Les Meilleurs Anglais – 3ème : Gordon Banks

 Les Meilleurs Anglais – 3ème : Gordon Banks

On se retrouve aujourd’hui pour rentrer sur le podium des meilleurs joueurs de l’histoire de l’Angleterre, c’est Gordon Banks qui se trouve sur la plus petite marche de ce podium, le seul gardien du classement.

Sa carrière :

Gordon Banks

Gordon Banks démarre sa carrière dans le petit club de Chesterfield en 1955 à 18 ans. C’est quatre ans plus tard qu’il commence à marquer le football avec Leicester où il reste 8 ans avant de partir à cause de la relégation du club. Il terminera sa carrière au haut niveau à 35 ans après 5 ans à Stoke City. Il doit arrêter sa carrière suite à un accident de voiture dans lequel il perd la vue de l’œil droit. A 40 ans il remet ses gants pour jouer en Irlande et aux Etats-Unis. Avec ses 73 sélections de 1963 à 1972, Banks s’est imposé comme la référence anglaise des gardiens de buts.

Son palmarès :

Deux petites coupes d’Angleterre sont ses seuls faits d’armes en club, un palmarès très faible comparé aux autres joueurs de ce classement. Cela n’empêche pas Banks d’être élu 6 fois meilleur gardien du championnat et d’être élu meilleur joueur du championnat anglais en 1972, quelques mois après la perte de son œil droit, cela vous classe le portier anglais parmi les plus grands. Il domine à son poste l’Angleterre, à tel point qu’il est l’un des éléments majeurs de la sélection. Il compte une troisième place à l’Euro 1968, deux quarts de finale de coupe du monde en 1962 et 1970 mais il remporte ce trophée en 1966. La seule coupe du monde gagnée par l’Angleterre, qui plus est chez elle à Londres.

L’arrêt du siècle :

Vous avez peut-être entendu parler de cet arrêt il y a 2 ans, juste après son décès le 12 février 2019 à 81 ans. En effet, cet arrêt a fait le tour du monde, 49 ans après sa réalisation.

Lors du mondial 1970, le Brésil de Pelé mène 1-0 en poules face aux anglais. En seconde mi-temps, sur un centre de Jaizinho, Pelé place une tête imparable, tout le public se lève et est prêt à célébrer le but. C’est sans compter sur Gordon Banks, qui se détend au tout dernier moment pour aller chercher ce ballon et permettre à l’Angleterre d’y croire encore. Pelé dira de cet arrêt :

« J’ai mis un but mais Banks l’a arrêté »

Pourquoi est-il le 3ème meilleur joueur ?

Certes nous n’avons jamais vu jouer Banks de nos propres yeux, on ne peut pas vraiment le comparer aux Rooney, Gerrard ou Lampard par exemple, déjà par leurs postes, puis par leurs époques, le football a bien changé depuis 1966. Mais quand l’on voit l’importance de Banks dans la culture footballistique anglaise, il est difficile de ne pas le considérer parmi les plus grands.

Surnommé « Banks of England » en référence à l’impénétrable Bank of England, il est respecté et adulé depuis plusieurs générations. Sa mentalité est souvent louée, calme et concentré, il était néanmoins très spectaculaire, avec un jeu aérien et des sorties viriles. On dit de lui qu’il avait des réflexes exceptionnels, jamais vu, et qu’il dégageait de la sérénité. On a presque l’impression de définir Neuer, le meilleur gardien actuel. Toujours est il que Banks a réussi quelque chose que la génération des années 2000 ne fait que rêver, soulever la Coupe du Monde.

Il est difficile de comparer et de faire un choix entre les joueurs actuels ou récemment retraités et les joueurs que l’on n’a jamais vu jouer. Le football était bien différent, cependant la coupe du monde remportée représente tellement dans le patrimoine footballistique anglais que nous avons décidé de placer Banks devant les Gerrard et Lampard. Banks n’était pas seul dans cette équipe championne du monde, on va retrouver l’un de ses coéquipiers la prochaine fois, savez-vous de qui il s’agit ?

kilian Murtos

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *