélection pour devenir le prince anglais que l’on attend outre-manche. Cependant, il va falloir batailler dur avec des concurrents également très talentueux.

kilian Murtos

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *