Pourquoi les trêves internationales sont-elles si ennuyeuses ?

 Pourquoi les trêves internationales sont-elles si ennuyeuses ?
Apprécié par les spectateurs et fans de foot il y a quelques années, la trêve internationale ne fait plus du tout l’unanimité auprès du public. Mais alors, qu’est-ce qui a rendu ces trêves ennuyeuses ? 

L’enchaînement des matchs fatigue énormément les joueurs 

Entre les matchs de championnat, des coupes nationales et des compétitions internationales, les joueurs n’ont que très peu de temps pour se reposer. Enchaîner jusqu’à parfois 3 matchs en une dizaine de jours peut être dangereux pour l’organisme et le risque de blessures musculaires se multiplie. 

Avant une rencontre face à Bologne le 5 décembre 2020, l’ancien entraîneur de l’Inter Milan Antonio Conte se plaint de l’enchaînement des matchs qui a un énorme impact sur l’état de forme de ses joueurs : 

« La fatigue est inévitable. Nous avons disputé 4 matchs en seulement 11 jours. Pour ce match contre Bologne, nous avons profité d’un jour de repos supplémentaire comparé aux rencontres précédentes. C’est très difficile de disputer des matchs importants et décisifs en ayant le minimum de temps pour se préparer et pour récupérer ».

Alors quand on y ajoute des déplacements dans toute l’Europe, voir en Amérique du Sud ou en Afrique pour certains joueurs, les organismes sont extrêmement fatigués.

Il n’y a qu’à voir le cas de Pedri : le jeune milieu de 18 ans du FC Barcelone aura joué 73 matchs toute compétitions confondues, dont 21 avec son équipe nationale, tout ça alors qu’il s’agit de sa deuxième année en professionnel.

En Equipe de France, les blessures sont présentes. Le sélectionneur Didier Deschamps a dû effectuer plusieurs changements dans son équipe à cause des blessures de Kylian Mbappe et Dayot Upamecano. Presnel Kimpembe s’est lui aussi blessé à la fin de France – Finlande. 

Le niveau de jeu proposé 

Avec le peu de temps disponible pour le sélectionneur et des listes qui changent à chaque fois, mettre en place un système de jeu est très compliqué. On se retrouve donc avec des matchs où les deux équipes se contentent de faire tourner le ballon en attendant une erreur de l’équipe adverse.

Le jeu de l’Equipe de France ne fait pas toujours l’unanimité depuis quelques années, mais les derniers matchs contre la Bosnie ou l’Ukraine ont confirmé la tristesse du jeu de cette équipe, et les critiques fusent sur les réseaux et sur les plateaux télés du manque de système de jeu avec tant de joueurs de ce calibre.

Bixente Lizarazu, ancien international français, après le match nul de la France en Ukraine :

« A ce niveau-là, quelle que soit la formule, l’animation ou le système, c’est toujours aussi laborieux. Les Bleus ont pris beaucoup trop de buts lors de ces 5 matchs sans succès et collectivement, ils doivent mieux attaquer ».

Des sélections comme l’Italie ou le Danemark arrivent à créer un jeu offensif plaisant, tout en ayant une solide base défensive. En toute logique, ces deux équipes ont été les plus plaisantes à regarder durant l’Euro 2020, avec une victoire en finale pour les hommes de Roberto Mancini et une demi-finale pour les hommes de Kasper Hjulmand.  

Le manque de compétitivité 

Les qualifications de Coupe du Monde ou d’Euro sont assez stéréotypées : une ou deux équipes favorites et le reste, des nations plus faibles. On se retrouve avec des matchs sur-dominés sans surprise avec une équipe à 70% de possession et une vingtaine de tirs contre une équipe sans moyen de se défendre. Un exemple avec Italie-Lituanie et Islande-Allemagne disputés le 8 septembre 2021 : 

 

Évidemment, c’est toujours amusant de voir des petites nations comme Saint-Marin ou le Liechtenstein affrontés des nations de classe mondiale comme l’Italie ou l’Allemagne, et bien évidemment que les joueurs doivent apprécier le moment, mais l’issue du match est connue d’avance.

L’UEFA a bien tenté de créer une nouvelle compétition, la Ligue des Nations, pour redonner de l’attractivité à la trêve internationale, mais l’engouement autour de celle-ci n’aura pas été à la hauteur de la volonté de l’UEFA.

La compétition ne vaut pas un Euro ou bien une Coupe du Monde et pour l’entraîneur de Liverpool Jurgen Klopp, la Ligue des Nations est inutile : 

« C’est la compétition la plus insensée dans le monde du football ». 

Le latéral belge Thomas Meunier partage l’avis de l’entraîneur allemand :

« C’est mettre des matchs pour mettre des matchs. Depuis mi-août, on a joué plus de dix matchs, c’est immense. Pour le bien et la qualité du football, ce serait bien que la FIFA mette un peu de repos. Le repos est bénéfique pour le spectacle ».

Les rassemblements internationaux ont perdu de leur splendeur avec un jeu plus stéréotypé et moins propre à chaque équipe, avec un rythme de matchs beaucoup trop élevé pour les joueurs. L’idée d’une Coupe du Monde tous les deux ans, supprimant le plaisir et l’engouement de suivre la compétition, est-elle une bonne idée pour raviver la flamme des trêves internationales ?

Suivez toute l’actualité du foot international sur notre compte Twitter.

Kylian Gil Blanco

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *