Zinedine Zidane connaît trop bien la recette !

 Zinedine Zidane connaît trop bien la recette !
Après un mois d’avril intense pour le Real Madrid, avec sa qualification en demi-finale en disposant de Liverpool en 1/4 et après sa probante victoire dans le clasico face au FC Barcelone (2-1), Zinedine Zidane a réussi à sublimer une équipe entre les indestructibles trentenaires portés par Karim Benzema et la nouvelle génération symbolisée par Vinicius. Toujours en course en Ligue des Champions et en Liga, « Zizou » a tous les ingrédients pour continuer à essuyer les critiques.

Zidane l’équilibriste

Actuellement 2ème de la Liga et toujours en course pour le titre en Ligue des Champions, Zinedine Zidane n’a jamais été autant contesté que depuis son retour à la Casa Blanca en 2019. Triple Champions d’Europe (2016, 2017, 2018), deux titres de Liga (2017, 2020), 11 titres en quatre saisons, le palmarès de Zinedine Zidane ne suffit pas. L’entraineur madrilène doit essuyer les critiques répétées depuis l’élimination en 1/8 de finale face à Manchester City la saison dernière (cumul des scores 2-4) et un début de championnat considéré comme timide.

Victime de son succès, l’ancien ballon d’or français doit sans cesse montrer qu’il est le maître du jeu du Real Madrid. D’un tempérament calme avec une maitrise du phrasé, Zinedine Zidane est sorti de ses gonds en début d’année, en poussant un coup de gueule aux journalistes :

« Je suis très remonté et mécontent d’entendre qu’à chaque fois qu’on fait un mauvais match, je dois être mis à la porte. Je ne mérite pas ce traitement. Qu’on me laisse la chance au moins cette année de travailler, de me battre avec mon équipe et tous les joueurs qui ont gagné la Liga l’an passé. Qu’on ait simplement du respect. »

 – Déclarait-il le 5 février 2021 devant la presse espagnole. –

Comme un refrain, Zinedine Zidane essuyait déjà les controverses lors de la saison 2020, taxé d’un manque de réalisme et de créativité face aux adversaires. Or comme la saison dernière, le coach des Merengue puise dans ses ingrédients magiques pour continuer à performer dans cette Liga 2021 totalement indécise et à relever les défis avec un effectif non renouvelé en raison de la crise sanitaire.

Homme d’humilité qui sait toujours se remettre en question, Zinedine Zidane est un personnage taillé pour la pression, qui assume toujours ses choix et qui a compris que l’aspect humain était très important dans cet effectif du Real Madrid. C’est pourquoi, le coach madrilène a décidé de donner plus de responsabilités et de confiance aux artisans de cette équipe. Avec sa 31ème victoire en 51 matchs en C1, le meneur de jeu n’a jamais été aussi motivé que quand l’odeur du sang réveille ses détracteurs, qu’il est sur le fil et qu’il doit revendiquer son statut. Ils étaient rares ceux qui faisaient encore confiance à Zidane malgré un début de saison dit mitigé. Mais le Real Madrid maitrise la fin de sa saison qui se profile en exploitant la fragilité adverse tout en protégeant sa propre vulnérabilité.

Malgré l’éternel musique d’un « fin de cycle » avec une équipe dite « vieillissante », Zidane exploite une culture de jeu bien à lui et des protagonistes qui répondent présents à chaque fois qu’il est critiqué.

Zidane et l’amour de son vestiaire

L’énergie positive, Zidane la cultive autour de son vestiaire. L’entraineur du Real peut compter sur un noyau dur de joueurs avec lequel il a remporté plusieurs titres et un effectif basé sur la confiance mutuelle.

« Les joueurs sont heureux quand ils parlent avec Zidane, c’est un exemple. Un mythe. »

 – Déclarait Sergio Ramos au retour de Zidane en 2019. –

Sa mentalité de gagnant et de compétiteur ne l’a jamais quitté. Zinedine Zidane fédère son groupe, encaisse la pression et trouve toujours la solution. Certains diront que Zizou n’est pas le fin tacticien qui va innover et exploiter de nouvelles orientations, or l’ancien joueur du Real a développé le management le plus respectable qui puisse exister dans le circuit.

Les joueurs ne le laissent jamais tomber, le signe de l’immense respect. Le signe de respect qui se débloque sur le terrain avec les tauliers comme Karim Benzema (décisif et inspiré dans tous les matchs), le capitaine Sergio Ramos (qui joue un rôle important malgré quelques absences), Marcelo (solide malgré son peu de temps de jeu), un milieu de terrain qui retrouve son talent et sa maitrise avec le trio Casemiro – Luka Modric Toni Kroos.

Zinedine Zidane s’appuie également sur des jeunes qui gagnent en maturité et en solidité match après match à l’image d’un Vinicius (double buteur face à Liverpool) ou d’un Rodrygo (prêt à se battre pour l’écusson). Zidane fait également confiance à des défenseurs remplaçants comme Nacho ou Eder Militao qui répondent présent techniquement et avec des positionnements maitrisés.

Puisque l’amour se construit dans les deux sens, Zinedine Zidane n’a jamais lâché ses joueurs même dans la tempête. En effet, le coach soutient publiquement ses joueurs afin de ne mettre personne en difficulté devant les médias notamment. Le reste ça se passe en « one to one » dans les vestiaires. Si un joueur ressent l’envie de partir, Zidane ne le retiendra pas. Si un joueur ressent l’envie de dire ce qu’il ressent, il l’écoutera.

Zinedine Zidane, chef étoilé, connaît la recette. Une recette à température ambiante qu’il façonne à sa guise depuis plusieurs saisons avec ses soldats et sa richesse de communiquant auprès des plus jeunes pour les mettre en confiance. En plus de sa qualité à proposer un système de jeu inattendu mais efficace, Zidane poétise la Vieille Garde du Real et libère la pensée des joueurs revanchards.

En quelques semaines seulement, après une double confrontation face aux Reds et une victoire face au rival barcelonais, les Merengue de Zidane jouent encore sur les deux tableaux que ce soit en Liga et en Ligue des Champions, et sont encore en course pour ramasser des titres, malgré un effectif réduit. Le Real Madrid est passé en mode commando, Zinedine Zidane a les clefs de la recette, à voir si les ingrédients continueront d’émoustiller les sceptiques. 

Suivez la fin de saison des Merengues sur notre compte Twitter.

Nezha Cherigui

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *