Ligue des Champions : Quel menu pour le PSG ?

 Ligue des Champions : Quel menu pour le PSG ?
L’attente est enfin terminée pour les fanatiques du ballon rond : La Ligue des Champions fait son grand retour ce soir. Si le champion de France Lillois entrait en scène ce mardi contre les Allemands de Wolfsburg, c’est bien sûr le PSG qui sera comme de coutume le club Français le plus scruté.

Demi-finalistes de la dernière édition, les hommes de Pochettino retrouveront leur tombeur Manchester City, ainsi que les Allemands du RB Leipzig et le Club Bruges, qui sera la première étape de l’aventure Parisienne ce mercredi soir. Faisons un tour d’horizon afin d’évaluer ce qui attend les rouges et bleus lors de cette phase de groupes :

Manchester City, l’épouvantail

Finaliste malheureux de la dernière édition et tombeur de Paris sans discussion en demi-finale de la Ligue des Champions l’an dernier, City est incontestablement le plus gros morceau du groupe. Rodés collectivement, capables de priver leurs adversaires de ballon et d’exercer un pressing de tous les instants, les hommes de Guardiola font déjà figure de test pour ce PSG intenable sur le marché des transferts. Les Parisiens auront donc à cœur de tester leurs nouvelles armes face à ce qui se fait de mieux en Europe. Déjà tombeurs des meilleurs en phase de poule dans son histoire Européenne (Barça, Bayern, Real, United…) nul doute que Paris a les arguments. Reste à être au rendez-vous afin d’éviter de se faire peur comme la saison dernière, et de s’épargner un tirage plus difficile (en théorie) en terminant deuxième du groupe.

RB Leipzig : Comme on se retrouve

Balayés en demi en 2020 (0-3), plus coriaces l’an dernier en poule (une victoire à l’aller et une courte défaite in extremis au retour), le deuxième de Bundesliga se dresse à nouveau sur la route du PSG. Et à la vue des difficultés Parisiennes à se défaire des Allemands l’an passé, nul doute que personne dans les rangs Parisiens ne fera l’erreur de les prendre de haut. Le RB a démontré depuis son accession à l’élite Européenne qu’il ne craignait pas de tenir la dragée haute aux ténors du vieux continent. Les ex protégés de Nagelsmann n’affichent cependant pas une forme rayonnante (3 défaites en 4 matchs de Bundesliga) et ont perdu leur coach parti au Bayern, ainsi que d’autres éléments clés comme Upamecano et Sabitzer. Reste à voir si le fond de jeu et l’allant offensif demeureront le même à moyen terme.

Club Bruges : Le plein ou rien

En tête de son championnat après 7 journées, le champion de Belgique (17 titres) fait figure de proie facile pour les 3 autres équipes du groupe. Battus 5-0 et 1-0 par le PSG il y’a deux saisons en poule, ils ne partiront là encore pas favoris. Paris se devra évidemment de faire le plein de points. La réalité du terrain étant parfois toute autre que celle du papier, sérieux et professionnalisme seront de rigueur pour les Parisiens afin de s’éviter de devoir aller chercher plus de points qu’il n’en faudrait chez les deux premiers cités. Personne ne comprendrait qu’il en soit autrement.

En tout état de cause, Paris s’est indiscutablement donné les moyens de ses ambitions, après un mercato chaotique en 2020 au sortir de la crise financière COVID. La marge d’erreur se réduisant du même coup, le PSG new look est attendu au tournant. Mais ne l’est-il pas toujours ?

Suivez toute l’actualité de la Ligue des Champions sur notre compte Twitter.

David Onana

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *