2.Bundesliga / 3.Liga : Débrief du week-end (10-11 avril)

 2.Bundesliga / 3.Liga : Débrief du week-end (10-11 avril)
Le suspens est à son comble dans les divisions inférieures outre-Rhin. Entre matchs en retard, dû à la pandémie de Covid-19 et des prétendants sérieux à la monté qui callent… les prochaines semaines s’annoncent trépidantes en 2.Bundesliga et 3.Liga. Décryptage dans cet article :

2.Bundesliga : difficile de s’y retrouver…

Perturbée par la Covid-19, la 28e journée du championnat dominé par le VfL Bochum ne s’est encore une fois pas disputée entièrement. 8 équipes comptent 1 ou 2 matchs en retard (Kiel ayant rattrapé un match en retard cette semaine en s’inclinant à Heidenheim) et ce n’est probablement pas fini puisque le SV Sandhausen, le Holstein Kiel et le Karlsruher SC sont en quarantaine.

Ce week-end, 3 rencontres ont été annulées : Greuther Fürth – Sandhausen, Düsseldorf – Karlsruhe et Kiel- Regensburg.  3 rencontres à enjeux puisque Greuther Fürth, Düsseldorf, Kiel et Karlsruhe jouent la montée en Bundesliga. Sandhausen et Regensburg jouent, eux, le maintien.

  • Heidenheim, Sankt Pauli et Braunschweig grands gagnants de la 28e journée !

Sur les six matchs disputés, il y a tout de même des choses à retenir. Commençons par les gagnants que sont le 1.FC Heidenheim, le FC Sankt Pauli et l’Eintrchat Braunschweig. Le premier s’est imposé sur la pelouse de la HDI Arena à Hannover 1-3 grâce à des buts de Marnon Busch, Robert Leipertz et Stefan Schimmer (contre une pépite du kosovare Florent Muslija pour le H96) et maintient en vie ses espoirs de podium en revenant à cinq points de la deuxième place.

Le FC Sankt Pauli a quasiment assuré son maintien en s’imposant brillamment face à Aue et confirme son impressionnante remontée au classement. Avec 41 points au compteur, le club Hamburger a plus que doublé son nombre de points depuis le début de la deuxième moitié de championnat (17 points après 17 journées). Quant à l’Eintracht Braunschweig, il s’est imposé avec brio 0-4 chez le VfL Osnabrück, concurrent direct au maintien, et sort provisoirement de la zone rouge !

  • Bochum et Hambourg calent

Le Hamburger SV s’est une nouvelle fois illustré par son irrégularité (3 victoires, 4 nuls et 3 défaites sur les dix derniers matchs) vendredi dernier en s’inclinant à domicile face à un solide SV Darmstadt 98 1-2. Malgré cette défaite, le club entrainé par l’entraîneur en survêtement Daniel Thioune reste 2e, une deuxième place fragile mais conforté par par le manque de régularité de Greuther Fürth, Holstein Kiel ou encore Heidenheim. On ne l’avait pas vu venir, mais le derby de Nordrhein Westfalen de samedi démontre bien que tout est possible. Le leader Bochum est allé perdre 3-0 à Paderborn, club voisin. Alors que l’occasion était belle de prendre 7 points d’avance sur la deuxième place détenue par Hamburg, Bochum a calé sèchement.

Les résultats provisoires de la 28e journée de 2.Bundesliga:

Le programme de la semaine verra Osnabrück recevoir Regensburg (mercredi, match reporté de la 24e journée) avant une 29e journée nouvellement perturbée. Des questions se posent sur la fin de saison: comment va-t-elle se finir ? Quand va-t-elle se finir ? Dans quelles conditions se dérouleront les barrages ?

 

3.Liga : la lutte pour le maintien bat son plein !

Quelle journée incroyable ce week-end ! Entre le dernier qui gagne, les trois premiers qui calent, et un promu qui assure déjà son maintien, les amateurs de 3.Liga ont connu un week-end sensationnel.

  • Magdeburg continue sa folle remontée, Kaiserslautern s’enfonce et le 1860 croit au podium

Débrief peut commun puisque les bonnes et mauvaises affaires du week-end se sont fait sur les mêmes terrains. Le 1.FC Magdeburg a enchainé un 6ème match sans défaite (5 victoires, un nul) en s’imposant sur le terrain de l’Hansa Rostock (2e) lors du derby et prend 4 points d’avance sur la zone rouge. Très bon résultat également pour le dernier Haching (club munichois) qui s’impose à la surprise générale face au leader, le Dynamo Dresden !

Quant au 3e, le FC Ingolstadt n’a pu faire mieux qu’un nul face à la réserve du Bayern, qui prend 1 point d’avance sur le zone rouge et confirme sa saison compliquée. Kaiserslautern n’a pu faire mieux qu’un nul face au VfL Lübeck (19e) et continue de broyer du noir alors que ce club historique ne sait pas où il jouera l’an prochain à cause du loyer du stade trop cher. Uerdingen s’est lui incliné dans les derniers instant du match à Halle qui respire un peu.

La bonne opération du haut de tableau est pour le TSV München 1860 qui s’est imposé 3-2 lors d’un match piège face à l’élégant promu Verl grâce à un doublé de l’inarrêtable Sascha Mölders et revient à quatre petits points du podium. Autre belle opération comptable vient de Sarre puisque le promu Saarbrücken a quasiment acquis son maintien face à un autre promu, le Türkgücü München.

Thogau

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *